Du Rififi à RIP Aéroport de Paris.

La peur du fichage,les sénateurs et députés ayant votés pour le RIP absent de la promotion de ce vote en route depuis le 13/06 ,le gouvernement a une épine dans le pieds.ne lui offrons pas la pince à épiler ,......

Le mouvement des Gilets jaunes a dès le départ revendiquer le R.I.C. en toute matière.

Aujourd’hui nous avons la possibilité de nous prononcer sur la privatisation de l’Aéroport de Paris par le R.I.P. référendum d’initiative partagée, un vote qui peut se faire, sur internet  WWW.referendum.interieur.gouv.fr  ou en mairie avec votre CNI et votre carte d’électeur.

Il ne faut pas se cacher que le gouvernement ne fera rien pour promouvoir ce R.I.P car c’est un véritable piège pour lui dans la mesure où c’est un moyen pour le peuple de bloquer le parlement dans son choix de vendre la France et ses actifs !

Je suis étonné de ne voir personne promouvoir ce référendum qui a commencé le 13/06/2019 et qui se terminera dans 9 mois. Cela doit faire 16 à 17 000 votes par jours, et ce n’est pas rien.

Les gilets jaunes de suite ont réagi à cette privatisation par des actions sur place et sur les réseaux pour éviter la stupidité de Dominique de Villepin qui a fait la vente des autoroutes Françaises à des sociétés privées.

Cette action a rappelé aux bons souvenirs des sénateur et des députés l’existence du R.I.P. et le quorum des parlementaires a été obtenu.

Aujourd’hui une propagande nauséeuse est en train de naitre faisant courir le bruit que les signataires de ce rip vont être fiché. Cette psychose n’a pas de raison d’être chez les Gilets Jaunes surtout quand nous demandons le R.I.C. Nous sommes tous fichés dès la naissance, par notre nom par notre numéro de sécurité social par nos téléphones nos adresse IP etc etc etc…..

C’est une fausse information pour plomber ce R.I.P. et donner raison à la politique Macron. Et puis où sont passés ces 130 Députés et 118 Sénateurs qui ont apporté leur soutien à l’initiative de ce R.I.P. contre la privatisation d’Aéroport de Paris juste avant les élections Européennes ? Peut-être serait-il bon par leurs statuts et leurs réseaux leurs demander d’agir, et posons nous la question de savoir si nous n’avons pas était pris en otage pour capter notre électorat ……..

Alors pour les Gilets jaunes qui disent ne pas vouloir faire de politique ,réfléchissons car il est important de se poser maintenant les bonnes questions .Dans quelques mois ce seront les élection municipales et c’est là que notre action prendra sur le territoire ,dans nos villes dans nos villages toute sa valeur.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.