brunobiscarrat
Abonné·e de Mediapart

36 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 juin 2019

brunobiscarrat
Abonné·e de Mediapart

Du Rififi à RIP Aéroport de Paris.

La peur du fichage,les sénateurs et députés ayant votés pour le RIP absent de la promotion de ce vote en route depuis le 13/06 ,le gouvernement a une épine dans le pieds.ne lui offrons pas la pince à épiler ,......

brunobiscarrat
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le mouvement des Gilets jaunes a dès le départ revendiquer le R.I.C. en toute matière.

Aujourd’hui nous avons la possibilité de nous prononcer sur la privatisation de l’Aéroport de Paris par le R.I.P. référendum d’initiative partagée, un vote qui peut se faire, sur internet  WWW.referendum.interieur.gouv.fr  ou en mairie avec votre CNI et votre carte d’électeur.

Il ne faut pas se cacher que le gouvernement ne fera rien pour promouvoir ce R.I.P car c’est un véritable piège pour lui dans la mesure où c’est un moyen pour le peuple de bloquer le parlement dans son choix de vendre la France et ses actifs !

Je suis étonné de ne voir personne promouvoir ce référendum qui a commencé le 13/06/2019 et qui se terminera dans 9 mois. Cela doit faire 16 à 17 000 votes par jours, et ce n’est pas rien.

Les gilets jaunes de suite ont réagi à cette privatisation par des actions sur place et sur les réseaux pour éviter la stupidité de Dominique de Villepin qui a fait la vente des autoroutes Françaises à des sociétés privées.

Cette action a rappelé aux bons souvenirs des sénateur et des députés l’existence du R.I.P. et le quorum des parlementaires a été obtenu.

Aujourd’hui une propagande nauséeuse est en train de naitre faisant courir le bruit que les signataires de ce rip vont être fiché. Cette psychose n’a pas de raison d’être chez les Gilets Jaunes surtout quand nous demandons le R.I.C. Nous sommes tous fichés dès la naissance, par notre nom par notre numéro de sécurité social par nos téléphones nos adresse IP etc etc etc…..

C’est une fausse information pour plomber ce R.I.P. et donner raison à la politique Macron. Et puis où sont passés ces 130 Députés et 118 Sénateurs qui ont apporté leur soutien à l’initiative de ce R.I.P. contre la privatisation d’Aéroport de Paris juste avant les élections Européennes ? Peut-être serait-il bon par leurs statuts et leurs réseaux leurs demander d’agir, et posons nous la question de savoir si nous n’avons pas était pris en otage pour capter notre électorat ……..

Alors pour les Gilets jaunes qui disent ne pas vouloir faire de politique ,réfléchissons car il est important de se poser maintenant les bonnes questions .Dans quelques mois ce seront les élection municipales et c’est là que notre action prendra sur le territoire ,dans nos villes dans nos villages toute sa valeur.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Justice
À Nice, « on a l’impression que le procès de l’attentat a été confisqué »
Deux salles de retransmission ont été installées au palais Acropolis, à Nice, pour permettre à chacun de suivre en vidéo le procès qui se tient à Paris. Une « compensation » qui agit comme une catharsis pour la plupart des victimes et de leurs familles, mais que bon nombre de parties civiles jugent très insuffisante.
par Ellen Salvi
Journal — Santé
Crack à Paris : Darmanin fanfaronne bien mais ne résout rien
Dernier épisode de la gestion calamiteuse de l’usage de drogues à Paris : le square Forceval, immense « scène ouverte » de crack créée en 2021 par l’État, lieu indigne et violent, a été évacué. Des centaines d’usagers de drogue errent de nouveau dans les rues parisiennes.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — Justice
Un refus de visa humanitaire pour Hussam Hammoud serait « une petite victoire qu’on offre à Daech »
Devant le tribunal administratif de Nantes, la défense du journaliste syrien et collaborateur de Mediapart a relevé les erreurs et approximations dans la position du ministère de l’intérieur justifiant le rejet du visa humanitaire. Et réclamé un nouvel examen de sa demande.
par François Bougon
Journal — Euro
La Réserve fédérale des États-Unis envoie l’euro par le fond
Face à l’explosion de l’inflation et à la chute de l’euro, la Banque centrale européenne a décidé d’adopter la même politique restrictive que l’institution monétaire américaine. Est-ce la bonne réponse, alors que la crise s’abat sur l’Europe et que la récession menace ?
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
Nazisme – De capitaine des Bleus à lieutenant SS
Le foot mène à tout, y compris au pire. La vie et la mort d’Alexandre Villaplane l’illustrent de la façon la plus radicale. Dans son livre qui vient de sortir « Le Brassard » Luc Briand retrace le parcours de cet ancien footballeur international français devenu Allemand, officier de la Waffen SS et auteur de plusieurs massacres notamment en Dordogne.
par Cuenod
Billet de blog
« Mon pauvre lapin » : le très habile premier roman de César Morgiewicz
En constant déphasage avec ses contemporains, un jeune homme part rejoindre une aieule à Key West, bien décidé à écrire et à tourner ainsi le dos aux échecs successifs qui ont jusqu’ici jalonné sa vie. Amusant, faussement frivole, ce premier roman n’en oublie pas de dresser un inventaire joyeusement cynique des mœurs d’une époque prônant étourdiment la réussite à n’importe quel prix.
par Denys Laboutière
Billet de blog
Un chien à ma table. Roman de Claudie Hunzinger (Grasset)
Une Ode à la Vie où, en une suprême synesthésie, les notes de musique sont des couleurs, où la musique a un goût d’églantine, plus le goût du conditionnel passé de féerie à fond, où le vent a une tonalité lyrique. Et très vite le rythme des ramures va faire place au balancement des phrases, leurs ramifications à la syntaxe... « On peut très bien écrire avec des larmes dans les yeux ».
par Colette Lallement-Duchoze
Billet de blog
Suites critiques aux « Suites décoloniales ». Décoloniser le nom
Olivier Marboeuf est un conteur, un archiviste, et son livre est important pour au moins deux raisons : il invente une cartographie des sujets postcoloniaux français des années 80 à aujourd’hui, et il offre plusieurs outils pratiques afin de repenser la politique de la race en contexte français. Analyse de l'essai « Suites décoloniales. S'enfuir de la plantation ».
par Chris Cyrille-Isaac