Prendre le mot en question

La semaine de la francophonie à l'honneur

 

Du Mot à Mot ...

 

francophonie-thumb francophonie-thumb

 

Les mots fléchés ont-ils un sens ?

 

Les mots croisés ont-ils été créés à Jérusalem ?

 

Les mots-valises se font-ils la malle ?

 

Les mots composés ont-ils l'oreille musicale ?

 

Les gros mots se mettront-ils un jour au régime ?

 

 

 

Les mots doux écorchent-ils la langue ?

 

Les mots d'amour peuvent-ils se tromper ?

 

Les petits mots finiront-ils par grandir ?

 

Les mots outils se rangent-ils dans une caisse ?

 

Les mots tendres peuvent-ils égayer une langue de bois quand ils sont verts ?

 

 

 

Faut-il créer une crèche pour les mots d'enfant ?

 

Un policier peut-il confondre des mots assassins ?

 

Les mots invariables sont-ils si singuliers ?

 

Les mots d'ordre aiment-ils l'anarchie ?

 

Peut-on juger d'un mot juste ?

 

 

 

Un mot barré peut-il revenir ?

 

Un mot dit finit-il en enfer ?

 

Un mot laid prend-il son pied ?

 

Un mot tabou s'accorde-t-il des licences ?

 

Faut-il jeter un voile pudique sur un mot obscène ?

 

 

 

Un mot simple complique-t-il les choses ?

 

Un mot compliqué simplifie-t-il la pensée ?

 

Le mot inconnu a-t-il son mémorial ?

 

Un mot étranger prend-il un accent ?

 

Faut-il rénover les mots usuels ?

 

 

 

Les mots familiers aiment-ils les réunions ?

 

Comment rassurer les mots complexes ?

 

Trouve-t-on des mots savants dans les études de notaire ?

 

Un mot barbare est-il sans pitié ?

 

Le mot chuchoté tend-il l'oreille ?

 

 

 

Le mot courant prend-il son temps ?

 

Le vieux mot s'essouffle-t-il ?

 

Peut-on avoir encore envie d'un mot latin ?

 

Le mot grec finit-il aux calendes ?

 

Comment prendre un mot à double sens ?

 

 

 

Peut-on se parler à demi-mots quand on les mange ?

 

Un bon mot peut-il vous rester sur l'estomac ?

 

Une prostituée connaît-elle le mot de passe ?

 

Faut-il mettre un point au dernier mot ?

 

Un muet peut-il avoir un mot au bout de la langue ?

 

 

 

Pour prendre l'avion, faut-il peser ses mots ?

 

Peut-on glisser un mot sur un terrain enneigé ?

 

Est-ce convenable d'écorcher un mot saignant ?

 

Peut-on prendre un mot pour un autre sans risquer la confusion ?

 

Le dernier mot sera-t-il celui de la fin ?

 

 

 

Francophonement mien

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.