C’est Nabum
Abonné·e de Mediapart

4035 Billets

1 Éditions

Billet de blog 25 janv. 2023

C’est Nabum
Abonné·e de Mediapart

Un chat dans la gorge

Prendre au mot

C’est Nabum
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Conte du mercredi

Par une affreuse méprise, un curieux hasard de la vie, une déplorable lacune pour le joueur de bonne société, je fus contraint de reconnaître mon ignorance face à l'une de ces questions essentielles qui jalonnent les parcours ludiques de nos soirées au coin du jeu !
Il fallait dire à la joyeuse bande qui se pressait autour d'un planisphère parsemé de pions et de dés, en quelle année avait été renversé le dernier empereur d'Iran. Les mystères de la dynastie des Pahlavi m'échappaient alors que sottement je donnai ma langue au Shah.
L'affaire eut pu en rester-là mais par un malheureux concours de circonstances je me retrouvai immédiatement pris d'un terrible mal de gorge, d'un enrouement à ne plus pouvoir parler : j'avais un chat dans la gorge, un chat de gouttière qui avait pris ma trachée artère pour une tuyauterie en zinc. Tout le monde peut se tromper !
L'animal étant assez matou, il ne comptait pas en rester là. Il fit quelques entrechats pour percer les mystères insondables de mon intimité. Le mal empirait, je souffrais mille-morts et compris bien vite que j'avais à faire au terrible chat noir ! Les jeux étaient faits, j'abandonnai la partie.
Il me fallait pourtant promptement me débarrasser de l'intrus. J'en appelai aux bonnes vieilles méthodes de nos grands mère et j'entrepris de tirer le chat par la queue. Que croyez-vous qu'il se passât ? L'impétrant sortit tel un diable de sa boîte, toutes griffes dehors, prêt à bondir sur la moindre proie.
Le temps tout juste de le dire, son forfait était déjà accompli. C'est horrible et c'est à peine si j'ose vous le dire, le chat malotru avait dévoré la souris de mon ordinateur. Les mystères de l'homophonie sont insondables, la chose fut pourtant parfaitement véritable !


L'objet étant du dernier cri, il ne put pousser le sien. Le monstre profita d'un trou de souris pour pénétrer dans mon disque dur. Il y fit alors un carnage plus effroyable encore que le plus vilain des virus. Échappant à toute logique, il s'en prit d'abord aux logiciels, il fit ses griffes sur les volets déroulants de mes fenêtres ouvertes. Il allait poursuivre ses forfaits quand une grande vague l'emporta.
Le chat surfait maintenant sur la toile. Il se faisait chat persan, juste retour des choses me direz-vous et découvrait les mystères du monde entier. Il pénétra dans les arcanes d'une télévision commerciale qui depuis ce triste jour est astreinte à se dénommer « télé à chat ».
Il y fit le pitre tant et si bien qu'il poursuivit son aventure dans un livre ouvert. Au premier chapitre, il découvrit une paire de bottes qu'il s'empressa de chausser. La technologie fait des bonds de géant et mon chat se retrouva dans un puits sans fond, celui de mes ignorances. Il y trouva une jeune fille qui se faisait appeler Alice.
Immédiatement, le chat et la petite fille traversèrent l'écran de mon moniteur. Tout naturellement Alice vint s'installer à la table de jeu, le chat redevenu charmant sur les genoux. Le plus incroyable, c'est que mes camarades trouvèrent la chose tout à fait normale et poursuivirent la partie comme si rien ne s'était passé.
J'aurais pu avaler mon chapeau, je préférai le poser sur ce maudit chat afin de ne plus le voir. À ce moment-là, il me fit un clin d'œil. Intrigué, je soulevai immédiatement mon galurin et savez-vous ce qui en sortit ? Un lapin blanc ! Alice parut très soulagée que les choses rentrassent dans l’ordre….

À contre-jeu.

© C''Nabum

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France

Affaire Pellerin : la fuite judiciaire qui menace l’Élysée et le ministère de la justice

Le député Emmanuel Pellerin, visé en septembre dernier par une enquête en lien avec sa consommation de cocaïne, a été prévenu des investigations en cours, pourtant censées rester secrètes. L’élu des Hauts-de-Seine affirme que l’information lui a été transmise par Thierry Solère qui lui aurait dit la tenir du ministère de la justice. Le conseiller politique du président de la République et Éric Dupond-Moretti démentent.

par Pascale Pascariello et Antton Rouget

Journal — France

Le député Pellerin : la cocaïne en toute impunité

Député des Hauts-de-Seine de la majorité présidentielle, l’avocat Emmanuel Pellerin a consommé de la cocaïne avant et après son élection à l’Assemblée en juin dernier, d’après une enquête de Mediapart. Confronté à nos éléments, il a reconnu cet usage illégal. Saisie en septembre dernier, la justice n’avait pourtant pas souhaité enquêter.

par Pascale Pascariello et Antton Rouget

Journal

TotalEnergies est visée par une enquête préliminaire pour mensonges climatiques

Selon nos informations, la multinationale pétrolière est l’objet d’une enquête ouverte par le parquet de Nanterre à la suite d’une plainte au pénal pour « pratiques commerciales trompeuses ». Ce délit ouvre la voie à des sanctions pour « greenwashing ». Une première en France.

par Mickaël Correia

Journal

TotalEnergies : l’heure des comptes

TotalEnergies sait que ses activités sont nocives pour le climat depuis 1971. Pourtant, le géant pétrolier continue d’émettre autant de gaz à effet de serre que l’ensemble des Français·es. En pleine crise énergétique, TotalEnergies a annoncé début 2022 un bénéfice record de 14 milliards d’euros. Retrouvez ici nos articles et nos enquêtes sur une des multinationales les plus polluantes au monde.

par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog

Loi sur l’immigration : la nouveauté sera de rendre la vie impossible aux immigrés

Le ministre de l’intérieur, comme ses prédécesseurs, veut sa loi sur l’immigration destinée notamment à expulser plus efficacement les étrangers faisant l’objet d’une OQTF. Mais pourquoi, une fois de plus, le gouvernement ne s’interroge-t-il jamais sur les causes profondes de cette immigration ?

par paul report

Billet de blog

OQTF : la réalité derrière ces quatre lettres

À cause de l'OQTF, j'ai perdu mon travail étudiant. Je me suis retrouvé sans ressources du jour au lendemain, sans rien. C'est très dur, car je cotisais comme tout le monde. Avec ma compagne, on attend une petite fille pour juin prochain. D'ici là, je dois me terrer. J'ai l'impression de vivre comme un rat, j'ai tout le temps peur de tomber sur la police. Je ne suis certes pas Français, mais j'aime la France comme j'aime le Sénégal.

par Couzy

Billet de blog

SOS solidarité pour famille intégrée en péril

Le recours contre l'OQTF du 6-12-22 a été rejeté. Cette famille, avec trois jeunes enfants est menacé de mort dans son pays, risque l'expulsion. Conséquence immédiate : logés au CADA (hébergements demandeurs d'asile) de Cebazat, ils seront à la rue le 31 janvier et si le 115 ne répond pas ce jour-là ou ne propose rien... SOS solidarité rapide et concrète dans ce billet. A vous de jouer.

par Georges-André

Billet de blog

Nous, les banni·e·s

À travers son nouveau podcast « Nous, les banni·e·s », La Cimade a décidé de donner la parole aux personnes étrangères qui subissent une décision de bannissement. Pour illustrer la violence des interdictions de retour sur le territoire français (IRTF), 5 témoins partagent leurs histoires, de leur départ vers la France jusqu’aux difficultés d’aujourd’hui.

par La Cimade