C’est Nabum
Abonné·e de Mediapart

3603 Billets

1 Éditions

Billet de blog 26 oct. 2021

Deux fables pour des congés

le lai de la laie et de la libellule

C’est Nabum
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le goret et la laie

Vincent Dresens
Le goret et la laie © C'est Nabum

Un gentil goret fort aimable

Tomba sous le charme d'une laie

Cochon domestique de la fable

Décréta de lui écrire un lai

Il repoussa les vers libres

Refusant cette facilité

De la poésie, prend la fibre

Pour lui montrer son assiduité

La donzelle se dit que ce verrat

Rédige de fort plaisants pieds

Pour ce talent elle le chérira

Bien plus que son vieux sanglier

L'affaire tourna en eau de boudin

Quand le solitaire comprit la chose

Même pour ces quelques vilains quatrains

Sanglier goûte guère la prose

Femelle lui explique que la rime

Mérite une autre appellation

Le vieux mâle en pleine déprime

Demanda des explications

En s'inspirant de monsieur Jourdain

Chercha un maître de philosophie

Se trompa ce n'est pas très malin

Il rentra dans une charcuterie

Hélas, de la farce il fut l'andouille

Tandis que la laie et son goret

Tous deux firent une autre tambouille

Se payant sa tête et son pâté

De cet odieux tour de cochon

Comment en tirer une morale ?

Le cocu sous forme de saucisson

Leur causa surcharge pondérale

Vincent Dresens

Libellule

Libellule © C'est Nabum

Tout juste sortie de sa bulle

La belle s'envole au petit matin

Avec ses tranchantes mandibules

La diablesse fera copieux festin

Ne vous fiez pas aux apparences

Si elle a des allures de princesse

Fort loin de toute bienveillance

La demoiselle est une ogresse

Fourmis, larves, mouches et papillons

Sont au menu de la carnivore

Qui dessus la rive sans façon

Sans la moindre pitié les dévore

N'est pas bête à bon dieu qui le veut

La coccinelle en eut du chagrin

L'odieuse démoniaque par jeux

La croqua en la jugeant à point

C'est après un vol stationnaire

Que la gourmande fondit sur elle

D'un crime honteusement sanguinaire

La mangea, y compris les ailes

Puis filant comme une turbine

Cette créature si peu cordiale

Gourmanda sa propre cousine

Elle était aussi cannibale

On ne doit pas se satisfaire

De la juger rien qu'à son aspect

La libellule peut nous complaire

Elle ne mérite pas le respect

A l'appétit insatiable

Elle pourchasse tout ce qui passe

En dépit d'un physique aimable

Avec elle les insectes trépassent

Photographies

Vincent Dresens

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
L’impunité et la lâcheté des puissants
Après la révélation des accusations contre l’ancien ministre, le parquet de Paris a annoncé l’ouverture d’une enquête préliminaire. Au-delà de son devenir judiciaire, cette affaire nous interpelle sur l’insuffisance de la lutte contre les violences sexuelles et sur l’impunité des sphères de pouvoir.
par Lénaïg Bredoux
Journal — International
Le nouveau variant Omicron, identifié en Afrique australe, déjà repéré en Europe
La communauté scientifique est en alerte depuis l’identification d’un nouveau variant au Botswana. Les premiers séquençages en Afrique du Sud font craindre une propagation à grande vitesse. L’Organisation mondiale de la santé vient de le classer parmi les variants préoccupants et l’a baptisé Omicron.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — International
UE : Paris et Rome s’accordent à moindres frais pour tenter de peser dans l’après-Merkel
Emmanuel Macron et Mario Draghi ont conclu un traité pour tourner la page des années de tensions entre la France et l’Italie. Une façon aussi, pour le président de la République, de se rapprocher d’un homme bien plus influent que lui sur la scène européenne.
par Ludovic Lamant et Ellen Salvi
Journal — France
Dans la Manche, les traversées de tous les dangers
Le naufrage meurtrier survenu le 24 novembre, qui a coûté la vie à 27 personnes, rappelle les risques que les personnes exilées sont prêtes à prendre pour rejoindre les côtes anglaises. En mer, les sauveteurs tentent, eux, d’éviter le plus de drames possible.
par Sheerazad Chekaik-Chaila

La sélection du Club

Billet de blog
Tragédie de Calais : retrouvons d’urgence notre humanité
Au moins 27 personnes sont mortes noyées au large de Calais ce mercredi 25 novembre. Ce nouveau drame vient alourdir le bilan des morts à cette frontière où, depuis une trentaine d’années, plus de 300 personnes ont perdu la vie, soit en essayant de la franchir soit en raison de leurs conditions de (sur)vie sur le littoral Nord.
par La Cimade
Billet de blog
À l'indignation, monsieur Darmanin, a succédé la rage
Au lendemain du drame qui a coûté la vie à 27 personnes dans la Manche, Michaël Neuman, directeur d'études au Centre de réflexion sur l'action et les savoir humanitaires de la fondation MSF, dénonce les responsabilités de l'État français et du ministre de l'Intérieur.
par Médecins sans frontières
Billet de blog
L'Europe-forteresse creuse sa tombe dans le faux abri de ses fantasmes d'invasion
L'épisode dramatique à la frontière Pologne/Biélorussie confirme une fois de plus la fausse sécurité d'une Europe-forteresse qui se croit en sécurité en payant pour refouler et bloquer migrants et réfugiés, ignorant ses fondements, ses valeurs, son histoire. La contre-offensive massive à rebours des renoncements successifs matraqués en certitudes au coin du bon sens est une nécessité vitale.
par Georges-André
Billet de blog
Ça suffit ! Pour un accueil inconditionnel des exilé.es
Allons-nous continuer à compter les morts innocents et à force de lâcheté, d’hypocrisie et de totale inhumanité, à nous faire contaminer par un imaginaire rance de repli sur soi qui finira par tout.es nous entraîner dans l’abîme ? Non, il faut commencer par rétablir les faits avant que de tout changer en matière de politique migratoire et de droit des étrangers.
par Benjamin Joyeux