C’est Nabum
Abonné·e de Mediapart

3664 Billets

1 Éditions

Billet de blog 30 nov. 2021

Il se frise les moustaches.

Poisson-chat

C’est Nabum
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Et entrechats

Un poisson-chat se mit en quête de changer sa réputation. En dépit de son patronyme, l'animal était quelque peu cabot. Il entendait qu'on l'apprécie à sa juste valeur alimentaire plutôt que de passer pour un vil envahisseur, un nuisible, un méchant qui se pique de troubler l'ordre halieutique. La chose s'annonçait mal commode d'autant que son cousin Silure nuisait gravement à sa réputation.

Il se dit qu'il pourrait bien jouer à chat péché, une activité qui lui permettrait d'être roulé dans la farine une fois dressé en filet. Qui ne s'est jamais délecté de ce délicieux mets ne sait pas le plaisir qu'il y a à le prendre dans les rets. Hélas, chez les humains, la coutume est répandue de juger les animaux à leur apparence. Le malheureux avec sa gueule patibulaire n'entrait pas dans les canons de beauté.

Vouloir passer à la casserole est un curieux dessein quand on y songe. Mais sachez que le vilain poisson est le plus souvent jeté au loin dans une boucheture quand par inadvertance, il a mordu à l'hameçon. Non seulement, sa voracité est telle qu'il subit alors un véritable massacre pour retirer ce terrible crochet de son estomac mais pire encore, son agonie va durer un temps fou, car la bête est redoutablement résistante.

Fort de tous ces constats, notre ami le poisson-chat voulu créer un comité de soutien pour redorer le blason de l'espèce. Il entendait que le destin lui sourit enfin. Il pensa faire appel à une agence de communication pour peaufiner son image de marque. N'ayant pas d'écailles, il se dit que sa peau lisse lui ouvrirait bien des portes.

La campagne médiatique fit un flop. L'animal étant un prédateur nocturne, il avait pensé sa promotion pour ses confrères les noctambules. Erreur funeste que celle-ci. Il n'avait en aucune manière atteint les résultats escomptés. La nuit, tous les poissons chats sont gris affirmèrent les railleurs et les moqueurs. Il lui fallait revoir sa stratégie.

Ayant mis tous ses œufs dans le même panier, le malheureux avait épuisé ses réserves liquides. Il se lança alors dans une grande souscription afin de recueillir les fonds nécessaires. Il dut cependant apporter des garanties, gager sa moustache pour être considéré comme solvable. Le monde de la finance est un panier de crabes ce qui mettait le poisson-chat en porte à faux, lui qui avait préférence pour les eaux douces.

La seconde campagne connut un succès d'estime certes mais bien loin de remettre en cause la détestable image de ce poisson. Il demeurait la cible de viles attaques, Comment se sortir de ce mauvais pas ? Il y avait quelque chose de terriblement injuste à son propos d'autant plus que les chats sont les animaux préférés des humains. Mais voilà, chat échaudé craint l'eau chaude et n'apprécie guère les bains de minuit.

Le poisson-chat renonça à se faire bien voir. Une mauvaise réputation ça vous colle à la peau, il convient de faire avec ou se mettre la rate au court bouillon. Une telle alternative lui était tout à fait impossible, les lois de la génétique sont immuables. L'animal devait porter sa croix, tel serait son triste sort.

La tête dans la vase, il ne pouvait pousser le bouchon plus avant. Il avait les nerfs en pelote. Il prit une décision spectaculaire. Il alla se réfugier bien en amont, là où l'eau coulait de source. C'est ainsi qu'il peut affirmer qu'il avait un poisson-chat dans les gorges !

À contre-courant.

Méli-mélo

Un poisson-chat, curieuse folie

Voulut manger une chauve-souris

La chose lui semblait aller de soi

Vous comprenez aisément pourquoi

Se posa la question du comment

Un problème qui lui causa tourment

Un détail qui se faisait fardeau

Comment attirer sa proie dans l'eau ?

Une énigme tirée par les cheveux

Pour qui au ciel levait les yeux

Il fallait renverser l'équation

Afin que s'envolent ses aiguillons

C'est en se frisant les moustaches

Qu'il se mit alors à la tâche

Désirant faire de ses ardillons

Les hélices de son avion

Après bien de vaines tentatives

Toutes aussi peu spéculatives

Il dut se rendre à l'évidence

Voler sortait de ses compétences

Jamais ce malheureux poisson chat

Ne put s'offrir ce plaisant repas

La chauve-souris restera un désir

Que jamais il ne pourra s'offrir

Méfiez-vous des mots qui nous leurrent

Ils se parent souvent d'habits trompeurs

Si comparaison n'est pas raison

Cette histoire en fait démonstration

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Discriminations
En Haute-Loire, au « pays des Justes » : la rumeur et les cendres
Le village de Saint-Jeures, réputé pour avoir sauvé des juifs pendant la guerre, n’est pas épargné par l’islamophobie. Quand Yassine, un jeune chef d’entreprise à son aise, décide d’y faire construire une maison et d’installer sa famille, les pires bruits se mettent à courir. Jusqu’à l’incendie.
par Lou Syrah
Journal — Extrême droite
Les « VIP » de Villepinte : l’extrême droite et la droite dure en rangs serrés
Parmi les invités du meeting de Villepinte, des responsables identitaires, des anciens d’Ordre nouveau et du Gud et des royalistes côtoient les cathos tradis de La Manif pour tous et les transfuges du RN et de LR. La mouvance identitaire s’apprête à jouer un rôle majeur dans la campagne.
par Karl Laske et Jacques Massey
Journal — Médias
« Le Monde » : Matthieu Pigasse vend la moitié de ses parts à Xavier Niel
Après avoir cédé 49 % de ses parts en 2019 au milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, le banquier en cède à nouveau 49 % au patron de Free, qui devient l’actionnaire dominant du groupe de presse. En situation financière difficile, Matthieu Pigasse ne garde qu’une participation symbolique.
par Laurent Mauduit
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Une constituante sinon rien
A l’approche de la présidentielle, retour sur la question de la constituante. La constituante, c’est la seule question qui vaille, le seul objet politique qui pourrait mobiliser largement : les organisations politiques, le milieu associatif, les activistes, les citoyens de tous les horizons. Car sans cette réécriture des règles du jeu, nous savons que tout changera pour que rien ne change.
par Victoria Klotz
Billet de blog
Et si nous avions des débats constructifs ?
La journée internationale de l'éducation de l'UNESCO, le 24 janvier, est l'occasion de rappeler que les savoirs et expertises de toutes et de tous sont essentiels pour nourrir les conversations démocratiques.
par marie-cecile naves
Billet de blog
La Chimère Populaire
Pourquoi certain·es d'entre nous se sont inscrit·es à la Primaire Populaire et envisagent désormais de ne pas y voter ? Un petit billet en forme de témoignage personnel, mais aussi d'analyse politique sur l'évolution d'un choix électoral - parce que la trajectoire de l'électorat est mouvante, n'en déplaise aux sondages ou aux Cassandre de tous bords.
par Albin Wagener
Billet de blog
Présidentielle : ouvrir la voie à une refondation de la République
La revendication d’une réforme institutionnelle s’est installée, de la droite à la gauche. Celle d’une 6° République est devenue un totem de presque toutes les formations de gauche à l’exception du PS. Ce qu’en a dit samedi Arnaud Montebourg rebat les cartes.
par Paul Alliès