UFOLOGIE: M. N.SARKOZY, AVANT DE MOURIR, GILLES PINON VOUS AVAIT ÉCRIT...

Gilles_Pinon..jpg 9k=

ET...UFOLOGUE

 

Je ne suis pas un spécialiste des phénomènes OVNI, comme la plupart d'entre nous, je n'y suis pas indifférent. Simplement, penser aujourd'hui, que nous sommes les seuls êtres vivants dans l'immensité de notre Univers, est une prétention bien humaine. Ptolémée, Copernic et Galilée nous ont définitivement ramené à notre petitesse d'homo sapiens et les sciences contemporaines à une probabilité accidentelle, n'en déplaise aux religions, de notre apparition sur cette planète. Enfin, la découverte des exoplanètes est un argument de plus, en faveur d'autres lieux possibles, pour d'autres formes de vie, que la Terre.

 

Il y a 2 ans, l'annonce du décès brutal de Gilles PINON, mort d'une crise cardiaque, dans sa voiture, au péage d'une autoroute, m'interpella par sa soudaineté.

 


En 1968, je fus élève de Gilles PINON. Alors jeune Ofiicier de Marine, il dirigeait les cours dans une école de la Marine Nationale. Si je l'ai brièvement marqué par quelques bonnes aptitudes que j'avais à la plongée, comme en témoigne ses appréciations sur mon carnet de plongées, lui m'a marqué plus largement et pour toujours. On a tous eu, un professeur qui nous a marqué et à qui on repense souvent, même si on ne le revoit que rarement, voire jamais.

Gilles Pinnon m'a marqué par son intelligence hors du commun, sa culture, par ses qualités de pédagogue, et surtout par son humanité, sa gentillesse et son humilité. Autant de qualité, surtout les trois dernières, qu'un seul homme a du mal à réunir, surtout dans la Royale, où la devise est toujours restée depuis l'Ancien régime "Honneur, Patrie, Valeur, Discipline" . Critères qui, à mon avis, peuvent toujours faire un bon marin d'Etat, mais qui ne suffiront pas à faire "un bon être humain".

Les années ont passé, les souvenirs restent, même si à quelques occasions j'ai revu Gilles Pinon, nous avons plutôt parlé de nos familles et de notre travail respectif...pas de la patrie...ni de l'ufologie d'ailleurs.
Je n'ai pas lu son livre sur Fatima (Fatima un OVNI pas comme les autres) et je n'avais pas eu connaissance non plus, de ses interventions à la radio ou à la télévision . C'est tout simplement, ayant appris sa mort, que je fis une recherche sur Google: "décès du contre amiral gilles pinon"" et que je pris connaissance en même temps de son intérêt pour l'ufologie.

Je ne connaissais pas non plus la lettre du 14 avril 2008 qu'il écrivit au Président de la République.

J'ai donc décidé de publier ce billet afin de rendre un petit hommage à mon Cher Directeur; pour faire mieux connaître, aussi, par ma petite contribution, les pensées et les réflexions sur le phénomène OVNI, de cet homme diplômé de L'École Nationale Supérieure de techniques avancées, sain de corps et d'esprit et qui, à ma connaissance n'avait rien d'un extraterrestre, ni d'un farfelu.
Il semblerait enfin, que notre Président, n'habitant pas la même galaxie, n'ait jamais daigné lui répondre...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.