Cam B
Abonné·e de Mediapart

4 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 nov. 2018

Violences sexuelles, changements climatiques : deux combats pour une même direction

Cam B
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Je m’appelle Camille, je suis militante féministe et écologue, je marcherai le 24 novembre et le 8 décembre. Je marcherai pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles, pour lutter contre les changements climatiques et l’inaction face au déclin de la biodiversité. Je marcherai pour la liberté de chacun.e, pour la vie, la mienne et celle des autres. Je marcherai pour que toutes les personnes qui ont subi et subissent encore du harcèlement, des agressions, des discriminations, des violences sexuelles verbales et physiques, ne se sentent enfin plus seules. Pour que le quotidien des femmes et personnes s’identifiant comme telles ne soit plus associé à la méfiance et la crainte. Je marcherai parce que je ne peux rester les bras croisés à regarder le monde se consumer autour de nous, les océans se remplir de plastique et les arbres tomber au passage des bulldozers.

Je m’appelle Anne-Charlotte, je suis une citoyenne non affiliée, juste une personne concernée pour l’avenir de cette humanité qui déraisonne. Je marcherai le 24 novembre et le 8 décembre pour défendre nos droits en tant qu’êtres humains, pour résister à cette idée d’une fatalité inévitable. Je marcherai car il faut que le nombre se réveille et prouve que nous sommes les détenteurs de notre avenir. Notre mobilisation pour le climat est un combat que nous ne pouvons pas perdre. A l’image du combat mené pour redonner leur place aux femmes victimes de toutes formes de violences, nous ne saurons taire nos revendications, nous ne saurons nous murer dans un mutisme autodestructeur. Nous ne pourrons pas expliquer notre inaction aux générations futures, alors unissons nous pour sauver l’humanité, la biodiversité, le vivant... car la planète, elle, nous survivra quoi que l’on fasse !

Nos combats de lutte contre les violences et les changements climatiques sont directement associés. Au cours des 10 dernières années, 87 % des catastrophes naturelles étaient liées au climat 1 et ce nombre ne fera que croître si nous ne faisons rien. Les femmes et les enfants ont 14 fois plus de risque de mourir que les hommes lors de ces catastrophes et, ensuite, les risques que les filles et femmes soient victimes de violences sont accrus notamment du fait du manque d'espaces privés dans les zones de réinstallation et des déplacements massifs de populations. 2,3,4

La collecte de l'eau se fait principalement par les filles et les femmes ; leur parcours pour aller la chercher s'allonge en cas de sécheresse et c'est autant de temps qu'elles ne consacrent pas à l'école, aux formations ou à participer aux décisions. 4,5

Dans de nombreux pays en voie de développement, les femmes produisent entre 60 et 80 % de la nourriture mais ne touchent que 10 % des revenus 3 et leur activité sera parmi les premières à être impactées par les changements climatiques 5. Pourtant, la diminution des inégalités entre les femmes et les hommes pourrait apporter beaucoup à la lutte contre les changements climatiques et ses conséquences. Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, « si les femmes avaient le même accès que les hommes aux ressources productives, elles pourraient augmenter de 20 à 30 % les rendements de leur exploitation, ce qui aurait pour effet d’accroître la production agricole totale des pays en développement de 2,5 à 4 %, hausse qui, à son tour, pourrait se traduire par une réduction de 12 à 17 % du nombre de personnes souffrant de faim dans le monde ».6

Les connaissances qu’ont les femmes de leur environnement et de la gestion des ressources naturelles les placent comme actrices essentielles de la lutte contre les changements climatiques : elles sont compétentes pour définir des stratégies d’adaptation.4 Ainsi, la lutte contre les changements climatiques est l’occasion d’ouvrir des voies vers l’égalité et l’autonomisation 1. Pour Achim Steiner, Secrétaire général adjoint des Nations Unies et directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l'Environnement, « La réussite de l’adaptation durable passe donc par l’importance donnée à l’égalité des sexes et au rôle des femmes ».4

Comment bâtir un équilibre écologique sur un monde déséquilibré par les inégalités ? Nous refusons de laisser à nos enfants un monde détruit, un monde de violences et de dangers.

Il est temps d'agir, aujourd'hui pour demain.

Marchons avec #NousToutes le 24 novembre et pour le climat le 8 décembre.

Sources :

1ONU Femmes, 2015a. http://www.onufemmes.fr/femmes-et-climat-entretien-avec-dr-yannick-glemarec, consulté le 17/10/2018 : Femmes et Climat : Entretien avec Dr. Yannick Glemarec. Article du 21/10/2015

2PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement), 2010. Genre et Catastrophes. Bureau pour la Prévention des Crises et le Relèvement, 4 p.

3Consoglobe, 2015. https://www.consoglobe.com/femmes-victimes-changement-climatique-cg, consulté le 17/10/2018 : Les femmes sont les premières victimes du changement climatique. Article du 12/11/2015

4ONU Femmes, 2015b. http://www.onufemmes.fr/cop-21-les-enjeux-de-lintegration-des-femmes-dans-la-lutte-contre-le-rechauffement-climatique/, consulté le 17/10/2018 : COP 21 : les enjeux de l’intégration des femmes dans la lutte contre le réchauffement climatique. Article du 04/12/2015

5ONU Femmes, 2017. http://www.onufemmes.fr/laurence-tubiana-apres-une-catastrophe-naturelle-les-femmes-ont-plus-de-risques-detre-victimes-de-violences-domestiques-et-sexuelles/, consulté le 17/10/2018 : Laurence Tubiana : "Après une catastrophe naturelle, les femmes ont plus de risques d'être victimes de violences domestiques et sexuelles". Article du 20/10/2017.

6Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, 2011. La situation mondiale de l'alimentation et de l'agriculture. Le rôle des femmes dans l'agriculture. Combler le fossé entre les hommes et les femmes pour soutenir le développement. Rome, 161 p

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
En laissant courir Omicron, l’Europe parie sur un virus endémique
Un à un, les pays européens lèvent les restrictions comme les mesures de contrôle du virus. Certains, comme le Danemark ou la France, sont pourtant touchés par une contamination massive. Ils font le choix d’une immunisation collective, avec l’espoir de vivre avec un virus circulant tout au long de l’année à basse intensité.  
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Nouveaux vaccins, traitements… : des pistes pour protéger les plus fragiles
Avec des vaccins peu efficaces pour limiter la transmission d’Omicron, le raz-de-marée des infections se poursuit. Si une quatrième dose est écartée, des vaccins plus adaptés et de nouveaux traitements sont attendus pour aider à protéger les plus vulnérables.
par Rozenn Le Saint
Journal — Énergies
Nord Stream 2 : le gazoduc qui ébranle la diplomatie allemande
Entre intérêts économiques et alliances, Nord Stream 2 se retrouve au cœur des contradictions de la politique allemande. Sous pression, la coalition gouvernementale accepte finalement que le gazoduc construit pour écouler le gaz russe vers l’Allemagne par la mer Baltique soit inclus dans les sanctions en cas d’invasion de l’Ukraine.  
par Martine Orange et Thomas Schnee
Journal — Politique
À Drocourt, le bassin minier oscille entre abandon et vote Le Pen
Dans cette petite ville communiste du Pas-de-Calais, les échanges avec les habitants laissent apparaître l’ampleur de la déconnexion avec les thèmes et paroles qui rythment la campagne électorale médiatique.
par Jean-Louis Le Touzet

La sélection du Club

Billet de blog
La Chimère Populaire
Pourquoi certain·es d'entre nous se sont inscrit·es à la Primaire Populaire et envisagent désormais de ne pas y voter ? Un petit billet en forme de témoignage personnel, mais aussi d'analyse politique sur l'évolution d'un choix électoral - parce que la trajectoire de l'électorat est mouvante, n'en déplaise aux sondages ou aux Cassandre de tous bords.
par Albin Wagener
Billet de blog
L'étrange éthique de la « primaire populaire »
La primaire populaire se pose en solution (unique) pour que la gauche gagne aux présidentielle de 2022. Si plusieurs éléments qui interpellent ont été soulignés, quelques détails posent problème et n'ont pas de place dans les média. Il faut une carte bancaire, un téléphone portable et une adresse e-mail pour participer. La CNIL est invoquée pour justifier l’exigence d'une carte bleue.
par Isola Delle Rose
Billet de blog
La Chimère Populaire (bis)
Un prolongement du billet du chercheur Albin Wagener, sur les erreurs de la Primaire Populaire pour organiser la participation aux élections présidentielles, avec quelques rapides détours sur les formes de participation... Alors que la démocratie repose bien sur des techniques, elle est tout autant une affaire sociale et écologique !
par Côme Marchadier
Billet de blog
Pour en finir avec la Primaire populaire
[Archive] Allons ! Dans deux semaines aura lieu le vote de la Primaire populaire. On en aura fini d'un mauvais feuilleton qui parasite la campagne « à gauche » depuis plus d'un an. Bilan d'un projet mal mené qui pourrait bien tourner.
par Olivier Tonneau