Daniel Legrand, acquitté d'Outreau, innocent des faits qu'on lui reproche pour la période de 97 à 99?

SGE.IWA57.090206130555.photo02.jpg

 

Il est temps de remettre un peu d'ordre à toutes les énormités lues ça et là dans la presse au sujet de la présomption d'innocence de Daniel Legrand, d'autant que la presse continue sa propagande de canonisation de l'intéressé et de ses 12 acolytes.

Si le pépère a droit à cette présomption tant qu'il n'est pas jugé, il n'en reste pas moins vrai qu'il nous est possible de réfléchir et chercher à en savoir un peu plus avec les moyens qui nous sont donnés.

Ceux qui parmi les journalistes crient le plus fort sont comme Philippe Houillon, ceux qui n'ont pas pris le temps de lire les quelques 30 000 pièces de dossier + 10 000 (Outreau bis) sinon, ils se feraient plus humbles, ou plus indignés en faveur des enfants victimes, à moins qu'ils soient suffisamment pervers et ignobles pour nier le calvaire des enfants, et qu'ils participent activement à la propagande de la défense, qui reste relativement efficace si on en juge le résultat.

 

Thomet-1024x534.jpg

Quelques dissidents du régime de la pensée médiatique unique comme Jacques Thomet, ont pris la peine d'honorer leur profession en investiguant en profondeur ce dossier et mettant en lumière des zones d'ombres qui nous avaient quelque peu échappées.

 Je conseille donc à tout citoyen qui se veut honnête, de lire ce livre avant de donner son opinion sur cette affaire. (Clin d’œil à SDS)

retour-a-outreau.png

http://www.jacquesthomet.com/jacquesthomet/2013/03/07/retour-a-outreau-contre-enqute-sur-une-manipulation-pdocriminelle-mon-livre-est-en-vente-sur-le-site-de-kontrekulture/

 

On ne peut pas refaire le procès d'Outreau, et on ne peut pas contester les acquittements, mais cela nous muselle-t-il  ou nous contraint-il à être abrutis ?

 

Andia_60939_Small.jpg

 

On retrouve Daniel Legrand dans plusieurs situations inconfortables, dont une condamnation pour trafic de drogue, mais celle qui est passée à travers les lignes de la presse et qui est inconnue du grand public est cette affaire intra-familiale où lui et son père ont été dénoncés par des cousins et neveux. (Voir pages 235 à 240 du livre de Jacques Thomet)

 

.../...« Alors âgé de huit ans, Rudy L. affirme devant sa nounou avoir été sodomisé par un oncle et deux cousins, les Legrand, avec leur « fifi ». La version de l'enfant martyr est confirmée partiellement par l'une de ses sœurs, Amélie L. 11 ans à l'époque, devant sa « tata » (la responsable dans sa famille d'accueil) qui le rapporte aux policiers le 29 janvier 2002 : « Il y a environ une semaine, Amélie m'a raconté qu'elle «était allée dans sa chambre et qu'elle avait vu son cousin Daniel fils, faire des saletés et des caresses sur de petits enfants. »../...

…/...

Elle avait d'abord déclaré avoir saigné à son derrière » les trois mercredis où elle était allée chez sa mère../... « Lorsque Daniel fils (son cousin) était à la maison, il lui est arrivé de me toucher la poitrine et le ventre au-dessus des vêtements.../...

A son tour, Rudy L. enfonce le clou au commissariat de Boulogne, le 25 février 2002, un mois jour pour jour après ses premières révélations sur son viol par un oncle et trois cousins, les Legrand.

Il confirme ses dires et reconnaît instantanément ses prédateurs sur les photos de la police, en les désignant par leurs noms et prénoms. Cet enfant n'a jamais comparu aux assises d'Outreau.../...

.../...Ce jour-là, Daniel Legrand père m'a attrapé par la peau du dos et par le col. Il m'a allongé sur le fauteuil de la salle à manger. Les autres me tenaient les bras et les pieds. Ils me mettaient la main sur la bouche, pour ne pas que je parle. Grégoire Legrand m'a baissé mon pantalon et mon slip. C'est le père le premier qui m'a violé. Il a rentré son fifi dans mon derrière.../... Le troisième c'était Daniel Legrand fils.../...

 Dans ce dossier, deux des mis en cause par Rudy, Daniel Legrand père et fils, se trouvaient déjà en détention provisoire sous l'accusation de viols sur mineurs dans la principale affaire d'Outreau...

Dix-huit mois après les faits incriminés, le principal enfant accusateur avouait devant la police sa terreur face à ses bourreaux.../...

 © Inconnu © Inconnu

 

 

 

 

 

 

Pour on ne sait quelle raison, Jonathan Delay, un des enfants qui avaient porté plainte contre Daniel Legrand n'a pas été appelé à témoigner en appel à Paris en 2005 où Legrand a été acquitté.

Un acquittement ne signifie pas que l'inculpé soit innocent !

Il peut il y avoir de nombreuses raisons, telles la pression sur les victimes, le manque de preuves (allez prouver qui vous a sodomisé 4 ans plus tard!) ou bien l'ombre d'un léger doute qui pousse le juré à préférer 100 coupables en liberté qu'un seul innocent en prison !

http://www.village-justice.com/articles/Quelques-reflexions-acquittement,10704.html

Je recolle ici ce que j'avais déjà consigné dans mon dernier billet afin d'éviter au lecteur la recherche de ce passage d'une importance capitale :

http://blogs.mediapart.fr/blog/caprouille/290613/moi-edm-moche-et-mechant-ou-comment-etablir-une-strategie-sadique-pour-defendre-daniel-legrand-acqui

Daniel Legrand s'est confié spontanément  à feu le psychologue Michel Emirzé, pour soulager sa conscience avouant avoir violé plusieurs enfants.

Il a expliqué au praticien ses actes essentiellement par attrait de l'argent excluant toute attirance pédophile..../...

Il décrit une réelle organisation dans la réalisation des films pornographiques.

Il y avait des relations entre adultes, entre adultes et enfants.

Les femmes présentes lors de ces tournages avaient également pour fonction de l'exciter sexuellement lorsqu'il était en difficulté avec les enfants.

 

« J'ai violé des enfants... C'est arrivé chez DELAY, chez Myriam et Thierry, c'est des amis que j'ai connus à l'âge de quinze ans, quand j'allais chercher mon shit à Outreau, j'atterrissais chez eux.

J'ai fais ça pour l'argent, et moi j'ai accepté.... C'est Thierry Delay … Je touchais 300, 400, parfois jusqu'à 600 francs, parfois j'avais du shit avec...

/... les femmes elles pénétraient les enfants avec les godes.../.. On était filmé, parfois on me demandait de filmer.../...

J'ai fais ça de 15 ans à 19 ans.

J'ai arrêté vers l'an 2000 parce que j'en avais marre.

Les enfants je les violais, les femmes étaient là pour nous masturber, on me mettait bien en jambes avec les femmes qui étaient présentes, Myriam et ses copines, parfois on était dix ou quinze../..

Les enfants ils criaient, ils hurlaient... »

 

Daniel Legrand s'est confié à un psychologue pour soulager sa conscience. Voici ce qu'il dit entre autres... © extrait du livre de Jacques Thomet Daniel Legrand s'est confié à un psychologue pour soulager sa conscience. Voici ce qu'il dit entre autres... © extrait du livre de Jacques Thomet

 

 A Saint Omer, Daniel Legrand avait écopé trois ans de prison, dont un avec sursis pour atteintes sexuelles sur Dimitri et Jonathan Delay. Beaucoup d'adultes l'avait cité lors des auditions, beaucoup d'enfants l'avaient désignés, pourtant il n'était pas « du quartier ».

Si le procès se tient comme il est prévu, Daniel Legrand pourra difficilement échapper à la juste condamnation, surtout si un ou des témoins surprises font leur apparition coté victimes.

Si Daniel Legrand était si sûr de lui et s'il n'avait vraiment rien à se reprocher, il ne lui serait pas nécessaire de s'entourer de 10 avocats ! Aucun innocent n'est venu à la barre avec un tel bataillon !

Osera-t-il droit dans les yeux d'une seule de ses victimes (présumées)  redire qu'il ne lui a rien fait ?

Les enjeux de l'issue de ce procès sont d'une ampleur inimaginable et dépassent de loin la défense du pépère.

Et si, comme le prétend ce groupuscule de révisionnistes (clin d'oeil à ED), l'acquittement des 13 d'Outreau l'avait été pour des mauvaises raisons ?

 ------------------------------------------------------------------------

-------------------------------------------------------------------------

Billets complémentaires à celui-ci:

http://blogs.mediapart.fr/blog/caprouille/180713/touche-pas-mon-acquitte-doutreau 

http://blogs.mediapart.fr/blog/caprouille/110713/toi-tu-y-etais-pas-outreau-voit-bien-que-cest-pas-toi-qui-ten-est-pris-plein-les-fesses-et-plein-la

http://blogs.mediapart.fr/blog/caprouille/090713/eric-dupond-moretti-defenseur-officiel-de-daniel-legrand-acquitte-doutreau-maccorderez-vous-cette-da

http://blogs.mediapart.fr/blog/caprouille/080713/depaysement-du-proces-de-daniel-legrand-i-have-dream

http://blogs.mediapart.fr/blog/caprouille/060713/lettre-ouverte-daniel-legrand-acquitte-doutreau

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

A propos du prochain procès de Daniel Legrand aux assises des mineurs :

Trouvé sur You Tube, ce que pense Chérif Delay, l' aîné des victimes reconnues par la Justice et auteur de "Je suis debout" aux éditions du Cherche midi.

http://www.youtube.com/watch?v=POi-FEI2uVo