Berger se vend pour un mot : "Provisoire"

Voili voilà, Bfm tout à sa jubilation nous annonce que la CFDT peut se coucher. On nous explique que le "réformiste" Berger a gagné. C'est le jour du déshonneur pour l'ensemble des militants de la CFDT.

L'âge pivot est suspendu PROVISOIREMENT. Nan, sans rire !

Une mascarade se passe sous nos yeux. Un dirigeant syndical est devenu la grenouille qui annonce la météo...

Ils croient donc nous enfumer avec cette farce les duéttistes macron/berger ? Changer les mots pour ne rien ne changer. Cette loi est un crime contre l'ensemble des salariés. C'est la méthode Tatcher de sinistre mémoire qui est à l'oeuvre avec la complicité de quelques traitres et je pèse le poids de ce mot.

Rien n'est fini. Au contraire ! Ce " retrait provisoire" est une provocation. Une de plus de la part d'un jupiter trop sûr de lui même.

Et, puisqu'ils ne retire pas ce projet de loi assassin, ON CONTINUE jusqu'au RETRAIT pur et simple du moment Tatcher du petit banquier !

 

Carland

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.