Carland
Abonné·e de Mediapart

458 Billets

0 Édition

Billet de blog 13 juil. 2010

Carland
Abonné·e de Mediapart

Après la "prestation" de Sarkozy sur France 2... C'est en septembre qu' il récoltera les raisins de la colère

Carland
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

"Quand petit bonhomme a talonnette manier langue de bois, Français trinquer !" Proverbe UMPiste.

Ce lundi soir, pendant une heure on a eu droit au numéro stupéfiant d 'un joueur de bonneteau et de son supplétif chargé de vendre la soupe. Ce n'est pas une surprise. Mais depuis trois ans que Sarkozy squatte l'Élysée il prend au fil du temps de plus en plus de liberté avec les faits et la réalité. En clair, il s'essuie les pieds sur la démocratie et les Français avec une inconscience et un cynisme qui à défaut de lui apporter le respect montre bien son mépris du peuple (il pense populace !).

Pendant une heure on a eu droit au pitoyable spectacle d' un Pujadas impeccable dans sont rôle de passe plats et un Sarko qui n'hésite pas entre mensonges caractérisés et flou artistique à nous servir son numéro de bonimenteur.

Il n' y a pas de problème Woerth, Il n' y a pas de conflit d'intérêt, Courroye est indépendant malgré le fait qu'il est hiérarchiquement aux ordres de Sarko et qui plus est son ami personnel. Et le reste à l'avenant ce qui n'a rien de surprenant dans la bouche d'un homme qui a remplacé à grand frais le politique par de la communication et des sondages sensés enfumer les Français.

Par contre, c'est une déclaration de guerre qu'il nous fait en déclarant qu'il ne reculera pas sur les retraites. Peut importe les mouvement sociaux et la colère des Français.

Le bougre qui se comporte de plus en plus comme un autocrate de république bananière n'a de pensées que pour ses amis riches qui à l'instar des insectes n'ont ni squelette ni colonne vertébrale mais sont équipés d'un exosquelette appelé bouclier fiscal destiné à protéger leurs privilèges.

Cet individu dévoie chaque jour un peu plus sa fonction en se mettant ouvertement au service des nantis et en crachant à la gueule des plus démunis. Un individu qui s'est fixé comme objectif depuis trois ans de faire les poches aux classes moyennes et aux pauvres par les augmentations incessantes des services dit publics (Gaz, électricité, eau...) qui sont pourtant essentiels et dont sont privés de plus en plus d'entre nous pour satisfaire les actionnaires à qui ces services publics vitaux ont été bradés. Ajoutons les réductions de prestations sociales comme pour les étudiants ou les handicapées et j'en oublie.

Cet homme qui prétendait être au service de ceux qui se lèvent tôt est en fait au service de ceux qui se couchent tard et se lèvent tard. Mais pour les rentiers se lever tard c'est l'assurance de voir au réveil que leur fortune à encore augmenté.

C'est en été que l'on prépare les sales coups. Comme la présentation du projet de mise à mort de la retraite par répartition ce 13 juillet. 2010 ne faillira pas çà la règle... Il ne s'y trompe pas, il sait qu'il joue gros. Et comme tous les joueurs il finira par perdre

Car comme le dit la sagesse populaire, c'est en septembre que se font les vendanges, Cette année, sera pour lui la récolte des raisins de la colère !

Carland

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Un comité de l’ONU défend Assa Traoré face à des syndicats policiers
La sœur d’Adama Traoré a été la cible de messages virulents de la part de syndicats de policiers après avoir été auditionnée par le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale des Nations unies. Ce dernier demande au gouvernement d’ouvrir des procédures, si nécessaire pénales, contre les auteurs.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Violences sexistes et sexuelles
Ce que révèle l’enquête, classée sans suite, visant le chanteur de No One Is Innocent
Mediapart a consulté la procédure judiciaire visant Marc Gulbenkian, figure du rock français, accusé d’agression sexuelle par l’une de ses proches. Alors que la plainte a été classée le 2 novembre, l’avocate de la victime, qui s’appuie sur un enregistrement versé au dossier, dénonce une « hérésie » et annonce un recours.
par Donatien Huet
Journal
Des logements « vite et pas cher » : l’immense défi marseillais
Le premier Conseil national de la refondation (CNR) délocalisé et dédié au logement s’est tenu à Marseille. La deuxième ville de France, où les prix s’envolent avec une gentrification accélérée de certains quartiers, compte aussi une trentaine de bidonvilles. Le chantier du logement digne reste immense.
par Lucie Delaporte
Journal — France
Paris 2024 : cérémonie d’ouverture entre amis
Le comité d’organisation des Jeux vient d’attribuer le marché de la cérémonie d’ouverture sur les bords de Seine. Le vainqueur : un groupement dont une agence est liée au « directeur des cérémonies » de Paris 2024, qui avait justement imaginé le concept.
par Sarah Brethes et Antton Rouget

La sélection du Club

Billet de blog
Péripéties ferroviaires en territoire enclavé
Destination France Déchéance, ou Manifeste sur un service public en érosion. Il s'agit dans ce court billet de faire un parallèle entre le discours de la Région Occitanie, celui de vouloir désenclaver des territoires ruraux, comme le Gers, et la réalité que vivent, voire subissent, les usagers du réseau ferroviaire au quotidien.
par camilleromeo28
Billet de blog
« Économiser ils disent ? Je le faisais déjà ! »
Cette mère, dont j'accompagne un des enfants en tant qu'éduc’, laisse ostensiblement tomber ses bras. Elle n’en peut plus : le col roulé, les astuces du gouvernement pour économiser l'énergie, c'est une gifle pour elle. « Des trucs auxquels ils ne penseraient pas, de la débrouille pour économiser des centimes, je suis une pro de la pauvreté ! Face à des pros de l'entourloupe...»
par Mouais, le journal dubitatif
Billet de blog
« Je vous écris pour témoigner de ma peine de prison qui n'en finit pas »
Rentré en prison à 18 ans pour de la « délinquance de quartier », Bryan a 27 ans lorsqu’il écrit à l’Observatoire International des Prisons (OIP). Entre les deux, c’est un implacable engrenage qui s’est mis en place qu’il nous décrit dans sa lettre.
par Observatoire international des prisons - section française
Billet de blog
Merci pour ceux qui ont faim
Aujourd'hui, samedi, je me rends au centre commercial pour quelques courses. Il est dix heures, et celui-ci est déjà plein de monde : des jeunes gens surtout, des filles entrant, sortant des boutiques de mode, quelques-unes les bras chargés de sacs.
par cléa latert