La coiffe et le foulard

Ils sont là les crevards, les raqueux, les sans envergures... Trouillards idiots et sans mémoire. Ils pullulent sur Médiapart et ils bavent sur tout ceux et surtout celles qui n'ont pas l'heur de correspondre à leurs idées rances.

Ils n'ont pas de mémoire, juste des préjugés racistes (version light) ou sont racistes tout court.

Petit rappel pour ces boeufs :

Quand j'avais 12 ans, j'ai débarqué à Montparnasse avec ma mémé à coiffe. Habillée de noir et sa galette blanche sur la tête. Personne ne se serait permis la moindre allusion, la moindre remarque sur son look. Personne. Mais c'était en 1974...

Et voilà que maintenant en 2019, on lit des propos nauséabonds sur Médiapart. On constaste effaré que des imbéciles incultes ou bien juste des salauds prétendent interdire le port du voile aux femmes. Bien sur, c'est au nom de la laïcité que s'expriment ces rats. Car ils se sont approprié un mot dont ils ont détourné le sens. Un mot noble qui cache leurs sombres idées racistes de peureux aux idées anémiées, étriquées, frelatées surtout.

Il y a quelque années, Je croisais une très jeune femme avec un foulard. Et jamais il ne m'est venu à l'idée de lui demander de l'enlever. J'aurai insulté la mémoire de mes 2 grand mère en faisant ça. Personne n'est l' arbitre des élégances et des origines.

C'est peut être parce que je suis Breton, baptisé catholique, et, apostat que je dis ça. Ou juste parce que ceux qui ont peur des différences sont une catastrophe pour l'humanité. Car en fait ils sont bien utiles aux pouvoirs quels qu'ils soient.

Carland

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.