Carland
Abonné·e de Mediapart

459 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 oct. 2022

Carland
Abonné·e de Mediapart

Un obscur "tribunal" de "commerce" ! contraint BFMTV au silence !

Carland
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L'information est passée totalement inaperçue. Et c'est bien normal au moment ou les ceusses qui n'ont pas de voitures se pendent (en gaspillant le précieux polluant. Eh oui, la vie est douce, mais la mort met à sec ! ou l'inverse réciproque) avec le tuyau des pompes a essences pour faire chier les startuppers qui pleurent mais n'en peuvent...

Qui connaissait REFLET ? Qui ? Quelques anarchos, gauchos, intellos et puis c'est tout. Avouons le tout net, si beaucoup n'est rien, RIEN (Reflet) est beaucoup. Beaucoup trop pour mon maître (car je suis abonné sfr) vénéré. Faudrait pas qu'il me pendisse à l'aide du fil de mon abonnement au portable (pour le fixe, je suis chez niel. ça évite les coupures intempestives de l'un ou l'autre mal appris).

Mais je m'égare de triage, j'éraille mon clavier, j'aligne des mots pénibles, nonobstant la pénibilité du travail.

Or donc, un jugement d'un obscur "tribunal" de bizness pro "liberté d'expression" a décréter dans un jugement assez farfelu qu'il serait interdit a TOUS(TES) "journalistes" de BFM, y compris les plantes vertes de critiquer le modeste journal REFLET. Motif : secret des affaires de ce maudit site REFLET qui sous ses airs patelins et quasi confidentiel est un NOTABLE de la presse qui fait chier.

La société des journalistes de BFM saisie d'effroi quant à cet acte aux dieux de censure est restée de marbre. Pétrifiés les plantes vertes et les "journalistes" face à ce jugement inique tout autant qu'il est farfelu.

Et je pose la question que ni les plantes vertes de chez BFM, ni les "journalistes" de BFM saisis de panique n'ose poser :

"Mais de quel pouvoir de vérité dispose REFLET pour que le vénéré patron de BFM (média libre de faire dans le fait divers et dans l'anti pauvre), le sieur drahi tremble face aux puissance de la liberté d'expression ?"

Je pose la question.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte