Tu seras esclave mon fils !

Si tu crois encore à sept ans au père noël
Alors, tu crois aussi au dahut !
Si tu crois que la vie belle
Alors, traverse et va voir le coté obscur de la rue

Si tu crois qu'en apprenant tes leçons par coeur
Tu deviendra quelqu'un d'intelligent !
Si tu crois qu'en obéissant aux profs censeurs
Tu deviendra ingénieur ou dirigeant

Si tu crois qu'avec des diplômes et l'échine sans caprices
Tu auras l'oreille des rentiers cultivés
Si tu crois que l'école est émancipatrice
Tu auras des raideurs et il feront saigner ta dignité

Si tu crois que la loi est la justice
Ne t'aventure pas en ce pays miné
Si tu crois à la droiture passe par les interstices
Ne fait confiance qu'à ta vérité

Si tu crois qu'on devient sage en vieillissant
Pense à tes révoltes d'adolescence
Si tu crois apprendre au fil des ans
Pense que les règles aussi on leur obsolescence

Sinon, tu sais, tu sera aux normes
Tu ne sauras plus penser
Tu auras tout oublié, tout abdiqué
Sinon, tu sera un objet conforme

Tu seras esclave mon fils !

 

Carland

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.