Mort de Steve : il ne peut être démontré un lien entre Edouard Phillipe et la dignité

Ils se sont jetés à l'eau pour le fun ! tout habillé, pour le fun on vous dis. D'ailleurs, c'est Edouard Philippe qui le dit explicitement

Ils se sont jetés à l'eau pour le fun ! tout habillé, pour le fun on vous dis. D'ailleurs, c'est Edouard Philippe qui le dit explicitement : https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/mort-de-steve-canico-il-ne-peut-etre-etabli-de-lien-entre-l-intervention-des-forces-de-police-et-la-6464054

Rien ne dit que les lacrymos, les grenades de désencerclement et même l'usage d'un LBD ont eut un effet d'entrainement à plonger au risque de mourir. Il ne dira pas plus que gazer des gens sur un quai provoque panique et bousculades.

Non, ce sont 14 jeunes tout fous qui se sont jetés à l'eau pour emmerder le commissaire adepte de la violence policière sûrement manipulés par des policiers eux mêmes excédés par le profil violent connu et reconnu au sein de la police du meurtrier qui a donné l'ordre de charger, gazer, flashballer.

Oui, dès 2017, les flics de terrain savaient les dangers de charger une foule près d'un quai sans aucune sécurité. Et alors ? Edouard Phillipe s'en bat les couilles.

14 jeunes dans la Loire (un fleuve puissant, donc très dangereux). Un mort... ! Cela aurait pu être un véritable massacre !

Circulez, il n'y a rien à voir. Ainsi palait Edouard !

Carland

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.