Macron, les mots creux !

Il commence de parler et c'est d'un convenu. D'un banal. [edit] et maintenant que c'est fini. Pas un mot pour ceux qui souffrent de ses délires néolibéraux. Ce mec est fou. Un Tatcher décalé, un allumé, un danger PUBLIC.

En pleine grêve, une guimauve et au lit les gueux...

Et il a "conscience" ce pauvre type ?

Le bouttefeu droit dans ses bottes ne sait pas que les retours de flammes ne profitent jamais aux branquignols de son calibre.

C'est la guerre qu'il veut. Il l'aura !

Ta boussole est cassée fils (bourgeois) à papa  !

Je suis le garant des intérêts des Black Rock... Qu'il croit !!! Entre les Black Rock et les Black Blocs, moi je choisi les Black Blocs : eux aux moins cassent des banques, des mc do et autres charrognes. Si de le dire me vaut des emmerdes : j'en serai honoré !

(hier ARTE passait ridicule de P Leconte. Mais c'est un hasard sans doute !)

Renaud - camarade bourgeois © 67willich

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.