Une 6ème République, non merci une vrai démocratie directe oui, c'est cela qu'il nous faut;

La crise du politique est si profonde que ce qui est en question, ce n'et pas une nouvelle république reposant sur la représentation mais la fin de la représentation!! Ce qui se cherche c'est la démocratie directe!! Alors les replatrages.. ne seront que des replatrages, la crise du politique durera avec en plus au dessus de cette république la loi d'acier des traités européenns et mondiaux qui ont déjà rendu la Grèce "esclave", qui ont déjà permis au votesr la constitution européenne d'être en focntion contre le vote de la France, de la Holannde. Le vote majoritaire les classes au pouvoir s'assied dessus comme en Espagne en 36 et au Chili!! La représentation n'est acceptée que lorsqu'elle sert les puissances au pouvoir sinon elle est bafouée parce qu'elle n'a en elle-même aucune consistance, aucun fondement réel.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.