Lutter pour exister : la réalité contemporaine de la lutte des classes

L'usine Perrin doit fermer, supprimant plus de 1100 postes : c'est ce qu'annonce sans état d'âme la direction de l'établissement. Les employés sont entrés dans la lutte, acharnés et virulents pour protéger leur travail dans une région économiquement sinistrée sans perspective d'emploi.

"En guerre" de Stéphane Brizé © Diaphana "En guerre" de Stéphane Brizé © Diaphana

Sortie DVD : En guerre de Stéphane Brizé

Le soutien de l'emploi et les relations géopolitiques des gouvernements devaient après la Seconde Guerre créer un monde sans guerre... et voilà que cette dernière descend dans l'arène des luttes sociales pour s'imposer dans un drame des temps modernes : celui que vivent des hommes et des femmes face au couperet fatidique que d'aucuns justifient comme la toute puissante et inexpugnable « loi du marché ». Après le vibrant constat social de La Loi du marché, Stéphane Brizé retrouve Vincent Lindon toujours très inspiré dans son rôle d'homme de la foule en lutte pour plus de justice et de respect de la parole dans un monde délibérément cynique où le rêve et l'utopie sont devenus des objets de dérision. Le réalisme pris sur le vif d'un film à l'autre est prolongé dans un sens profond de la mise en scène, qui conduit le spectateur à se retrouver en totale immersion dans la lutte sociale de ces hommes et femmes pour accéder à la dignité de leur travail et au respect de leur intégrité dans le dialogue social. Le scénario est extrêmement nourri de toutes ces histoires de lutte pour l'emploi de ces usines qui ferment et sont délocalisées pour maximiser les profits au mépris des histoires de vie des travailleurs. Vincent Lindon est à nouveau l'unique acteur professionnel et s'intègre parfaitement dans cette lutte des classes, où certains ont l'obscénité de se présenter dans le même bateau des difficultés sociales. La lutte est sans répit durant tous ces jours de grève, de dialogues, d'opposition et de confrontation envers les patrons mais aussi à l'égard des compagnons de lutte d'hier qui se désolidarisent peu à peu. Le film franchit une fois de plus la retranscription du réalisme, en intégrant la mise en scène ultraréaliste de Maurice Pialat à la dimension collective des luttes de Jean Renoir. Le résultat est saisissant quant au portrait de la société actuelle qu'il offre, dans ces luttes souvent incomprises que traduisent les médias. Ceux qui ont vu les documentaires La Promesse de Florange et Le Défi européen d'Édouard Martin d’Anne Gintzburger et Franck Vrignon, reconnaîtront aisément Édouard Martin comme source d'inspiration du personnage interprété par Vincent Lindon. Il en résulte un hommage vibrant de la lutte contre le rouleau compresseur de la loi du marché contre chacun de ses rouages, modestes employés à la conscience politique qui ne demande qu'à s'affirmer socialement.

 

 

en-guerre-dvd
En guerre
de Stéphane Brizé
Avec : Vincent Lindon (Laurent Amédéo), Mélanie Rover (Mélanie, la syndicaliste CGT), Jacques Borderie (M. Borderie, le directeur d’établissement), David Rey (le directeur administratif et financier), Olivier Lemaire (le syndicaliste SIPI), Isabelle Rufin (la directrice des ressources humaines), Martin Hauser (le PDG du groupe allemand Dimke)
France, 2018.
Durée : 107 min
Sortie en salles (France) : 16 mai 2018
Sortie France du DVD : 2 octobre 2018
Format : 2,35 – Couleur
Langue : français - Sous-titres : français.
Éditeur : Diaphana
Bonus :
Commentaire audio de Stéphane Brizé
Bande-annonce

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.