Grèce éternelle de Michael Cacoyannis en trois films

Trois films réalisés par le cinéaste grec Michael Cacoyannis au début de sa carrière de cinéaste avec devant la caméra l'actrice Ellie Lambeti, réunis en un même coffret.

"La Fille en noir" Το κορίτσι με τα μαύρα (To Koritsi me ta mavra) réalisé par Michael Cacoyannis © Tamasa "La Fille en noir" Το κορίτσι με τα μαύρα (To Koritsi me ta mavra) réalisé par Michael Cacoyannis © Tamasa

Sortie du coffret DVD : 3 films de Michael Cacoyannis

Du réalisateur Michael Cacoyannis, on connaît davantage en premier lieu Stella (1955) avec Melina Mercouri et Zorba le Grec (1964) avec Anthony Quinn. Ce coffret DVD est l'opportunité de découvrir un autre pan de sa filmographie moins connu et pourtant d'une force d'expression inoubliable. Dans son premier long métrage Le Réveil du dimanche, la comédie romantique lui permet déjà de poser un regard documentaire sur la ville d'Athènes et les problématiques sociales en se cachant derrière un regard faussement léger. Les deux autres films, La Fille en noir et Fin de crédit, assumeront plus amplement l'ampleur dramatique du récit avec toujours comme points communs à ces trois films la préoccupation du déclassement social incarnée à chaque fois par la même fascinante actrice : Ellie Lambeti. Les prises de vue réelles sur la société grecques, à Athènes comme sur l'île d'Hydra, saisissent aussi bien la population que l'architecture des lieux avec une prise de position politique et esthétique tout droit issue du néoréalisme et du Free Cinema anglais.
Dans les trois films, les personnages centraux interprétés par Ellie Lambeti souffrent de ne pas pouvoir se trouver dans le confort d'un statut social qu'ils ont perdu et dont la nécessité de le reprendre va entraîner les drames les plus douloureux, non seulement pour pour le personnage principal que la société dans son ensemble. Le combat de cette femme rebelle pour lutter contre l'étouffement causé par des codes sociaux archaïques devient ainsi peu à peu la métaphore de la souffrance portée par la population toute entière. Et pourtant, point d'innocence ici où les rires des enfants se transforment en tragédie incommensurable, une première fois en tant que bourreaux malgré eux et une seconde fois en tant que véritables victimes dans
La Fille en noir. La légèreté maîtrisée non dénouée d'une fine peinture de mœurs dans Le Réveil du dimanche inspirée de Lubitsch et Ophüls, se transforme en étude méticuleuse de la société dans ses deux autres films qui dialoguent parfaitement avec le cinéma d'Antonioni.
La force du cinéma de Michael Cacoyannis et des sujets qu'il a choisi de traiter interroge encore, plusieurs décennies après leur réalisation, la société grecque actuelle à laquelle après la crise financière il est aisé d'associer le titre « Fin de crédit » pour comprendre les souffrances des uns et des autres après un choc économico-social profond.
Pour approfondir cette découverte du cinéaste Michael Cacoyannis, notamment à travers ces trois films ainsi que
Stella, le coffret DVD comporte également en supplément un documentaire récent : Le Réveil grec de Marion Inizan. La réalisatrice et monteuse de ce film a réuni devant sa caméra en allant à Athènes ainsi que sur l'île d'Hydra où le film La Fille en noir a été tourné, de nombreux témoignages de cinéastes, historiens, actrices aux propos des plus pertinents sur le cinéma de Michael Cacoyannis en analysant finement les films présents dans ce coffret.

 

 

cacoyannis-digipack-3d-ouvert
Le Réveil du dimanche
Κυριακάτικο ξύπνημα (Kyriakátiko xýpnima)
réalisé par Michael Cacoyannis
Avec : Ellie Lambeti (Mina Labrinou), Dimítris Horn (Alexis), Giorgos Pappas (Pavlos), Tassó Kavadía (Liza), Margarita Papageorgiou (Irini), Sapfo Notara (Miss Ketty), Theano Ioannidou, Hrysoula Pateraki, Kiki Persi, Thanássis Véngos

Grèce, 1954.
Durée : 95 min

La Fille en noir
Το κορίτσι με τα μαύρα (To Koritsi me ta mavra)
réalisé par Michael Cacoyannis
Avec : Ellie Lambeti (Marina), Dimitris Horn (Pavlos), Giorgos Foundas (Cristos), Eleni Zaphiriou (Froso), Stefanos Stratigos (Panagis), Notis Peryalis (Antonis), Anestis Vlahos (Mitsos), Thanassis Vengos (le policier)

Grèce, 1956.
Durée : 101 min


Fin de crédit
Το τελευταίο ψέμμα (To telefteo psemma), Le Dernier mensonge
réalisé par Michael Cacoyannis
Avec : Ellie Lambeti (Chloé Pella), Athena Michaelidou (Roxanni Pella), Eleni Zafeiriou (Katerina), Giorgos Pappas (Kleon Pellas), Michalis Nikolinakos (Galanos), Dimitris Papamichael (Markos), Minas Christidis (Nikos Dritsas), Vasilis Kailas (Vasilakis), Zorz Sarri, Despo Diamantidou, Mairi Hronopoulou, Despoina Nikolaidou, Dimitris Hoptiris, Dimitra Zeza, Nikos Fermas, Nikos Kourkoulos

Grèce, 1958.
Durée : 101 min

Sortie France du coffret DVD : 7 mai 2019
Format : 1,33 – Noir & Blanc
Langue : grec - Sous-titres : français.
Éditeur : Tamasa Diffusion
Bonus :
Bande-annonce
Documentaire : Le Réveil grec de Marion Inizan (75 min, 2019)
Filmographie
Galerie de photos



Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.