Jean Rouch - Films et photogrammes

Un livret DVD réunissant trois films de Jean Rouch, un documentaire sur Jean Rouch réalisé en 1977-78, un entretien avec un spécialiste de l’œuvre du cinéaste anthropologue et un livret contenant 36 photogrammes de ses films.

"La Goumbé des Jeunes Noceurs" de Jean Rouch © Les Éditions de l’Œil "La Goumbé des Jeunes Noceurs" de Jean Rouch © Les Éditions de l’Œil
Au sujet du livre-DVD : Jean Rouch - Films et photogrammes

Les Éditions de l’Œil rendent ici hommage à la cinématographie autant qu’à la démarche iconoclaste de Jean Rouch dans ce livret DVD confrontant les films à leurs photogrammes. C’est d’autant plus judicieux car dans La Goumbé des Jeunes Noceurs il est question de danse et que les images fixes viennent saisir les instantanés tout en grâce desdits mouvements. Pam kuso kar. Briser les poteries de Pam présente hélas une bande-son accidentée tandis que les images ont, elles, été magnifiquement restaurées. Quant à Cousin, cousine il s’agit d’une ethnofiction inachevée de Jean Rouch comme d’ailleurs nombre de ses réalisations. Il n’en reste pas moins une saisissante vitalité que retranscrivent de manière inédite ces films qui sont toujours porté par la thématique de la confrontation entre modernité et tradition et comment celles-ci opèrent entre elles un singulier métissage que l’on trouve dans les villes africaines filmées où la population citadine de l’Indépendance du pays est en effervescence à l’heure de son occidentalisation forcée et accélérée. Jean Rouch qui connaît intimement les codes spécifiques des personnes qu’il filme, saisit une transition formidable dans des récits ethnographiques qui n’appartiennent qu’à lui, réussissant à laisser émerger la fiction qui innerve l’ethnographie documentaire.

En bonus vidéo de cette édition, on trouve rien moins qu’un long métrage documentaire réalisé par un cinéaste néerlandais en 1977-78 et qui fut scénariste de Madame l’eau (1993) quinze ans plus tard réalisé par Jean Rouch. Et dans une durée plus courte, c’est le chercheur Andrea Paganini, spécialiste de Jean Rouch qui prend la parole pour évoquer la singularité du cinéaste.

 

 

cover-tj7840-scale-345x750
Jean Rouch - Films et photogrammes
Programme :
- La Goumbé des Jeunes Noceurs de Jean Rouch (1964-65, 27’)
- Pam kuso kar. Briser les poteries de Pam de Jean Rouch (1974, 12’)
- Cousin, cousine de Jean Rouch (1985-87, 32’ – film inachevé)

Durée totale des trois films : 71 min
Sortie France du 25 septembre 2017
Couleur
Langue : français.
Éditeur : La Traverse / Les Éditions de l’Œil

Bonus :
un livre de 80 pages
« Jean Rouch et sa caméra au cœur de l’Afrique », un film de Philo Bregstein (1977-78, 75’)
« Une vision qui embrasse tout », entretien avec Andrea Paganini, chercheur et délégué général du Centenaire Jean Rouch 2017 (2017, 30’)

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.