Aux origines d'Harry Potter : second acte

Norbert Dragonneau reçoit pour mission de son maître Albus Dumbledore de retrouver Croyance à Paris avant qu'il ne tombe entre les mains du terrible Gellert Grindelwald qui vient de s'échapper.

"Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindewald" de David Yates © Warner Bros. "Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindewald" de David Yates © Warner Bros.

Sortie DVD : Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald de David Yates

Prévu en cinq longs métrages, la nouvelle saga des Animaux fantastiques écrite spécialement par J. K. Rowling pour le cinéma, propose de se plonger dans une époque qui précède celle d'Harry Potter. Tous ces films auront pour unité de ton la réalisation de David Yates qui avait officié déjà à la réalisation de la moitié des longs métrages de la saga précédente. Le nouveau parti pris est de développer un nouvel univers tout en restant dans le même monde de la magie. Cela commence avec un personnage surprenant, Norbert Dragonneau, qui a pour spécificité de domestiquer des « animaux fantastiques » et les utiliser notamment pour lutter contre les difficultés qu'il rencontre. Il y a un peu voire beaucoup du principe du héros humain de la franchise Pokémon qui utilise aussi sans cesse des animaux fantastiques. Pour affirmer cette singularité, l'acteur Eddie Redmayne apporte tout son talent pour construire un personnage timide, réservé, mal à l'aise dans son corps d'adolescent trop vite entré dans l'âge adulte. Cependant, à part quelques séquences, les animaux fantastiques qui étaient si fascinant dans le premier film, se font ici très discrets. De même, il n'est plus temps ici de développer un récit intriguant mais davantage d'assurer la transition avec les histoires à venir. Ainsi apparaissent des personnages issus directement de la saga Harry Potter au premier rang desquels se trouve Albus Dumbledore. Tout ceci est sensé accroître l'intérêt des spectateurs fans du jeune sorcier. Sauf que l'ensemble du récit ne bénéficie d'aucune intrigue à proprement parler : la quête de Croyance poursuivant son identité est survolée, les motivations de Norbert pour assumer ses responsabilités pleinement négligées et l'enquête que celui-ci mène au fil d'indices parsemés est abandonnée très vite sans justification. Quant au grand méchant de service, joué par l'extravagant Johnny Depp aux mille visages, son charisme souffre beaucoup en comparaison avec l'interprétation shakespearienne de Ralph Fiennes pour jouer Voldemort. Pourtant, la situation géopolitique de 1927 avec la montée des fascismes et l'annonce des destructions massives des guerres à venir constituaient une parfaite mise en miroir du danger que représente le discours génocidaire de l'Aryen Grindewald. Suite au prochain épisode où, tenant compte des aspects négatifs de ce second volet, J. K. Rowling a décidé de revoir sa copie et de réécrire son scénario.

 

 

les-animaux-fantastiques-2-les-crimes-de-grindelwald-dvd
Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald
Fantastic Beasts: The Crimes of Grindelwald
de David Yates
Avec : Eddie Redmayne (Norbert Dragonneau), Katherine Waterston (Tina Goldstein), Dan Fogler (Jacob Kowalski), Alison Sudol (Queenie Goldstein), Jude Law (Albus Dumbledore), Johnny Depp (Gellert Grindelwald), Ezra Miller (Croyance / Credence Bellebosse), Zoë Kravitz (Leta Lestrange), Callum Turner (Thésée Dragonneau), Claudia Kim (Nagini), William Nadylam (Yusuf Kama), Brontis Jodorowsky (Nicolas Flamel), Kevin Guthrie (Abernathy), Carmen Ejogo (Séraphine Picquery), Wolf Roth (Rudolph Spielman), Derek Riddell (Torquil Travers), Cornell John (Arnold Guzman), Ingvar E. Sigurðsson (Grimmson), Poppy Corby-Tuech (Vinda Rosier), Joshua Shea (Norbert Dragonneau, adolescent), Thea Lamb (Leta Lestrange, adolescente), Ólafur Darri Ólafsson (Skender), Victoria Yeates (Bunty), Danielle Hugues (Irma Dugard), Jamie Campbell Bower (Gellert Grindelwald, jeune), Toby Regbo (Albus Dumbledore, jeune)
Royaume-Uni, USA, 2018.
Durée : 128 min
Sortie en salles (France) : 14 novembre 2018
Sortie France du DVD : 25 mars 2019
Format : 2,40 – Couleur
Langues : anglais, français, allemand, italien - Sous-titres : français, néerlandais.
Éditeur : Warner Bros.
Bonus :
Le Ministère des Affaires Magiques : le Ministère Français (5’18”, VOST)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.