Bette Davis, monstre sacré

Tom invite pour la première fois sa nouvelle fiancée avec laquelle il a l'intention de se marier à l'anniversaire de mariage de sa mère dont la méchanceté à l'égard de ses trois fils et de leur entourage ne possède aucune limite.

"The Anniversary" de Roy Ward Baker © BQHL "The Anniversary" de Roy Ward Baker © BQHL
Sortie du combo Blu-ray / DVD : The Anniversary de Roy Ward Baker

Après Confession à un cadavre (The Nanny, 1964) réalisé par Seth Holt, la légendaire fabrique de monstres cinématographiques anglaise fait à nouveau appel à Bette Davis pour lui confier un film qui lui permet d'explorer toutes les perversités d'une vieille femme manipulatrice imposant sa domination destructrice sur chacun des membres de sa famille, en l'occurrence ses trois fils et les femmes de ceux-ci. Bette Davis s'en donne à cœur joie pour interpréter ce cauchemar de mère et de belle-mère dont la violence des mots n'est altérée par aucune part d'empathie. Ici, aucune situation fantastique n'est nécessaire pour construire un tel monstre. Les dialogues fusent et sont toujours déterminés par son personnage principal qui ne perd jamais la main alors qu'il est seul contre quatre adultes pourtant dans la force de leur âge. Dans cette peinture psychologique, le vraisemblable n'est cependant aucunement la préoccupation des scénaristes où tout le film est au service de sa vedette Bette Davis qui s'est alors spécialisée au fil de ses films dans le rôle de la vieille femme puissante que les spectateurs aiment haïr. Le film est l'adaptation d'une pièce de théâtre dont les choix de mises en scène sont le plus souvent paresseux, ne réussissant pas à dépasser le confinement imposé par l'histoire initiale : le huis clos aurait ainsi gagné à épouser des choix de position et de mouvements de caméra pour rendre encore plus significative l'oppression qu'incarne la maison familiale. De même, les personnages en dehors de celui servi par Bette Davis sont traités avec une réelle désinvolture ne permettant jamais de lui donner le change, ce qui fait perdre au dynamisme d'un récit aux enjeux prédéterminés. Il ne reste du film que le souvenir de l'interprétation de Bette Davis qui cabotine avec plaisir et quelques bons mots d'une violence dévastatrice sous les traits de la politesse bourgeoise de sûre de son pouvoir incontesté.

 

 

the-anniversary-combo-blu-ray-dvd
The Anniversary
réalisé par Roy Ward Baker
Avec : Bette Davis (Mrs. Taggart), James Cossins (Henry Taggart), Jack Hedley (Terry Taggart), Christian Roberts (Tom Taggart), Sheila Hancock (Karen Taggart), Elaine Taylor (Shirley Blair, la fiancée de Tom)
Royaume-Uni, 1967.
Durée : 96 min
Sortie France du combo Blu-ray / DVD : 9 septembre 2019
Format : 1,85 – Couleur
Langue : anglais - Sous-titres : français.
Éditeur : BQHL Éditions
Bonus :
un livret de 24 pages

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.