L’activisme des artistes des rues de Kinshasa

Dans la ville de Kinshasa plongée dans le chaos politique, les artistes des rues font de l’intervention directe en puisant notamment dans la matière qu’ils glanent et au fil de l’urgence de leurs expressions.

"Système K" de Renaud Barret © Le Pacte "Système K" de Renaud Barret © Le Pacte
Sortie DVD : Système K de Renaud Barret

En prise directe avec l’effervescence créatrice des revendications politiques multiformes de la rue à Kinshasa, Renaud Barret poursuit en tant que réalisateur la mise en valeur d’une scène artistique méconnue à mille lieues des galeries d’art des grandes capitales du monde de la finance. Avec la diffusion en 2010 de Benda Bilili ! (2010) que Renaud Barret a coréalisé avec Florent de La Tullaye et qui était consacré au staff Benda Bilili, orchestre de musique héros du ghetto de Kinshasa, la réalité de la République Démocratique du Congo apparaissait de manière inédite avec des ambassadeurs qui ont rarement le droit à la parole. Renaud Barret avec Système K mais aussi d’autres documentaires inédits dans les salles en France, filme l’urgence de ces créations éphémères des rues de Kinshasa avec le parti pris d’accompagner le mouvement créatif plutôt que de le suivre. Ainsi, sa caméra enregistre plusieurs artistes interventionnistes issus du ghetto de Kinshasa, puisant dans les poubelles la matière de leurs créations, qu’il s’agisse de statues réalisées à partir de cartouches de balles, d’une maison en machettes soudées, d’instruments de musique réalisées avec les résidus des déchets électroniques… sans oublier les nombreuses performances des artistes intervenant dans les rues en exposant leur propre corps transformé à la faveur des matériaux des rues. Il en résulte plusieurs portraits de ces artistes qui créent et exposent dans l’espace public en connexion directe avec la réalité immédiate, dénonçant la mainmise religieuse évangélique comme la violence étatique et la prédation continuelle des pays riches sur le pays, puisant toujours sans complexe sur ses ressources et l’asphyxiant sous ses montagne de poubelles. Il ne s’agit donc ici pas de se contenter de démontrer une forme de recyclage contemporain mais bien de filmer l’activisme créatif des ghettos de Kinshasa afin d’offrir encore une portée internationale aux questionnements soulevés localement et qui s’adressent au monde entier à l’heure d’une géopolitique économique entraînant pandémies et crises multiples dans un réseau d’interdépendances.

 

 

617alx5v9al-ac-sl1130
Système K
de Renaud Barret
France – 2019.
Durée : 94 min
Sortie en salles (France) : 15 janvier 2020
Sortie France du DVD : 3 juin 2020
Format : 1,78 – Couleur
Langues : français - Sous-titres : français.
Éditeur : Le Pacte

Bonus :
Entretien avec Renaud Barret
Scènes coupées
Bande-annonce

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.