Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

2483 Billets

6 Éditions

Billet de blog 5 oct. 2022

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

"Génération perdue" (The Lost Boys) de Joel Schumacher

La famille Emerson arrive en Californie où elle est rapidement confrontée à des vampires. Le jeune Sam, féru de comics, trouvent deux acolytes pour lutter contre les vampires et sauver son grand frère de sa vampirisation.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Sortie de l'édition 4K Ultra HD + Blu-ray - Édition boîtier SteelBook : Génération perdue de Joel Schumacher

Réalisé dans la foulée du succès public de Vampire, vous avez dit vampire ? (Fright Night, 1985, Tom Holland) qui a remis au goût du jour la figure du vampire, le projet qui était destiné pour le jeune public, s'est développé en incluant des grands adolescents dans les rôles titres des vampires sous la férule de Joel Schumacher à la réalisation. Les enfants sont quant à eux les chasseurs de vampires avec des attributs proches de la bande d'aventuriers des Goonies (1985, Richard Donner) dont on retrouve d'ailleurs l'un des jeunes acteurs, Corey Feldman, ainsi que Richard Donner à l'origine de l'idée de départ du scénario et qui reste ici producteur exécutif.

"Génération perdue" (The Lost Boys) de Joel Schumacher © Warner

Le film est associé à toute une époque et c'est à ce titre qu'il épouse parfaitement les récits des années 1980 avec cette bande de jeunes garçons qui parvient à combattre de dangereuses créatures fantastiques. Les grands adolescents sont incarnés à la fois par Jason Patric et Kiefer Sutherland au début de leur carrière. Les deux acteurs sont présentés comme de vraies icônes de la jeunesse à l'instar des vampires devenues métaphores dans le film d'une jeunesse en révolte qui refuse le monde des adultes et vit la nuit en bravant la mort sur leur moto et adulant Les Doors. Si la menace est forte dès les premières scènes avec des attaques impitoyables de la part des êtres de la nuit, le ton va devenir plus léger à partir du moment où le film suit le regard des jeunes garçons.

La représentation des vampires associés à l'adolescence va se poursuivre dans les années suivantes, notamment avec la série Buffy et les vampires une décennie plus tard. Ainsi, le film réalisé par Joel Schumacher est précurseur d'un regain d'intérêt vampirique qui, vingt ans plus tard trouva un nouvel élan avec la saga Twilight, où il est d'ailleurs question d'une grande ado venant de Phoenix comme la famillé centrale des Générations perdues (The Lost Boys).

Devenu culte, le film a eu droit deux décennies plus tard à deux suites oubliables à souhait. Il n'en reste pas moins que Kiefer Sutherland en vampire est aussi magnétique que crédible et le ton est proche des Goonies pour son sens de l'aventure porté par des enfants plutôt que de l'horreur romantique du Dracula de Coppola réalisé quelques années plus tard. Un film générationnel dont la réédition est l'opportunité d'en redécouvrir la place dans l'histoire du cinéma.

Génération perdue
The Lost Boys
de Joel Schumacher
Avec : Jason Patric (Michael Emerson), Corey Haim (Sam Emerson), Kiefer Sutherland (David), Corey Feldman (Edgar Frog), Jamison Newlander (Alan Frog), Jami Gertz (Star), Edward Herrmann (Max), Barnard Hughes (grand-père Emerson), Dianne Wiest (Lucy Emerson), Brooke McCarter (Paul), Billy Wirth (Dwayne), Alex Winter (Marko), Chance Michael Corbitt (Laddie), Alexander Bacon Chapman (Greg), Nori Morgan (Shelly), Kelly Jo Minter (Maria), Christian Osbsorne (le batteur), Tim Cappello (le joueur de saxophone)
USA, 1987.
Durée : 97 min
Sortie en salles (France) : 13 janvier 1988
Sortie France de l'édition 4K Ultra HD + Blu-ray - boîtier SteelBook : 21 septembre 2022
Format : 2,40 – Couleur
Langue originale : anglais
Éditeur : Warner Bros. Entertainment France

Bonus :
Commentaire audio de Joel Schumacher
Scènes perdues
Rétrospective du film
« Haimster et Feldog » : l’histoire des deux Coreys
« Vamping Out » : les créatures de Greg Cannom
« Dans l’antre du vampire » :
« La vision d’un réalisateur »
« Comédie vs horreur »
« Sang frais » : nouveau look des vampires
« Génération perdue : suite ? »
Galerie photos (78)
« Perdus dans les ténèbres » : vidéo musicale de Lou Gramm
« Un monde de vampires » : carte interactive
Bande-annonce

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Politique
À La France insoumise, le flou de la réorganisation suscite des inquiétudes
Si des garanties sont données aux militants insoumis en vue d’améliorer l’implantation locale du mouvement, la composition de la nouvelle direction, restée jusque-là à la discrétion d’une poignée de cadres, fait craindre de mauvaises surprises.
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal — Éducation et enseignement supérieur
Une école plus si obligatoire
Pour faire face à la menace de coupures d’électricité cet hiver, le gouvernement a brandi une possible fermeture des écoles le matin, au coup par coup. Cette politique repose, trois ans après l’épidémie de Covid, la question de l’obligation d’instruction des enfants, un principe sans cesse attaqué.
par Mathilde Goanec
Journal — Énergies
EDF face aux coupures d’électricité : la débâcle énergétique
Jamais EDF ne s’était trouvée en situation de ne pas pouvoir fournir de l’électricité sur le territoire. Les « éventuels délestages » confirmés par le gouvernement attestent la casse de ce service public essentiel. Pour répondre à l’urgence, le pouvoir choisit la même méthode qu’au moment du Covid : verticale, autoritaire et bureaucratique.
par Martine Orange
Journal — France
Procès Bismuth en appel : Nicolas Sarkozy s’enferre dans ses dénégations
L’ancien président de la République le jure, il n’a jamais eu l’intention de commettre le moindre délit dans l’opération d’approche de plusieurs magistrats de la Cour de cassation, dont il laisse la responsabilité à Thierry Herzog et Gilbert Azibert.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Fin de vie : faites vivre le débat sur Mediapart
En septembre dernier, le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) a rendu un avis qui rebat les cartes en France sur l'aide active à mourir, en ouvrant la voie à une évolution législative. Conscient que le débat autour de la fin de vie divise la société, le président de la République lance un débat national. Nous vous proposons de le faire vivre ici.
par Le Club Mediapart
Billet de blog
Récit d'une mort réussie
Elle avait décidé de ne plus souffrir. En 2002, La loi sur l'euthanasie venant d'être votée aux Pays-Bas elle demanda à être délivrée de ses souffrances.
par françois champelovier
Billet de blog
Fin de vie, vite
Le Comité Consultatif National d’Éthique considère « qu’il existe une voie pour une application éthique d’une aide active à mourir, à certaines conditions strictes, avec lesquelles il apparait inacceptable de transiger ». Transigeons un peu quand même ! Question d’éthique.
par Thierry Nutchey
Billet de blog
Mourir en démocratie — La fin de vie, une nouvelle loi ? (le texte)
Les soins palliatifs, et donc la sédation, ont désormais des alliés ne jurant que par eux pour justifier l’inutilité d’une nouvelle loi. Mais les soins palliatifs, nécessaires, ne sont pas une réponse à tous les problèmes. Si c'est l'humanité que l'on a pour principe, alors l'interdit actuel le contredit en s'interdisant de juger relativement à des situations qui sont particulières.
par Simon Perrier