Voler de ses propres ailes malgré l'handicap

Alors que le monde des dragons libérés est surpeuplé et susceptible 'être attaqué, Harold et ses amis recherchent un nouveau lieu d'accueil. Son dragon Krokmou tombe sous le charme d'une femelle de son espèce, qui est en fait l'appât d'un terrible chasseur.

"Dragons 3, le monde caché" (How to Train Your Dragon : The Hidden World) de Dean DeBloi © DR "Dragons 3, le monde caché" (How to Train Your Dragon : The Hidden World) de Dean DeBloi © DR

Sortie DVD : Dragons 3, le monde caché de Dean DeBlois

Ce troisième et théoriquement dernier volet de la trilogie Dragons ( How to Train Your Dragon) est à nouveau réalisé par Dean DeBlois assurant ainsi une véritable continuité à l'ensemble des films. Les personnages principaux des précédents films sont à nouveau au centre de l'intrigue, à savoir le jeune Harold et son dragon Krokmou. Autour d'eux, une galerie de personnages qui sont davantage des faire-valoir que des individus à part entière ayant leur propre histoire. Le film s'inscrit dans la chronique initiatique avec Harold qui doit assumer le rôle de chef de sa communauté humaine tout en assumant de voir partir son meilleur allié Krokmou lui-même attiré par sa nature sauvage et son statut de « roi des dragons ». Le garçon et son dragon constituent ainsi à eux deux un même personnage, le dragon étant le prolongement animal et aérien de l'humain terrestre. Et c'est aussi parce que Krokmou donne de sa personne auprès d'une femelle de son espèce que le jeune homme va davantage s'impliquer dans sa relation Astrid pour devenir père à son tour. L'enjeu de la chronique initiatique autour de l'adolescent qui devient adulte est ainsi développée dans ce récit assez balisé et sans trop de surprises dans ses grands traits malgré les séquences d'aventures spectaculaires. L'animation est à l'égal de nombreux longs métrages aux budgets conséquents : efficace mais respirant peu d'âme. En effet, le mouvement des personnages, leurs expressions de visage sont tellement communs qu'ils ne retiennent plus l'attention. En revanche, dans ce monde de dragons et d'êtres humains habillés en cuir, les textures des peaux animales sont particulièrement bien travaillées et attirent facilement l'attention comme un spectacle à part entière.
Côté scénario, le récit confine à la morale selon laquelle grandir repose sur le principe d'accepter de quitter ses doudous et autres vestiges de l'enfance, fussent-ils des dragons ou tout autre animal de compagnie pour que chacun puisse voler de ses propres ailes. Un autre point fort du film présent dans les précédents volets : les héros ont des handicaps qui les conduit à porter une prothèse, situation rare et d'autant plus notable dans un film d'animation ! Cela permet une véritable inclusion d'une partie de la population exclue des représentations héroïques ! Peut-être bientôt, dans un avenir proche, un film produit par DreamWorks ou Disney osera présenter un personnage central homosexuel et mettre fin à une autre discrimination !

 

 

dragons-3-le-monde-cache-dvd
Dragons 3, le monde caché
How to Train Your Dragon: The Hidden World
de Dean DeBlois
USA, 2018.
Durée : 104 min
Sortie en salles (France) : 6 février 2019
Sortie France du DVD : 12 juin 2019
Format : 2,35 – Couleur
Éditeur : DreamWorks Animation SKG
Distributeur : Universal Pictures Vidéo
Bonus :
Commentaire audio de Dean Deblois, Bradford Lewis (prod.) et Simon Otto (chef anim.) (anglais avec sous-titres anglais)
Courts métrages DreamWorks Animation :
Bilby de Pierre Perifel, JP Sans et Liron Topaz (2018, 8’01”)
Bird Karma de William Salazar (2018, 4’48”)

Ouverture alternative (3’19”, VOST) avec introduction optionnelle de Dean Deblois (56 », VOST)
Scènes coupées (9’15”, VOST) avec introductions optionnelles de Dean Deblois (3’33”, VOST) :
La queue automatique
Protecteur vs ravisseur
Mission d’espionnage
L’esprit avant l’épée
Ta responsabilité

Donner voix à ton viking (1’33”, VOST)
Créer une histoire de dragons épique (4’25”, VOST)
Comment j’ai appris des dragons (3’42”, VOST)
Brave Wilderness présente : Nature + Dragons = Génial (VOST)  :
Les oiseaux et les chauves-souris, c’est top (3’34”)
Animal + Animal = Dragon (4’16”)

Les chroniques du Dragon Mouton (VOST) :
Ami vs nourriture (1’21”)
La société secrète des moutons (1’18”)

Un pont de dragons (3’29”, VOST)
Grandir avec les dragons (3’34”, VOST)
La conception en évolution des dragons (3’18”, VOST)
Dessiner des dragons (3’09”, VOST)
Un méchant épique (1’44”, VOST)
La trilogie du dragon d’Astrid en 60 secondes (1’09”, VOST)
Bienvenue à New Berk (2’13”, VOST)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.