Qui veut la peau de Pikachu ?

Tim Goodman apprend la disparition de son père et se retrouve rapidement associé, malgré lui, à un Pokémon : le détective Pikachu. Ensemble ils enquêtent et deviennent complices.

"Pokémon - Détective Pikachu" de Rob Letterman © Warner Bros. "Pokémon - Détective Pikachu" de Rob Letterman © Warner Bros.
Sortie DVD : Pokémon - Détective Pikachu de Rob Letterman

Crise profonde de la part des studios à financer des scénarios originaux oblige, cette adaptation repose sur un phénomène qui dure depuis deux décennies, le tout ayant commencé par des jeux vidéos chez Nintendo. Ce succès a été par la suite transformé en série animée télévisée mais aussi en cartes à jouer. Pokémon est à présent également connu par la nouvelle génération et les studios de cinéma Warner y ont ainsi trouvé la matière à une nouvelle réalisation. C'est là en effet la première incursion du cinéma en prise de vue réelle s'emparant de Pokémon. Au centre de l'histoire, la relation entre un jeune homme, plus tout à fait adolescent mais pas non plus encore adulte, et Pikachu, la star des Pokémon. C'est Ryan Reinolds qui prête sa voix et ses mouvements à cette petite touffe de poils jaune mignonne et le héros est interprété par un acteur méconnu et plutôt insignifiant : Justice Smith. L'enquête qui porte le récit s'avère très vite sans véritable enjeu même si elle offre l'opportunité de découvrir un bref et rapide catalogue de divers Pokémon peuplant toute une ville. Cependant, les caractéristiques de ces drôles bêtes ne servent jamais l'histoire ni même leur singularité : les fans seront déçus de l'absence de transformations. Quant à l'histoire, elle est d'une platitude profonde, autant que l'interprétation fade des acteurs. Dès lors, impossible de comprendre les motivations des uns et des autres parmi cette histoire dont il est aisé de s'éloigner dès le début et par la suite pour les plus obstinés. Le film a beau se prévaloir de l'influence forte sur sa trame de Qui veut la peau de Roger Rabbit ? (1988) de Robert Zemeckis, il n'en retrouve ni l'âme, ni l'inspiration trois décennies plus tard. De la même manière que le film posait la question métaphysique de la place des cartoons dans le quotidien d'une ville humaine qui les côtoie, une nouvelle génération d'artefacts avatars que constituent des personnages tout droit issus de jeux vidéos aurait pu bénéficier d'une réflexion pertinente sur la société actuelle et son besoin de trouver un complément d'être dans la virtualité. Hélas, jamais la question de la dépendance n'est posée et le film s'enferme dans un produit de consommation rapidement oubliable.

 

 

61ftbne-3ql-ac-sl1000
Pokémon - Détective Pikachu
Pokémon Detective Pikachu
réalisé par Rob Letterman
Avec : Ryan Reynolds (voix principale et capture de mouvement du détective Pikachu et Harry Goodman), Justice Smith (Tim Goodman), Kathryn Newton (Lucy Stevens), Bill Nighy (Howard Clifford), Ken Watanabe (l'inspecteur Yoshida), Chris Geere (Roger Clifford), Suki Waterhouse : Mme Norman / Ditto), Omar Chaparro (Sebastian), Karan Soni (Jack), Rita Ora (Dr. Ann Laurent), Max Fincham (Tim Goodman, jeune), Diplo (lui-même), Rina Hoshino et Kotaro Watanabe (Mewtwo)
US, Japon, 2019.
Durée : 104 min
Sortie en salles (France) : 8 mai 2019
Sortie France du DVD : 11 septembre 2019
Format : 2,39 – Couleur
Éditeur : Warner Bros.
Bonus :
Mon aventure Pokémon : Justice Smith raconte son intérêt pour les Pokémon

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.