Marie Losier, la cinéaste argentique de la rencontre

Dans cette édition DVD, 10 courts métrages de Marie Losier réalisés durant les décennies 2000 et 2010 en caméra Bolex 16 mm, témoignent de la tradition expérimentale où le plaisir ludique de la créativité est au bout de son bras.

"L’Oiseau de la Nuit" de Marie Losier "L’Oiseau de la Nuit" de Marie Losier
Au sujet de l'édition DVD : Hello Happiness ! 10 courts métrages de Marie Losier

Mise en avant ces dernières années avec deux fascinants longs métrages La Ballade de Genesis et Lady Jay (2011) et Cassandro the Exotico ! (2018), Marie Losier possède une œuvre artistique dense qu’elle a construit au fil de ses courts métrages tournés en argentique en 16 mm, poursuivant la tradition la plus riche du cinéma expérimental auquel Nicole Brenez rend hommage avec son texte présentant Marie Losier dans le livret accompagnant cette édition DVD. La cinéaste poursuit la réflexion d’un médium, l’argentique, que le statut monopolistique du cinéma numérique aimerait éradiquer. Ses films sont tournés en muet, saisissant ainsi davantage des corps en mouvement et en interaction les uns avec les autres que le mimétisme de la société humaine. Chaque séquence constitue ainsi des happenings où chacun apporte sa propre création et l’on retrouve ainsi des artistes complices de la cinéaste devant sa caméra à l’instar de João Pedro Rodrigues, Guy Maddin, Richard Foreman, George Kuchar, Mike Kuchar, Chong Gon Byun, Alan Vega…
C’est ainsi peu dire que Marie Losier aime les personnes qu’elle filme, celles-ci entrant dans sa caméra comme dans un album de famille. La mémoire argentique portait jusqu’à une certaine époque cette histoire de l’intimité d’une communauté qui saisit son autoportrait comme un détournement assumé des images officielles qui doivent faire histoire. Laissé à la marge, le cinéma argentique, muet et de court métrage filme aussi des êtres eux-mêmes laissés en marge dont la révolte est toujours ludique, comme ces sirènes drag queens aux couleurs chatoyantes qui apparaissent ici dans plusieurs courts métrages.
Marie Losier retrouve en filmant l’inventivité créatrice spontanée des premiers temps du cinéma avec cette foi dans la rencontre de tout individu porteur d’histoire à révéler. Et c’est bien là l’une des forces du cinéma de Marie Losier de créer une interaction forte entre elle et ses personnages dont la logique apparaît en récit à travers les choix de mise en scène. La personnalité de chacun est autant la signature du film que celle de la cinéaste. Dès lors, le cinéma de Marie Losier est celui de la rencontre qui se fait performance dans un geste inédit.

 

 

marie-losier-hello-happiness
Hello Happiness !
10 courts métrages en 16 mm de Marie Losier :
L’Oiseau de la Nuit 20’, 2016
Bim, Bam, Boom, las Luchas Morenas! 13’, 2014
Alan Vega, Just a Million Dreams 16’, 2014
Byun, Objet Trouvé 7’, 2012
Slap the Gondola! 15’, 2010
Manuelle Labour 10’, 2007
Eat My Make-up! 6’, 2005
Electrocute Your Stars 8’, 2004
Bird Bath and Beyond 13’, 2003
The Ontological Cowboy 16’, 2005


Durée totale : 124 min
Noir & Blanc et Couleur
Langue : anglais - Sous-titres : français.
Éditeur : Re:voir

Bonus :
Livret bilingue anglais-français

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.