Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

2479 Billets

6 Éditions

Billet de blog 6 oct. 2022

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

"Stranger Things saison 4" de Matt et Russ Duffer

Un an après l'annonce de la mort d'Hopper, quelques signes de vie de sa part viennent de Russie. Eleven a beaucoup de mal à s'adapter à sa vie d'adolescente « normale » dans son lycée. Une nouvelle menace se fait jour issue de l'inframonde sous le nom de Vecna.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Diffusion sur la plate-forme Netflix (France) : Stranger Things saison 4

Cette nouvelle saison d'une série initiée au milieu des années 2010, repart sur de nouveaux défis, de nouveaux personnages tout en poursuivant la trame largement enracinée dans les épisodes précédents. L'écriture des épisodes a finalement tiré bénéfice d'une interruption de tournage dû au COVID en 2020 où les frères Duffer, les créateurs de la série, ont pu ainsi davantage développer chaque épisode de la série avant le tournage.

Stranger Things saison 4 © Netflix

On ressent effectivement à l'écran une écriture particulièrement afinée qui réussit à inscrire une nouvelle intrigue en enracinant résolument son origine dans les histoires passées des personnages. Ainsi, une histoire enfouie dans la mémoire d'Eleven va pouvoir révéler l'apparition d'un very bad guy. S'il est le plus effrayant de la série, cette saison est particulièrement riche en détails avec d'autres figures maléfiques, du manipulateur capitaine d'équipe de basket prompte au lynchage en passant par le chef militaire sans complexe à assassiner et torturer afin de retrouver Eleven, sans oublier l'armée russe qui fait suite à sa présence dans la précédente saison et qui se présente cette fois-ci, comme pour un match de football, à jouer dans son propre pays avec les atrocités qui lui sont propres dans une zone de non droits équivalant à un goulag.

De nouvelles références s'invitent au film : Alien 3 (1992, David Fincher) pour la partie de Hopper prisonnier et Les Griffes de la nuit (A Nightmare on Elm Street, 1984, Wes Craven) pour les scènes d'attaque de l'intérieur des personnages notamment à travers les traumatismes tout droit issus de leurs inconscients. Cette saison est ainsi résolument plus sombre, avec davantage de meurtres dans des circonstances atroces, ce qui suit la logique de l'âge des protagonistes. L'attention portée à la partition musicale joue particulièrement un grand rôle dans cette saison en s'invitant comme un personnage, redonnant l'opportunité de redécouvrir plusieurs pans de ce qui fut la culture populaire des années 1980.

Si le groupe d'amis de la première saison est à présent éclaté, avec notamment trois récits de personnages séparés géographiquement par plusieurs milliers de kilomètres, ils se rejoignent malgré tout dans leur combat commun contre les créatures de l'inframonde comme pour les saisons précédentes, le sens du collectif étant toujours la force enthousiaste qui meut Stranger Things.

Stranger Things saison 4
série créée par Matt et Ross Duffer
Fiction
USA, 2022.
Couleur
Langue originale : anglais
1re diffusion originale : 27 mai 2022 – 1er juillet 2022
Chapitre un : Le Club du Feu de l'Enfer
Chapter One : Chapter One: The Hellfire Club

Chapitre deux : La Malédiction de Vecna
Chapter Two : Vecna's Curse

Chapitre trois : Le Monstre et la super-héroïne
Chapter Three : The Monster and the Superhero

Chapitre quatre : Cher Billy
Chapter Four : Dear Billy

Chapitre cinq : Projet Nina
Chapter Five: The Nina Project

Chapitre six : Le Plongeon
Chapter Six : The Dive

Chapitre sept : Le Massacre du laboratoire d'Hawkins
Chapter Seven : The Massacre at Hawkins Lab

Chapitre huit : Papa
Chapter Eight : Papa
Chapitre neuf : L'Infiltration
Chapter Eight : The Piggyback

Avec : Winona Ryder (Joyce Byers), David Harbour (Jim Hopper), Millie Bobby Brown (Jane Hopper (née Ives) / Onze / Elfe), Finn Wolfhard (Mike Wheeler), Gaten Matarazzo (Dustin Henderson), Caleb McLaughlin (Lucas Sinclair), Noah Schnapp (Will Byers), Sadie Sink (Maxine « Max » Mayfield), Natalia Dyer (Nancy Wheeler), Charlie Heaton (Jonathan Byers), Joe Keery (Steve Harrington), Maya Hawke (Robin Buckley), Brett Gelman (Murray Bauman), Priah Ferguson (Erica Sinclair), Paul Reiser (Dr Sam Owens), Eduardo Franco (Argyle), Joseph Quinn (Eddie Munson), Tom Wlaschiha (Dmitri Antonov / Enzo), Jamie Campbell Bower (Henry Creel alias 001/Vecna), Raphael Luce (Henry Creel, jeune), Mason Dye (Jason Carver), Nikola Đuričko (Yuri Ismaylov), Sherman Augustus (le lieutenant-colonel Jack Sullivan), Cara Buono (Karen Wheeler), Joe Chrest (Ted Wheeler), Catherine Curtin (Claudia Henderson), Rob Morgan (le shérif Calvin Powell), Jennifer Marshall (Susan Hargrove), John Paul Reynolds (l'officier Phil Callahan), Gabriella Pizzolo (Suzie Bingham), Myles Truitt (Patrick McKinney), Robert Englund (Victor Creel), Amybeth McNulty (Vickie), Regina Ting Chen (Mlle Kelly), Elodie Grace Orkin (Angela), Grace Van Dien (Chrissy Cunningham)

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Viols, tortures et disparitions forcées : en Iran, dans le labyrinthe de la répression
Pour les familles, l’incarcération ou la disparition d’un proche signifie souvent le début d’une longue recherche pour savoir qui le détient et son lieu de détention. Le célèbre rappeur Toomaj, dont on était sans nouvelles, risque d’être condamné à mort.
par Jean-Pierre Perrin
Journal — Outre-mer
Karine Lebon, députée : « Ce qui se passe à La Réunion n’émeut personne »
La parlementaire de gauche réunionnaise dénonce le désintérêt dont les outre-mer font l’objet, après une semaine marquée par le débat sur les soignants non vaccinés et le non-lieu possible sur le scandale du chlordécone. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal
Loi « anti-squat » : le gouvernement se laisse déborder sur sa droite
En dépit de la fronde des associations de mal-logés et l’opposition de la gauche, l’Assemblée a adopté la proposition de loi sur la « protection des logements de l’occupation illicite » à l’issue d’un débat où le texte a été durci par une alliance Renaissance-Les Républicains-Rassemblement national.
par Lucie Delaporte
Journal — Asie et Océanie
Après les inondations, les traumatismes de la population du Pakistan
Depuis 2010, des chercheurs se sont intéressés aux effets dévastateurs des catastrophes naturelles, comme les inondations, sur la santé mentale des populations affectées au Pakistan. Un phénomène « à ne surtout pas prendre à la légère », alerte Asma Humayun, chercheuse et psychiatre à Islamabad.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Et pan ! sur la baguette française qui entre à l’Unesco
L’Unesco s’est-elle faite berner par la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française ? Les nutritionnistes tombent du ciel. Et le pape de la recherche sur le pain, l’Américain Steven Kaplan s’étouffe à l’annonce de ce classement qu’il juge comme une « effroyable régression ». (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Pesticides et gras du bide
Gros ventre, panse,  brioche,  abdos Kro, bide... Autant de douceurs littéraires nous permettant de décrire l'excès de graisse visible au niveau de notre ventre ! Si sa présence peut être due à une sédentarité excessive, une forme d'obésité ou encore à une mauvaise alimentation, peut-être que les pesticides n'y sont pas non plus étrangers... Que nous dit un article récent à ce sujet ?
par Le Vagalâme
Billet de blog
L’aquaculture, une promesse à ne surtout pas tenir
« D’ici 2050, il nous faudra augmenter la production mondiale de nourriture de 70% ». Sur son site web, le géant de l’élevage de saumons SalMar nous met en garde : il y a de plus en plus de bouches à nourrir sur la planète, et la production agricole « terrestre » a atteint ses limites. L'aquaculture représente-elle le seul avenir possible pour notre système alimentaire ?
par eliottwithonel
Billet de blog
La vie en rose, des fjords norvégiens au bocage breton
Le 10 décembre prochain aura lieu une journée de mobilisation contre l’installation d’une usine de production de saumons à Plouisy dans les Côtes d’Armor. L'industrie du saumon, produit très consommé en France, est très critiquée, au point que certains tentent de la réinventer totalement. Retour sur cette industrie controversée, et l'implantation de ce projet à plus de 25 kilomètres de la mer.
par theochimin