Sex, girls, boys et adolescence

Charlotte, Mégane et Aube forment un trio d'amies adolescentes qui n'ont pas forcément le même avis sur l'amour et la sexualité. Elles décident de travailler dans un magasin de jouets où se trouvent également de jolis éphèbes de leur âge.

"Charlotte a 17 ans" de Sophie Lorain © Les Valseurs "Charlotte a 17 ans" de Sophie Lorain © Les Valseurs

Sortie nationale (France) du 12 juin 2019 : Charlotte a 17 ans de Sophie Lorain

Parler avec humour, intelligence et légèreté de la sexualité féminine aux adolescentes et de la lutte des sexes est l'objet de ce film québecois réalisé par Sophie Lorain. Le trio d'amies au centre du film constituent trois facettes distinctes de la féminité dans lesquelles les adolescentes peuvent retrouver une part d'elles-mêmes. L'écriture très soignée du scénario qui se révèle autant dans les séquences que dans l'écriture finement ciselée des dialogues, a pour enjeu de dédramatiser les sujets tabous de l'adolescence dans une volonté pédagogique. Le film débute sur les chapeaux de roue à travers des dialogues qui font mouche à chaque échange entre les protagonistes. Les comédiennes se révèlent à la fois talentueuses et la réalisatrice parfaite dans sa direction d'acteurs. L'humour subtilement écrit à travers les dialogues rappelle une spécificité québecoise que l'on a pu voir également dans Tu dors Nicole (2014) de Stéphane Lafleur qui était également en Noir & Blanc et traitait des adolescents. Le choix du lieu est très évocateur puisque le magasin de jouets devient ici le lieu propice aux jeux de l'amour et du hasard où chacun couche avec tout le monde dans une véritable énergie collective d'expérimentation des hormones ! Sauf que les filles qui collectionnent les aventures sont discréditées alors que le garçon en même situation est glorifié comme un tombeur impénitent. Le groupe de filles se réunit et propose une grève du sexe à l'instar des personnages féminins de Lysistrata d'Aristophane, une référence pleinement assumée par la scénariste ainsi que la réalisatrice du film. Partant ainsi sur les chapeaux de roue, la dernière partie est hélas est un peu plus moue faute de relance dans les échanges entre les filles. De même le dénouement n'est pas à la hauteur des promesses initiées dans les premières séquences. Il n'en reste pas moins qu'il s'agit d'un film léger qui propose au public adolescent de passer un bon moment convivial tout en se formant aux problématiques féminines encore si peu visible dans le cinéma en général.

 

 

0991094
Charlotte a 17 ans
de Sophie Lorain

Fictions
89 minutes. Canada, 2019.
Couleur
Langue originale : français

Avec : Marguerite Bouchard (Charlotte), Romane Denis (Mégane), Rose Adam (Aube), Alex Godbout (Guillaume), Marylou Belugou (Léa), Vassili Schneider (Olivier), Claudia Bouvette (Noémie), Audrey Roger (Émilie), Anthony Therrien (Francis), Nicolas Fontaine (Antoine), Adrien Belugou (Philippe), Alexandre Cabana (Samuel), David Fleury (Jonathan), Samuel Gauthier (Gendron), Alex Godbout (Guillaume), Marine Johnson (Valérie), Belugou Marylou (Léa), Maxime Mompérousse (Big Seb), Jules Roy Sicotte (Charles), Elizabeth Tremblay-Gagnon (Lune), Ariane L'Heureux
Scénario : Catherine Léger
Images : Alexis Durand-Brault
Montage : Louis-Philippe Rathé
Musique : Dazmo
Son : Pierre Bertran
Décors : Louise-Marie Beauchamp
Costumes : Odette Gadoury
Production : Amérique Films
Producteurs : Griffin Gmelich, Martin Paul-Hus, Anna Roberts
Producteur exécutif : Brian Volk-Weiss

Distributeur (France) : Les Valseurs

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.