Hommage au cinéma burlesque muet par Mel Brooks

Le réalisateur Mel Funn revient à Hollywood avec une idée révolutionnaire : un film muet burlesque quarante ans après la fin du muet. Pour financer ce film, il part à la recherche de stars avec ses deux fidèles acolytes.

"La Dernière folie de Mel Brooks" (Silent Movie) de Mel Brooks © BQHL "La Dernière folie de Mel Brooks" (Silent Movie) de Mel Brooks © BQHL
Au sujet de l’édition Blu-ray : La Dernière folie de Mel Brooks de Mel Brooks

Pour son cinquième long métrage, Mel Brooks continue d’explorer l’immensité des possibilités qu’offre le cinéma comique en tournant une comédie burlesque muette en couleur en suivant l’histoire de lui-même interprétant un réalisateur comique qui cherche à tourner un film comique muet… C’est pour cela qu’il peut se permettre de terminer le film en disant qu’il s’agit d’une histoire vraie même si c’est bien une fiction dont il s’agit. Mel Brooks, au milieu des années 1970 en plein Nouvel Hollywood triomphant, remet en avant la fantaisie du muet en précurseur de The Artist (2011) de Michel Hazanavicius. Le film se présente comme une succession de sketches comiques où apparaissent dans leur propre rôle de nombreuses stars d’Hollywood des années 1970 avec qui plus est un hommage au grand maître du muet qui est le seul à émettre un mot dans le film : le mime Marcel Marceau ! Le projet est audacieux et de nombreux gags fonctionnent d’autant mieux qu’ils sont véritablement inventifs, Mel Brooks ne se contentant pas de répéter les mêmes situations mais au contraire multipliant les situations comiques et acrobatiques, dans la grande tradition du cinéma burlesque des années 1910 et 1920 dont les héritiers les décennies suivantes furent les cartoons. C’est d’ailleurs fascinant que l’accélération des images à l’instar du cinéma muet, donne une dimension cartoonesque irréaliste aux personnages, et l’on ne s’étonne alors plus de les voir virevolter de-ci, de-là dans les situations les plus improbables. Quant aux diverses guests stars, elles se prêtent au jeu avec un réel entrain comme pour fêter d’un commun accord l’hommage au cinéma muet disparu mais bien enraciné dans l’ADN du cinéma.

 

 

la-derniere-folie-de-mel-brooks-3573310010122-0
La Dernière folie de Mel Brooks
Silent Movie
de Mel Brooks
Avec : Mel Brooks (Mel Funn), Marty Feldman (Marty Eggs), Dom DeLuise (Dom Bell), Sid Caesar (le chef de studio), Harold Gould (Engulf), Ron Carey (Devour), Bernadette Peters (Vilma Kaplan), Carol DeLuise (une femme enceinte, Carol Arthur), Liam Dunn (le marchand de journaux), Fritz Feld (le maître d'hôtel), Chuck McCann (le gardien du studio), Valerie Curtin (l'infirmière), Burt Reynolds (lui-même), James Caan (lui-même), Liza Minnelli (elle-même), Anne Bancroft (elle-même), Marcel Marceau (lui-même), Paul Newman (lui-même)
USA – 1976.
Durée : 86 min
Sortie en salles (France) : 26 septembre 2019
Sortie France du Blu-ray : 25 septembre 2019
Format : 1,66 – Couleur
Muet - Langues des cartons : anglais, français.
Éditeur : BQHL Éditions

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.