"Romance inachevée" (The Glenn Miller Story) d’Anthony Mann

La vie du musicien, compositeur et chef d’orchestre Glenn Miller, de ses débuts incertains dans les années 1920 et 1930 à sa pleine consécration, marquant durablement toute une époque jusqu’à nos jours.

"Romance inachevée" (The Glenn Miller Story) d’Anthony Mann © BQHL "Romance inachevée" (The Glenn Miller Story) d’Anthony Mann © BQHL
Sortie Blu-ray : Romance inachevée d’Anthony Mann

James Stewart peut interpréter différentes grandes figures populaires de l’histoire américaine récente dans des biopics, parce qu’il incarne pleinement et inlassablement depuis ses interprétations dans les films de Frank Capra, l’idéal américain de la spontanéité volontaire auquel rien ne résiste. La veuve de Glenn Miller en cherchant à faire adapter au cinéma la vie de son défunt époux ne s’est pas trompé en jetant son dévolu sur l’acteur James Stewart qui reprend fidèlement les fétiches lui permettant de redonner vie au musicien devant la caméra : ses lunettes et son trombone. Difficile d’oublier l’acteur long et filiforme dont les maladresses corporelles sont immédiatement associées à son humanité, cependant l’acteur assume la singularité de son jeu et abandonne la performance pour entrer viscéralement dans son personnage : en partant de son capital sympathie à l’égard de son public, il va progressivement faire émerger Glenn Miller.

L’acteur est secondé en cela par la complicité de son réalisateur fétiche, pourtant plus familier du polar et du western : Anthony Mann s’empare de ce sujet imposé de biopic sous forme de romance pour en livrer un film honnêtement réalisé, qui donne encore à voir plusieurs décennies plus tard le plaisir de l’univers musical de Glenn Miller et de son orchestre. Car rétrospectivement, le film offre en toute honnêteté à entendre et connaître la musique envoûtante qui a bercé et berce encore toute une époque. Si le film est cependant bien long, il fait néanmoins la part belle aux morceaux musicaux avec dès le début une véritable cerise savoureuse sur un gâteau appétissant en filmant dans son propre rôle sur scène Louis Armstrong jouant de la trompette et donnant la répartie à Glenn Miller joué par James Stewart !

Le scénario est des plus paresseux, se contentant d’illustrer le schéma idéologique amplement narré de l’American Way of Life autour d’un personnage devenu très populaire après être parti de peu de choses. Helen Miller qui revient souvent au cours de l’intrigue est là pour démontrer le modèle conjugal qui aboutit à faire émerger une star populaire. Cependant, ce personnage est une somme de sacrifices diverses et de sourires encourageants qui ne laissent jamais place, ni même chez Glenn Miller, l’ombre d’une déchirure psychologique : bien au contraire, le parcours de Glenn Miller semble irrémédiablement appelé à devenir une légende américaine et son épouse, un faire-valoir indispensable pour offrir à l’homme la pleine mesure de l’exercice du pouvoir sur son empire.

 

 

romance-inachevee-blu-ray
Romance inachevée
The Glenn Miller Story
d’Anthony Mann
Avec : James Stewart (Glenn Miller), June Allyson (Helen Burger), Henry Morgan (Chummy), Charles Drake (Don Haynes), George Tobias (Si Schribman), Barton MacLane (le général Arnold), Irving Bacon (M. Miller), Kathleen Lockhart (Mme Miller), Marion Ross (Polly Haynes), James Bell (M. Burger), Katharine Warren (Mme Burger), Harry Harvey (un docteur), Dayton Lummis (le colonel Spaulding), Steve Pendleton (le lieutenant-colonel Bassell) et dans leurs propres rôles : Frances Langford, Louis Armstrong, Ben Pollack, Gene Krupa
USA, 1953.
Durée : 116 min
Sortie en salles (France) : 8 octobre 1954
Sortie France du Blu-ray : 24 mars 2021
Format : 1,33 – Couleur
Langues : anglais, français - Sous-titres : français.
Éditeur : BQHL Éditions

Bonus :
Version alternative destinée à la reprise du film en 1985 (112’)

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.