Hommage aux producteurs de cinéma français de 1940 à 1980

De 1940 à 1980, Florence Strauss raconte une histoire de la production du cinéma à travers les films auxquels personne ne croyait et qui ont rencontré un succès public et critique considérable, en mettant en valeur les producteurs.

Sortie DVD : Le Temps des nababs de Florence Strauss

Florence Strauss est réalisatrice et fille et petite-fille de producteurs français. C’est d’ailleurs le portrait de son grand-père Robert Hakim qui ouvre le premier épisode de sa série qui en comporte 8, où pour chacun est mis en avant la production d’un film autour de la personnalité d’un producteur français. Sa méthode d’investigation se répète alors d’un film à l’autre comme un leitmotiv : elle se penche systématiquement sur chacun des contrats de production des films en question qui lui permettent de comprendre la spécificité de chacun. Et c’est vrai qu’en fonction de chaque film, de chaque époque et surtout de la personnalité de chaque producteur, chaque contrat témoigne de sa singularité. Les épisodes se suivent chronologiquement passant d’une décennie à une autre, des années 1940 à la fin des années 1970 pour parler d’une production du cinéma avant que n’intervienne dans les années 1980 le financement de la télévision. C’est ainsi une certaine archéologie du cinéma français dans laquelle la réalisatrice se lance avec un point de vue qui est moins celui d’une historienne que d’une professionnelle issue du milieu. Il n’est pas anodin qu’elle se présente comme issue d’une famille de producteurs car c’est cette familiarité qui est mise en scène avec ses différents interlocuteurs qu’elle interroge pour convoquer la mémoire d’un producteur. Ce statut particulier de la réalisatrice oriente grandement son propos : puisque tout se passe « en famille », chaque producteur convoqué, vivant ou disparu, est présenté sous la forme d’un hommage quasi hagiographique, comme de valeureuses et courageuses personnes qui ont écrit l’histoire du cinéma français en lui offrant ses lettres de noblesse. Ainsi, on ne trouvera au sein de la richesse d’informations sur l’histoire méconnue de la production indépendante du cinéma français, peu de regards critiques sur lesdits critiques, comme s’il ne pouvait, par exemple, n’y avoir aucun équivalent français d’un Harvey Weinstein dans ses excès de toute puissance. Ainsi, les informations réunies sont issues d’une colossale recherche de la part de Florence Strauss mais le parti pris consistant à faire de chaque producteur une personne formidable saborde tout exercice critique. Qui plus est, il manque aussi le contexte général de la production de chaque époque abordée pour comprendre à quel point chaque exemple de production est atypique ou représentatif de ce qui se fait alors.

Quant aux valeurs des producteurs, comme l’explique le père même de la réalisatrice « on militait auprès de De Gaulle contre les manifs de mai 1968 », eux les producteurs qui ont leurs locaux sur les Champs-Élysées et se retrouvent au Fouquet’s. Ce sont eux aussi qui font le cinéma, social ou non, produit en France jusqu’à l’heure actuelle.

 

 

le-temps-des-nababs-l-integrale-de-la-serie-coffret-3-dvd
Le Temps des nababs
de Florence Strauss
ÉPISODE 1 : LES ROMANESQUES
Robert et Raymond Hakim - Casque d’Or André Paulvé - La Belle et la Bête Alexandre Mnouchkine et Georges Dancigers - Fanfan La Tulipe Henri Deutschmeister French Cancan

ÉPISODE 2 : LES TENACES Robert Dorfmann Jeux interdits Pierre Braunberger Une histoire d’eau Anatole Dauman - Nuit et brouillard

ÉPISODE 3 : LES AUDACIEUX Georges de Beauregard À bout de souffle Raoul Lévy - Et Dieu... créa la femme Robert Dorfmann - Le Corniaud

ÉPISODE 4 : À L’AMÉRICAINE Robert et Raymond Hakim - Belle de jour Jacques-Éric Strauss - Le Clan des Siciliens Alain Poiré Les Tontons flingueurs

ÉPISODE 5 : LES AMOUREUX Mag Bodard - Les Parapluies de Cherbourg Jacques Perrin Z Alexandre Mnouchkine et Georges Dancigers - L’Homme de Rio

ÉPISODE 6 : LES IMMORTELS Raymond Danon - Les Choses de la vie Albina du Boisrouvray - L’Important c’est d’aimer Serge Silberman - Le Charme discret de la bourgeoisie

ÉPISODE 7 : LA CENSURE Yves Rousset-Rouard - Emmanuelle Paul Claudon Les Valseuses Pierre Cottrell - La Maman et la putain

ÉPISODE 8 : LES MAGNIFIQUES Jean-Pierre Rassam - La Grande bouffe Christian Fechner - L’Aile ou la cuisse Claude Berri – Tess


France – 2019.
Durée : 8 x 52 min
Diffusion télévisée (France) : à partir du 12 octobre 2019 sur Ciné + Classic
Sortie France du coffret DVD : 26 mai 2020
Couleur et Noir & Blanc
Langue : français.
Éditeur : Le Pacte
Distributeur : ESC Distribution
Bonus :
Scènes coupées (28 min)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.