"Les Copains d’abord" (The Big Chill) de Lawrence Kasdan

Des amis de faculté se retrouvent aux obsèques de l’un d’entre eux à la suite d’un suicide. Les souvenirs refont surface de même que les émotions qui les liaient à l’époque alors que leurs valeurs sont à présent bien enfouies.

"Les Copains d’abord" (The Big Chill) de Lawrence Kasdan © BQHL "Les Copains d’abord" (The Big Chill) de Lawrence Kasdan © BQHL
Sortie Blu-ray : Les Copains d’abord de Lawrence Kasdan

Le film était construit à l’époque sur toute une nostalgie, alors que les valeurs progressistes des années 1960 et 1970 semblaient bien loin dans les années 1980 avec le conservatisme néolibéral va-t-en guerre de la présidence Reagan. En 2021, l’expression forte d’amour pour une amitié inaltérable sonne encore davantage pour son enthousiasme profond et sa fraîcheur indémodable. C’était d’ailleurs une gageure à l’époque de la décennie des aventures testostéronées, de réaliser un film choral sous la forme d’un huis clos le temps d’un week end entre d’anciens amis. Le film réunit pour cela un extraordinaire casting d’acteurs qui n'avaient encore jamais bénéficier de premiers rôles dans un film. Ils vivent ici une véritable connivence entre eux, le montage permettant de mettre au même niveau chacun d’eux. La Règle du jeu de Jean Renoir est une influence tutélaire manifeste, la gravité finale en moins. Le film est subtilement mis en scène et offre une galerie touchante de personnages au rythme d’une bande sonore musicale qui fait la part belle à la nostalgie. Chaque personnage est finement écrit et interprété par des acteurs investis et inspirés. Même si le film évoque le changement de choix et de valeurs politiques pour chacun ayant opté pour un confort domestique allant à l’encontre de ses valeurs progressistes et communautaires initiales, la confrontation psychologique n’est jamais brutale, le film gardant son humanisme chaleureux.

Une belle opportunité de découvrir une très belle alternative de cinéma au cœur des années 1980 qui sembleraient globalement plonger dans le déni de l’histoire politique récente du pays. Le film constitue d’ailleurs une très agréable pose pour saisir avec émotion l’état d’esprit de quarantenaires sous l’ère reaganienne.

 

 

3573310011365-vid
Les Copains d’abord
The Big Chill
de Lawrence Kasdan
Avec : Tom Berenger (Sam Weber), Kevin Kline (Harold Cooper), William Hurt (Williams), Glenn Close (Sarah Cooper), Mary Kay Place (Meg Jameson), Jeff Goldblum (Michael Gold), JoBeth Williams (Karen), Meg Tilly (Chloe), Don Galloway (Richard), Meg Kasdan (une hôtesse de l'air), Jon Kasdan (le fils de Harold et Sarah), Jake Kasdan (un petit garçon demandant un autographe), Kevin Costner (Alex Marshall)
USA, 1983.
Durée : 104 min
Sortie en salles (France) : 7 mars 1984
Sortie France du Blu-ray : 24 février 2021
Format : 1,85 – Couleur
Langues : anglais, français - Sous-titres : français.
Éditeur : BQHL Éditions

Bonus :
Documentaire : « The Big Chill : A Reunion » (56’)
Scènes supplémentaires (9’40)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.