Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

2013 Billets

5 Éditions

Billet de blog 9 mai 2021

"La Muraille de feu" (La Gerusalemme liberata) de Carlo Ludovico Bragaglia

Lors de la première croisade aux pieds de la muraille de Jérusalem, les seigneurs chrétiens Tancrède, Renaud, Godefroy de Bouillon attendent de passer à l’attaque tandis que trois femmes musulmanes vont faire chavirer leur cœur et le tournant de la bataille.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

"La Muraille de feu" (La Gerusalemme liberata) de Carlo Ludovico Bragaglia © Artus Films

Sortie DVD : La Muraille de feu de Carlo Ludovico Bragaglia

Cette production italienne de cape et d’épée réalisée au milieu des années 1950 ressuscite l’esprit des croisades où les royaumes chrétiens d’Europe étaient partis libérer Jérusalem en la soumettant à un violent pillage. Du moins la légende épique en a retenu un autre récit à travers celui écrit par Le Tasse en 1580 : La Gerusalemme liberata (Jérusalem libérée). Ce roman épique fait intervenir des tourments amoureux auprès des chevaliers à la tête des armées autour de femmes issues de l’ennemi musulman ainsi que des interventions magiques et fantastiques. C’est ce célèbre texte qui est ici adapté sous la forme d’un film à grands spectacles qui rencontra un réel succès public lors de sa sortie en salles en Italie. Et le choix du Tasse est un bon appui pour écrire le scénario en portant la dynamique sur un trio de personnages féminins qui font plusieurs allers et retours entre les deux camps ennemis. Même si le parti pris du récit est du côté des Chrétiens montrés sous leur plus beau jour malgré leurs élans belliqueux, le camp musulman est finalement présenté comme respectant les codes de la guerre sans traîtrise ni coups bas. Il y a bien un méchant de leur côté, mais qui se bats contre le héros Tancrède parce qu’il est jaloux que sa belle promise lui préfère ce chevalier chrétien.

La geste guerrière passe au second plan des intrigues amoureuses même si des scènes de combats à l’épée sont proposées ainsi que le siège de Jérusalem remporté par les Chrétiens avec une croix chrétienne en lévitation dans le ciel pour marqué la fin du film ainsi que des conversions au christianisme. Le film est résolument épique et offre une place prépondérante à des personnages féminins assez rare dans des films d’aventure de cape et d’épée pour l’époque. De même, le sens des aventures est amené progressivement et efficacement et les décors en carton-pâte offrent une touche à la fois kitsch et baroque dans leurs excès anachroniques.

Une belle curiosité remis au goût du jour une nouvelle fois par Artus Films dans le cadre de sa collection chevalerie accompagnée d’un livret rédigé par l’universitaire François Amy De La Bretèque.

La Muraille de feu
La Gerusalemme liberata
de Carlo Ludovico Bragaglia
Avec : Francisco Rabal (Tancrède de Hauteville), Sylva Koscina (Clorinde), Gianna Maria Canale (Armide), Rik Battaglia (Renaud), Philippe Hersent (Godefroy de Bouillon), Andrea Aureli (Argante), Livia Contardi (Herminie), Alba Arnova (une danseuse dans le harem), Nando Tamberlani (Pierre l'Ermite), Cesare Fantoni (Aladdin), Edoardo Toniolo (Raymond de Saint-Gilles), Carlo Hintermann (Dilone), Ugo Sasso (Gernando), Leonardo Bragaglia (Achille Sforza), Fedele Gentile (le commandant de la garnison), Giulio Battiferri (l’ambassadeur musulman), Fernando Ghia (l’écuyer de Rinaldo), Teresa Ferrone (Angelica), Giovanni Panzetti (le mendiant)
Italie, 1957.
Durée : 100 min
Sortie en salles (France) : 17 juin 1959
Sortie France du DVD : 4 mai 2021
Format : 2,35 – Couleur
Langue : italien - Sous-titres : français.
Éditeur : Artus Films
Collection : Chevalerie

Bonus :
un livret rédigé par François Amy de la Bretèque (24 pages)
Diaporama d’affiches et photos
Générique français

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Nouvelle-Calédonie: débats autour du colonialisme français
Recommandés par nos abonné·es

À la Une de Mediapart

Journal — International
Allemagne : les libéraux tiennent les cordons de la bourse
Futur ministre des finances de la « coalition feu tricolore » , Christian Lindner a réussi à moderniser un parti libéral qui, en 2013, était en danger existentiel. Décidé à imposer ses vues, il devrait être l’homme fort du gouvernement.
par Romaric Godin
Journal — France
Les macronistes s’offrent un rassemblement de façade
Divisée avant d’être officiellement unie, la majorité présidentielle s’est retrouvée, lundi soir, pour prendre une photo de famille, tresser des louanges à Emmanuel Macron et taper sur ses adversaires. Un exercice poussif qui ne risque pas de « marquer l’histoire de la politique française », contrairement à ce que pensent ses participants.
par Ellen Salvi
Journal — International
Thales est soupçonné de transfert de technologies à la junte birmane
Le groupe de défense européen entretient un partenariat étroit avec le conglomérat indien Bharat Electronics Limited, fournisseur important de l’armée birmane. De nombreux éléments laissent penser qu’il pourrait violer l’embargo sur les livraisons d’armes. Trois ONG l’interpellent.
par Côme Bastin
Journal — France
« La droite républicaine a oublié qu’elle pouvait porter des combats sociaux »
« À l’air libre » reçoit Aurélien Pradié, député du Lot et secrétaire général du parti Les Républicains, pour parler de la primaire. Un scrutin où les candidats et l’unique candidate rivalisent de propositions pour marquer leur territoire entre Emmanuel Macron et l’extrême droite.
par à l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
La nullité pollue
Il y a peu, vautré devant un énième naufrage filmique d’une plateforme de streaming, j'ai réalisé que ces plateformes avaient entrainé une multiplication délirante des navets qui tachent à gros budget. Fort bien. Mais quand va-t-on enfin parler de l’empreinte écologique démente de ce cinéma, cet impensé dont on ne parle jamais ? Ne peut-on imaginer des films plus sobres -tels ceux de Carpenter ?
par Mačko Dràgàn
Billet de blog
« Ailleurs, partout » : d’autres images des migrations
« Ailleurs, partout », d’Isabelle Ingold & Vivianne Perelmuter, sort le 1er décembre. Le documentaire offre une passionnante réflexion sur les paradoxes de la géographie contemporaine, entre fausse ubiquité du cyberespace et vrais obstacles aux migrations. Rencontre avec les deux réalisatrices. (Entretien avec Nashidil Rouiaï & Manouk Borzakian)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
La beauté fragile d'un combat
« Nous ne combattons pas le réchauffement climatique, nous nous battons pour que le scénario ne soit pas mortel. » Parfois, par la grâce du documentaire, un film trouve le chemin de l’unisson entre éthique et esthétique. C’est ainsi qu’il faut saluer « L’hypothèse de Zimov  », western climatique, du cinéaste Denis Sneguirev, à voir absolument sur Arte.
par Hugues Le Paige
Billet de blog
Les Œillades d'Albi : « Retour à Reims (fragments) » de Jean-Gabriel Périot
Autour de l’adaptation du livre autobiographique du sociologue Didier Éribon « Retour à Reims », Jean-Gabriel Périot avec l’appui de nombreuses archives audiovisuelles retrace l’histoire de la classe ouvrière de 1950 à nos jours.
par Cédric Lépine