"Une affaire de détails" (The Little Things) un film de John Lee Hancock

En 1990, un tueur en série multiplie les assassinats de jeunes femmes. Le sergent Baxter, intègre et puritain, chargé de l’enquête, propose au shérif-adjoint Deacon son aide alors que celui-ci était en retrait après une enquête qui a mal tourné.

"Une affaire de détails" (The Little Things) un film de John Lee Hancock © Warner Bros. "Une affaire de détails" (The Little Things) un film de John Lee Hancock © Warner Bros.
Sortie DVD : Une affaire de détails de John Lee Hancock

Encore un nouveau film de Warner tourné à l’automne 2019 et qui face à la longue période de fermeture des salles en France, se retrouve à sortir directement en DVD sans passer par la case de la diffusion publique au cinéma. Le réalisateur et scénariste d’Une affaire de détails (The Little Things) a imposé l’efficacité de son talent de narrateur en signant les scénarios d’Un monde parfait (1993) et de Minuit dans le jardin du bien et du mal (1997) de Clint Eastwood. Dans ce scénario écrit initialement au début des années 1990, époque reprise par la trame du film, la référence évidente dans ce thriller policier est Seven (1995) de David Fincher. On retrouve en effet le duo policier du vieil enquêteur black à la grande perspicacité aux côtés d’un jeune policier plein de promesse à la vie de couple et de famille rêvée. Les deux se retrouvent alors entraînés, en quête de leur tueur en série qui s’en prend à de frêles jeunes femmes sans défense, dans un chemin sans retour dont ils ne resteront pas indemnes.

L’enquête elle-même dans un premier temps menée avec le sens du détail comme l’annonce le titre sous l’œil avisé des deux enquêteurs, se révèle très vite moins importante que la psychologie de ces derniers dans le contexte précis du puritanisme ambiant avec une croix chrétienne qui domine la ville comme de l’enquêteur modèle considéré comme un prédicateur évangéliste, le tout sous le soleil surplombant de la Cité des Anges. C’est là un choix précis de mise en scène qui contrairement à l’atmosphère moite de Seven où la pluie était omniprésente, instille l’idée que le puritanisme et la modernité d’une ville rutilante comme Los Angeles cache une insécurité profonde qui ne tarde pas à se transformer en crise identitaire.

Une affaire de détails est avant tout porté par un casting magnifique autour de trois acteurs masculins talentueux avec un Denzel Washington dans un rôle un peu empâté au début et qui retrouve son charme et son flegme une fois plongé dans le rythme de l’enquête, un Rami Malek méticuleux soignant sa rigueur incorruptible et un Jared Leto qui livre son habituelle mais efficace prestation d’individu inquiétant et manipulateur. Le thriller qui commençait à se dérouler sur de bons rails avec l’intrigue policière, s’essouffle peu à peu en allant crescendo vers un dénouement qui tombe à plat compte tenu du manque de surprises. De même, la transformation si rapide de l’enquêteur Baxter n’est pas vraisemblable pour emporter l’adhésion : il en résulte un thriller dont on finit par se désintéresser faute de différentes pistes non exploitées et pourtant promises initialement à l’instar de la réflexion critique quant à l’Amérique puritaine et hypocrite qui pourrait laisser entrevoir la présidence Trump. Même si le réalisateur est fasciné par ses acteurs principaux, le scénariste qu’il est n’a de son côté pas su développer leurs personnages pour que ceux-ci finissent par capter le déplacement de l’intrigue policière sur eux.

 

 

the-little-things-dvd
Une affaire de détails
The Little Things
de John Lee Hancock
Avec : Denzel Washington (le shérif-adjoint Joe « Deke » Deacon), Rami Malek (le sergent Jim « Jimmy » Baxter), Jared Leto (Albert Sparma), Chris Bauer (l'inspecteur Sal Rizoli), Michael Hyatt (Flo Dunigan), Terry Kinney (le capitaine Carl Farris), Natalie Morales (l'inspectrice Jamie Estrada), Isabel Arraiza (Ann Baxter), Joris Jarsky (le sergent Rogers), Glenn Morshower (le capitaine Henry Davis), Sofia Vassilieva (Tina Salvatore), Jason James Richter (l'inspecteur Dennis Williams), John Harlan Kim (l'officier Henderson), Frederick Koehler (Stan Peters), Judith Scott (Marsha), Maya Kazan (Rhonda Rathbun), Lee Garlington
USA, 2021.
Durée : 123 min
Sortie en salles (France) : inédit
Sortie France du DVD : 5 mai 2021
Format : 2,39 – Couleur
Langues : anglais, français - Sous-titres : français.
Éditeur : Warner Bros. Entertainment France

Bonus :
"Un constraste de styles"

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.