Par-delà les poubelles : une aventure de jouets rebelles et solidaires

Woody n'est plus le jouet d'affection de l'enfant auquel il a été confié avec ses amis. Épris par la bergère qui a été exclue du coffre à jouets, il retrouve sa trace et découvre à ses côtés de nouvelles aventures pour sauver une fourchette personnage fabriquée par un enfant.

"Toy Story 4" de Josh Cooley © Disney - PIXAR "Toy Story 4" de Josh Cooley © Disney - PIXAR
Sortie DVD : Toy Story 4 de Josh Cooley

Plus de deux décennies après le premier long métrage qui a fait connaître Pixar au plus large public tout en lançant la production de l'animation 3D à un rythme inédit, Toy Story présente le quatrième volet de sa saga. L'animation en 3D qui a fait la notoriété du studio a en effet beaucoup évolué et la maîtrise en la matière est ici à couper le souffle, en dehors de la représentation des personnages humains comme toujours chez Pixar constituant le grand maillon faible. Ici encore, les humains sont inintéressants au possible tandis que les jouets possèdent de véritables personnalités. Ce quatrième volet permet de découvrir de nouveaux personnages parmi les jouets abandonnés d'un autre âge. Ces jouets offrent autant la possibilité de voyager dans le temps à travers leur personnalité, notamment avec le bébé Gabby Gabby ou encore le motocycliste québecois, que de relancer sur différentes lignes parallèle le récit. Ainsi, même si le cow-boy Woody est au centre de l'histoire, le récit se fait peu à peu choral en offrant une vraie place au développement des autres personnages, que ceux-ci soient positifs comme la bergère comme négatifs comme le poupon Gabby Gabby. Cette histoire écrite avec un vrai soin dans le déroulement de l'intrigue comme dans le développement des personnages, offre une nouvelle place à des personnages féminins qui s'émancipent de leurs homologues masculins qui jouent les héros sauveurs. Le personnage de la bergère, poupée porcelaine fragile, mise ici au devant de la scène contrairement aux précédents films où elle apparaissait discrètement, constitue la grande idée du film de même que la complexité de la psychologie du « méchant » de service. C'est une véritable gageure au bout du quatrième volet de la série de réussir à porter une histoire originale à travers une véritable réflexion sur le devenir des jouets pour enfants dans une société de surconsommation.

 

 

toy-story-4-8717418551230-0
Toy Story 4
réalisé par Josh Cooley
USA, 2019.
Durée : 99 min
Sortie en salles (France) : 26 juin 2019
Sortie France du DVD : 30 octobre 2019
Format : 2,39 – Couleur
Éditeur : Disney - PIXAR
Bonus :
Commentaire audio de Josh Cooley et Mark Nielsen
Le relooking de Bo
Les histoires de jouets

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.