Amour et guerre de Sécession

La guerre de Sécession divise deux camarades et amis, Clay et Denning, qui se retrouvent dans des camps opposés. Clay, officier sudiste, est amoureux de Kathy qui a sa cause acquise auprès des Sudistes : leur amour va alors se jouer lors d’une stratégie militaire.

sanstitre131
Sortie DVD : Le Rocher du diable de William Cameron Menzies

Le réalisateur William Cameron Menzies est un décorateur sur de très nombreux films depuis la période du cinéma muet à la fin des années 1910 jusque peu de temps avant sa mort survenue en 1957. Ses responsabilités en tant que réalisateur sont à cet égard moins nombreuses. Et même lorsqu’il réalise comme ici Le Rocher du diable, il garde la responsabilité des décors. Il a notamment travaillé sur la méga gigantesque production Autant en emporte le vent dont l’histoire du Rocher du diable est proche en mêlant une histoire d’amour sur fond de guerre de Sécession. Ce film serait ainsi en quelque sorte une version miniature du film multi oscarisé avec ses nombreuses faiblesses au premier titre duquel se trouve l’histoire d’amour : alors qu’elle est l’architecture scénaristique du film, les sentiments amoureux sont traités sans passion profonde et l’énergie entre les deux acteurs n’est pas suffisante pour faire comprendre ce qui se joue entre leurs personnages. Quant aux séquences d’action autour d’un moment déterminant, du moins dans le récit du film, de dénouement de la guerre peu de temps avant la fin des hostilités l’année suivante, elles sont tournées avec davantage d’attention et un sens plus efficace du montage. Le film souffre ainsi de ce déséquilibre entre l’histoire d’amour et les scènes de conflit armé. De même, les personnages secondaires sont traités avec une certaine désinvolture, les rendant inexistant dans le récit. Un film au final assez fragile mais qui possède malgré tout une humble force non négligeable pour mener ses spectateurs d’un bout à l’autre de son filmage. Presqu’un siècle après la fin des hostilités fratricides, comme l’est d’ailleurs toute guerre, ce film se veut réconciliateur entre les deux parties comme en atteste la conclusion à travers un carton explicitement écrit, même si à divers moments les soldats sudistes sont plus humains que leurs homologues nordistes plus violents.

 

 

61ikl-goqtl-ac-sy445-1
Le Rocher du diable
Drums in the Deep South
réalisé par William Cameron Menzies

Avec : James Craig (le major Clay Clayburn), Barbara Payton (Kathy Summers), Guy Madison (le major Will Denning), Barton MacLane (le sergent Mac McCardle), Robert Osterloh (le sergent Harper), Tom Fadden (Purdy), Robert Easton (Jerry), Louis Jean Heydt (le colonel House), Craig Stevens (le colonel Braxton Summers), Taylor Holmes (Albert Monroe), Lewis Martin (le général Johnston), Peter Brocco (le caporal de l'Union), Dan White (le caporal Jennings), Myron Healey (le lieutenant de l'Union), Steve Pendleton (le capitaine Travis)

USA, 1951.
Durée : 83 min
Sortie en salles (France) : inédit
Sortie France du DVD : 3 décembre 2019
Format : 1,37 – Couleur
Langue : anglais - Sous-titres : français.
Éditeur : Artus Films
Collection : Les Classiques

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.