Enfermement et humanisme de l’espoir dans un récit de Stephen King

Condamné pour l’assassinat de son épouse et de l’amant de celle-ci, Andy Dufresne est emprisonné à vie alors qu’il clame son innocence. Dans la prison de Shawshank, tout d’abord en retrait, il commence à nouer une solidarité avec d’autres prisonniers.

"Les Évadés" (The Shawshank Redemption) réalisé par Frank Darabont © Warner Bros. "Les Évadés" (The Shawshank Redemption) réalisé par Frank Darabont © Warner Bros.
Sortie Blu-ray : Les Évadés de Frank Darabont

Bien qu’ayant connu un succès limité en salles, Les Évadés de Frank Darabont est devenu un grand succès en location vidéo lui offrant un statut de film culte. Tout commence avec une histoire originale écrite par Stephen King sous la forme d’un roman court intitulé Rita Hayworth et la Rédemption de Shawshank (1982). Ensuite, il y a la volonté du réalisateur Frank Darabont de mettre en scène l’univers de son auteur fétiche. En effet, son premier court métrage était déjà une adaptation d’un livre de l’auteur et au cours de sa filmographie il a adapté pour le cinéma trois livres de Stephen King au format long métrage. Ici, l’univers exploré suit la veine réaliste de l’écrivain avec toujours les thèmes de l’enfermement et la folie qui n’émane plus d’un monstre ou d’un individu qui bascule peu à peu dans la folie meurtrière, mais bien ici d’une institution : la prison de Shawshank. Le milieu d’incarcération devient l’outil de destruction massif des individus exclus de la société qui ne pourront jamais plus se réadapter au monde extérieur si l’on en croit le parcours de la plupart des protagonistes. Ce long film est un hommage flamboyant à l’espoir et à la solidarité au fil des décennies d’enfermement. Il est magnifiquement porté par un parfait casting, avec en tête d’affiche Tim Robbins et Morgan Freeman dont les personnages sont issus de milieux distincts. C’est précisément leurs antagonismes qui vont nourrir une histoire singulière de survie d’homme cherchant à maintenir leur dignité en trouvant les meilleurs outils aptes à mener leurs propres stratégies de combat. La force de l’intelligence, de l’éducation et de la culture livresque seront les clés de l’évasion intérieure du personnage joué par Tim Robbins qui porte en cela les valeurs de l’écrivain auteur de cette histoire. Le film se veut davantage une métaphore des exactions commises dans tout lieu hors du monde où les êtres humains se trouvent banni du reste de la société qu’une description réaliste du milieu carcéral : le film assume pleinement de ce côté son produit fabriqué et s’inscrit pleinement dans une série de films carcéraux made in USA dénonçant l’inhumanité du lieu. Sa forme classique est conçue pour traverser le temps, en revanche, il ne faut pas attendre des choix audacieux de mise en scène du côté de son réalisateur. De même, on peut suivre une histoire d’amitié proche d’une histoire d’amour entre les deux protagonistes où le thème de l’homosexualité est malgré tout resté tabou.

Cette édition Blu-ray SteelBook contribuant à rendre hommage au statut « film culte » a également pour avantage de contenir une longue durée de bonus où les différents participants au film, du réalisateur aux acteurs, en passant par la productrice et l’écrivain Stephen King, s’expriment largement sur le film.

 

 

10958630-9454854089017398
Les Évadés
The Shawshank Redemption
réalisé par Frank Darabont

Avec : Tim Robbins (Andy Dufresne), Morgan Freeman (Ellis Boyd « Red » Redding), Bob Gunton (Samuel Norton), William Sadler (Heywood), Clancy Brown (le capitaine Byron T. Hadley), Gil Bellows (Tommy Williams), Mark Rolston (Bogs Diamond), James Whitmore (Brooks Hatlen), Jeffrey DeMunn (le procureur de district), Larry Brandenburg : SkeetBrian Libby (Floyd), Neil Giuntoli (Jigger), David Proval (Snooze), Joseph Ragno (Ernie), Jude Ciccolella (le gardien Mert), Paul McCrane (le gardien Trout), Renee Blaine (l'épouse d'Andy Dufresne), Scott Mann (Glenn Quentin), Brian Delate (le gardien Dekin), Don McManus (le gardien Wiley), Frank Medrano (Big Ass), Gary Lee Davis (Rooster, le comparse de Bogs), Neil Summers (Pete, le comparse de Bogs), Mack Miles (Tyrell, le détenu), Alan R. Kessler (Bob), Cornell Wallace (Leonard), Dion Anderson (le gardien Bull Haig), Ken Magee (Ned Grimes), Bill Bolender (Blatch), Alfonso Freeman (un détenu), John Horton (le juge en 1946), Gordon Greene (le responsable de la liberté sur parole en 1947), John D. Craig (le responsable de la liberté sur parole en 1957), Brian Brophy (le responsable de la liberté sur parole en 1967), James Kisicki (le directeur de la National Bank de Portland), Charlie Kearns (le procureur de district en 1966)

USA, 1994.
Durée : 142 min
Sortie en salles (France) : 1er mars 1995
Sortie France de l’édition Blu-ray SteelBook : 15 novembre 2019
Format : 1,85 – Couleur
Éditeur : Warner Bros.

Bonus :
Commentaire audio de Frank Darabont
Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir : retour sur Les Évadés
Les Évadés : le film rédempteur
Charlie Rose avec Franck Darabont, Tim Robbins et Morgan Freeman
The Sharktank Redemption
Galerie photos et storyboard
Bande-annonce originale

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.