"Men in Black" : la quadrilogie

Les décennies passent et Hollywood enchaînent les sagas. Ainsi, « Men in Black » qui fut d’abord un succès notable des années 1990 plaçant sur orbite la nouvelle star Will Smith, est devenu en deux décennies une quadrilogie.

"Men in Black" de Barry Sonnenfeld © Sony Pictures "Men in Black" de Barry Sonnenfeld © Sony Pictures
Sortie du coffret Blu-ray : Men in Black en 4 films

Alors que les années 1990 ont été marquées par un regain d’intérêt pour les films et séries télévisées dédiées aux extraterrestres (X-Files, Independence Day…), le détournement comique du genre allait de soi et c’est la proposition faite autour de l’adaptation du comic original de Lowell Cunningham : Men in Black. Le scénario reprend également la recette des films d’action des années 1980 qui ont imposé le buddy movie autour de la collaboration forcée de deux protagonistes aux caractères opposés. Ainsi, aux bavardages et aux gesticulations du sympathique du personnage joué par Will Smith, s’oppose le mutisme et l’économie de gestes du taciturne agent K interprété par Tommy Lee Jones. Le duo d’acteurs fut le succès de la saga et la faiblesse du dernier volet en date où Chris Hemsworth dans le rôle de l'agent H et Tessa Thompson dans celui de l'agent M ont eu toutes les peines du monde pour proposer une nouvelle synergie à leur duo.

Dans le troisième volet où le personnage de l’agent K est dédoublé en deux acteurs par le biais d’un voyage dans le temps, Josh Brolin réussit à relever le défi de faire vivre le charisme tranquille de Tommy Lee Jones et le film se transforme en une déclaration d’amour pour ses personnages où le mélodrame n’est pas réprimé. En revanche, cette exploration de 1969 dans ce troisième volet, se révèle être une approche révisionniste des mouvements d’émancipation citoyenne, où les hommes en noir deviennent les garants atemporels de l’ordre face aux citoyens épris de libertés élémentaires. Ainsi s’explique aussi un monde masculin refermé sur lui-même, où les hommes ne s’autorisent plus à avoir des relations d’égal à égal avec des femmes, malgré le superficiel rattrapage dans le troisième volet où le chef est joué par Emma Thompson et dans le quatrième post #MeToo où une femme devient enfin la protagoniste même si cela est au service d’un récit peu convaincant.

La personnalité du réalisateur Barry Sonnenfeld est aussi un bel atout de cette saga. Après avoir débuté comme chef opérateur des trois premiers films des frères Coen, sa singularité a été à la fois associée au diptyque de La Famille Addams ainsi qu’à la trilogie Men in Black, où il a su mêler humour noir et récit d’aventure à un rythme qui ne laisse guère de place à l’ennui. Cette saga a notamment bénéficié du développement rapide des effets spéciaux initiés notamment dans Jurassic Park de Steven Spielberg, producteur de l’ensemble des Men in Black. L’apparition des extraterrestres est ainsi souvent une démonstration des effets numériques à l’instar des dinosaures de Spielberg. Bien sûr, deux décennies plus tard, ces animations ont perdu de leur effet de surprise et paraissent dans certaines scènes quelque peu lasses mais il reste heureusement le talent d’interprétation des acteurs.

 

 

coffret-man-in-black-tetralogie-blu-ray
Men in Black
réalisé par Barry Sonnenfeld
Avec : Tommy Lee Jones (agent K), Will Smith (James Edwards III / agent J), Linda Fiorentino (Laurel Weaver / agent L), Vincent D'Onofrio (Edgar, le fermier tué par l'extraterrestre qui utilise sa peau comme déguisement), Rip Torn (agent Z), Tony Shalhoub (Jack Jeebs, le trafiquant de Rolex et d'armes extra-terrestre), David Cross (le standardiste de la morgue), Verne Troyer (un extraterrestre), Becky Ann Baker (Mme Redgick), Patrick Breen (Reggie Redgick), Keith Campbell (Perp), Mike Nussbaum (Gentile Rosenberg), Carel Struycken (Arquillian), John Alexander (Mikey), Fredric Lehne (l'agent INS Janus), Richard Hamilton (agent D), Sergio Calderon (José, la « fausse tête » de Mickey), Sean Whalen (un officier du MIB), Jon Gries (le chauffeur qui essuie un insecte de son pare-brise), Ken Thorley (Zap-Em Exterminator), Peter Linari (le conducteur de la fourrière), Kent Faulcon (lieutenant Jake Jensen), Siobhan Fallon Hogan (Beatrice, la femme d'Edgar), Tim Blaney (la voix de Frank le chien), Sylvester Stallone (lui-même à la télévision)
USA, 1997.
Durée : 97 min
Sortie en salles (France) : 6 août 1997

Bonus :
Commentaire audio et vidéo de Barry Sonnenfeld et Tommy Lee Jones
Commentaire technique de Barry Sonnenfeld, Rick Baker et ILM
Métamorphose des Men In Black (23’13”)
Documentaire original (6’38”)
Les effets visuels : déconstruction
Étude des personnages
Galeries
Comparaison storyboard / film
Atelier de montage
Scènes étendues et alternatives
Clip : « Men In Black »
Jeu : « La poursuite intergalactique » (1 ou 2 joueurs)
« Demandez à Franck le Chien ! »
Bandes-annonces

Men in Black 2
réalisé par Barry Sonnenfeld
Avec : Tommy Lee Jones (Kevin Brown / agent K), Will Smith (James Edwards III / agent J), Rosario Dawson (Laura Vasquez), Lara Flynn Boyle (Serleena), Johnny Knoxville (Scrad / Charlie), Rip Torn (Z), Tony Shalhoub (Jeebs), Patrick Warburton (l'agent T), Jack Kehler (Ben), Tim Blaney (la voix de Frank le chien), Peter Graves (lui-même), Michael Jackson (l'agent M), Rick Baker (l'agent MIB au contrôle des passeports), Barry Sonnenfeld (le père à la mémoire effacée), John Alexander (Jarra), Matthew McGrory (le grand extra-terrestre), David Cross (Newton), Nick Cannon (un agent du MIB), Alpheus Merchant (un garde du MIB), Sid Hillman (l'agent Gee), Biz Markie (un extraterrestre postier qui parle en beatbox), Brad Abrell (Mannix), Doug Jones (Joey), Barry Sonnenfeld (l'homme dans l'appartement où K reprend ses armes)
USA, 2002.
Durée : 88 min
Sortie en salles (France) : 7 août 2002

Bonus :
Commentaire audio de Barry Sonnenfeld (VOST)
Fin alternative (2’13” - VOST)
Bêtisier (5’09” - VOST)
« MIIB : le doublage » : reportage sur la post-synchro (9’25” - VOST)
« Le style en mouvement : les décors de MIB II » (10’01” - VOST)
« Rick Baker : créateur d’aliens » (10’46” - VOST)
« Splish, splash, sploush : les sons stellaires de MIB II » (8’04” - VOST)
« Symphonies cosmiques : Elfman dans l’espace » (12’52” - VOST)
« Le guide intergalactique de la comédie de Barry Sonnenfeld » (6’ - VOST)
Les créatures (8 modules - 25’53” - VOST)
L’animatique de Serleena (1’51” - VOST)
Déconstruction des scènes multi-angles (5 séquences - 7’42” - VOST)
Clip : « Black Suits Comin’ (Nod Ya Head) » de Will Smith (4’39”)
Accès BD-Live

Men in Black 3
réalisé par Barry Sonnenfeld
Avec : Will Smith (James Edwards III / agent J, Tommy Lee Jones (Brown / Agent K), Josh Brolin (agent K en 1969), Jemaine Clement (Boris l'animal), Emma Thompson (agent O), Michael Stuhlbarg (Griffin), Alice Eve (agent O en 1969), Nicole Scherzinger (Lily, la petite amie de Boris), Bill Hader (Andy Warhol / agent W), Will Arnett (agent AA), Mike Colter (le colonel James Edwards II), Keone Young (M. Wu), Lady Gaga (la mère des extraterrestres), Tim Burton (un extraterrestre), Justin Bieber (un extraterrestre), David Rasche (agent X), Lanny Flaherty (Obadiah Price), Michael Chernus (Jeffrey Price), Tony Joe (Tommy Agee), Cayen Martin (James Edwards III en 1969)
USA, 2012.
Durée : 106 min
Sortie en salles (France) : 23 mai 2012

Bonus :
« Partenaires dans le temps » : le tournage de MIB³ (HD - 26’24” - VOST)
Bêtisier (HD - 3’54” - VOST)
Clip : « Back in Time » de Pitbull (HD - 3’34”)
Jeu : « Trouvez l’alien »
« L’évolution de la cool attitude : MIB années 60 vs. aujourd’hui » (HD - 11’14” - VOST)
« Absolument surréaliste : les effets spéciaux de MIB 3 » (HD - 10’26” - VOST)
« Enquête au coeur des scènes » : 5 scènes décortiquées (HD - 17’25” - VOST))
6 prévisualisations avec commentaires audio des responsables effets spéciaux (HD - 17’37” - VOST)
Bandes-annonces

Men in Black : International
réalisé par F. Gary Gray
Avec : Chris Hemsworth (l'agent H / Henry), Tessa Thompson (l'agent M / Molly), Liam Neeson (Grand T, le chef de l'agence britannique des MIB), Kumail Nanjiani (Pionny), Rebecca Ferguson (Riza) Rafe Spall (l'agent C), Emma Thompson (l'agent O), Laurent et Larry Nicolas Bourgeois (Les Jumeaux), Kayvan Novak (Vungus), Tim Blaney (la voix de Frank le chien)
USA, 2019.
Durée : 115 min
Sortie en salles (France) : 12 juin 2019

Bonus :
Scènes coupées
alien-cestry.com
Neurolyseur : comme si de rien n’était
Bêtisier
Nouvelles recrues, costumes classiques
C’est parti ! Les coulisses de l’action & des cascades
Juste ici : gadgets, armes & véhicules
Développer l’univers de MIB
Les Twins donnent tout sur la piste de danse
Commentaires de Frank le chien & Pionny
Au cas où vous auriez été neuralysé : récapitulatif MIB


Sortie France du coffret Blu-ray : 2 septembre 2020
Format : 2,00 – Couleur
Éditeur : Sony Pictures

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.