"Les Charbons ardents" d’Hélène Milano

Après avoir recueilli la parole d’adolescentes des banlieues dans "Les Roses noires" sur leur place dans la société en tant que jeunes femmes, Hélène Milano se confronte cette fois-ci au pôle masculin de l’adolescence.

"Les Charbons ardents" d’Hélène Milano © Jour2Fête "Les Charbons ardents" d’Hélène Milano © Jour2Fête
Au sujet de l’édition DVD : Les Charbons ardents d’Hélène Milano

Voici réuni dans cette édition DVD, le diptyque que la réalisatrice Hélène Milano a consacré à la jeunesse vécue dans les banlieues en France dans les années 2010 : Les Roses noires (2012) pour les adolescentes et Les Charbons ardents (2019) pour les adolescents. Même si entre les deux plusieurs années sont passées, les deux films pourraient très bien avoir été réalisés au même moment, tant les questions décrivent une réalité sociale qui ne semble pas pouvoir changer de sitôt. Les principes de mise en scène restent les mêmes puisqu’Hélène Milano filme en plan poitrine des confidences individuelles de plus d’une dizaine de jeunes sur le thème des rapports de genres, des perspectives professionnelles dans un contexte économique sinistré et plus largement de leur propre appréhension du monde actuel.

Pour Les Charbons ardents, Hélène Milano filme 15 jeunes de banlieues en lycée professionnel provenant des Ardennes, du Val-d’Oise, du Val de Marne et des Bouches du Rhône. Elle construit peu à peu un véritable chœur de paroles s’enlaçant dans leurs pensées et révélant les différentes fissures derrière le masque de la construction sociale de mâle infaillible. Les pressions sociales sont impressionnantes lorsqu’elles conduisent une adolescente à être ostracisée par la réputation qu’on lui a faite. Les garçons eux-mêmes en sont bien conscients et avouent cette injustice et pourtant chacun a ses responsabilités dans la formation de ces codes sociaux.

Hélène Milano dans ses deux films réussit à saisir cette parole sincère de la part de jeunes mis en difficulté par des pressions sociales très fortes, une réalité économique où la classe ouvrière dont ils sont issus connaît toujours le poids d’une déconsidération et d’une absence d’épanouissement à venir dans un secteur économique sinistré. Elle laisse aussi apparaître la menace d’un isolement à venir alors même que la réunion de leur témoignage offre la force choral d’individus portés par des enjeux similaires.

 

 

charbons-ardents-les-141-2-big-1-www-jour2fete-fr
Les Charbons ardents
d’Hélène Milano
France, 2019.
Durée : 88 min
Sortie en salles (France) : 23 octobre 2019
Sortie France du DVD : 2 juin 2020
Couleur
Langue : français.
Éditeur : Jour2Fête

Bonus :
Documentaire Les Roses noires d’Hélène Milano (2012, 74’)
Entretien avec la réalisatrice Hélène Milano (21’)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.