Un naturaliste dans un pré

Deux lapineaux, Fû et Hana, demandent à leur mère la permission d’aller jouer dans le pré. Une fois les recommandations suivies, voilà Fû et Hana partis à la découverte de tout un monde entre les pissenlits.

Parution de l’album : Fû, Hana et les pissenlits de Kazuo Iwamura
Comme chez La Famille souris, Kazuo Iwamura raconte son histoire à la hauteur de ses petits personnages de la forêt pour inviter le lecteur à partager sa passion de celle-ci. Le jeune âge des personnages principaux permet aussi bien de s’adresser au plus jeune public que d’offrir aux lecteurs de tout âge le regard émerveillé et empreint d’un goût immodéré pour l’aventure propre à l’enfance. L’approche de Kazuo Iwamura est celle d’un naturaliste qui vient émerveiller ses lecteurs en se concentrant sur une observation fine d’un milieu naturel pas aussi commun que l’on pourrait le croire. Certes les lapins parlent et sont habillés de vêtements humains comme une invitation faite aux lecteurs à entrer dans le livre en s’identifiant à Fû et Hana, mais en dehors de cela toutes les autres représentations sont absolument réaliste. Les aventures de Fû et Hana ne visent pas à renverser des montagnes ou à entreprendre une chasse quelconque : l’aventure commence là où la sensibilité de l’individu est ouverte à l’observation. Ainsi, Fû et Hana sont amenés, autour de pissenlits en fleur, à découvrir toute une faune constituée de coccinelles, d’abeilles, de papillons… Contrairement aux larges paysages (à taille de souris !) de La Famille souris, Kazuo Iwamura choisit un cadrage plus étroit sur ses personnages et surtout les pissenlits au centre de l’image. On quitte ainsi la découverte des sous-bois sylvestres pour la découverte de la faune et de la flore des prés. Le dessin au pastel rend plus subtil encore la sensibilité pour ce petit monde vivant. Le pissenlit occupe le centre de toutes les attentions et par la douce poésie à la fois de son trait et de ses histoires d’une simplicité déroutante, Kazuo Iwamura réussit à partager une fois de plus son amour pour le milieu naturel dans le cadre d’un rêve idyllique, renouvelant avec intelligence et subtilité la littérature bucolique.

 

livre-fu-hana-et-les-pissenlits

Fû, Hana et les pissenlits
de Kazuo Iwamura

Traduit du japonais par Corinne Atlan
Date de sortie (France) : 10 février 2016
Éditeur : L’École des Loisirs
Collection : Album

lien vers le site de l’éditeur

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.