Une histoire familiale de survie sous le régime khmer rouge

En 1975, Chou et Khuon tentent de survivre face au régime génocidaire des Khmers rouges qui leur a enlevé leur jeune fils de 4 ans.

"Funan" de Denis Do © Les Films d'Ici "Funan" de Denis Do © Les Films d'Ici
Sortie DVD : Funan de Denis Do

Programmé en 2018 au festival international du cinéma d'animation d'Annecy où il a remporté le Cristal du meilleur long métrage, Funan était programmé en même temps que Parvana de Nora Twomey : les deux films ont pour points communs d'évoquer à travers l'animation l'histoire vraie de la survie d'hommes et de femmes contre un régime sanglant totalitaire qui prend en otage la population de tout un pays. Le premier long métrage de Denis Do, qui a participé aux films d'animation de Rémy Chayé (Tout en haut du monde, Calamity) en tant que layout artist ainsi que Zombillénium d'Arthur de Pins et Alexis Ducord, est adapté de l'histoire de la mère du cinéaste auquel le film est dédié. L'évocation de ce traumatisme du génocide perpétré par le régime des Khmers rouges a été interrogé tout au long de la filmographie de Rithy Panh à travers le documentaire et la forme libre de l'essai. Denis Do s'empare de l'animation pour partager à la fois une histoire familiale mais aussi celle de toutes les personnes opprimées par des régimes totalitaires.
Funan raconte la survie d'une femme et de son époux, toujours très sobres face aux violences qui les entourent et dont les voix sont subtilement incarnées par Bérénice Bejo et Louis Garrel. Les liens du couple sont à plusieurs moments remis en cause au fil de tout ce qu'il perd, notamment leur propre fils de 4 ans. L'histoire est déchirante et ne cherche pas à documenter toute cette période mais à rendre compte d'un parcours de vie face au génocide.
L'animation avec pudeur vise le naturalisme où les souffrances trouvent en contrepoint une nature environnante toujours douce et magnanime, affirmant impliciement la nécessité progressive de faire le deuil de cette période. La cruauté n'est pas pour autant exclu tout comme les comportements extrêmes dans la survie tout en conservant en hors champ les massacres que l'on devine par exemple lorsque des hommes sont bandés dans un camion tenu par des Khmers rouges armés. Un drame historique qui ose affronter les douleurs de l'histoire avec humanisme.

 

 

funandvd-1200x1200
Funan
réalisé par Denis Do
Avec les voix de : Bérénice Bejo (Chou), Louis Garrel (Khuon), Céline Ronté (Mom), Thierry Jahn (Sok), Tom Trouffier (Tuch), Maxime Baudouin (Hout)
France, Belgique, Luxembourg, Cambodge, 2018.
Durée : 86 min
Sortie en salles (France) : 6 mars 2019
Sortie France du DVD : 3 septembre 2019
Format : 1,78 – Couleur
Langue : français.
Éditeur : ESC Éditions

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.