"Barnabé" un film avec Fernandel réalisé par Alexander Esway

Barnabé, un modeste joueur de flûte venu à Paris pour travailler, est pris à la suite d’un quiproquo pour le comte de Marengo par la riche Madame Petit-Grand qui veut lui faire épouser sa fille. De son côté, Barnabé n’a d’yeux que pour rose, la jeune domestique.

Sortie DVD : Barnabé d’Alexander Esway

Ce film est un parfait exemple d’un genre au sein de l’industrie du cinéma français aujourd’hui disparu et même tombé dans les oubliettes : l’adaptation d’opérette. Et Fernandel, qui a commencé à se faire connaître comme tant d’autres dans des numéros de cabaret, s’est fait une spécialité pour ce type de films dans les années 1930 dont le succès semblait assuré. Les scénarios se répètent à l’envi d’un film à l’autre avec les structures de base propres au vaudeville autour d’histoires d’amour et de quiproquos. La présence d’ailleurs ici de Paulette Dubost dans le rôle de la domestique qui s’énamoure et du garde-chasse à la gâchette de fusil un peu trop facile, n’est pas sans évoquer quelques scènes de La Règle du jeu de Jean Renoir sorti un an plus tard. Tout le film tourne autour des numéros de Fernandel qui joue les personnages de grand plaisantin, jamais bien méchant, comme un enfant au grand cœur, parfois peureux mais n’hésitant pas à jouer les séducteurs pour séduire sa belle. Fernandel est également sur le devant de la scène pour chanter, danser et une troupe de danseuses livre leur propre chorégraphie.

Dans ce vaudeville aux décors de studios omniprésents suréclairés et aux séquences attendues, il y a peu d’innovation du côté de la grammaire cinématographique et rétrospectivement c’est à la fois la personnalité de Fernandel qui retient l’attention ainsi que la (re)découverte de l’opérette.

 

 

barnabe
Barnabé
d’Alexander Esway
Avec : Fernandel (Barnabé, le flûtiste occasionnel), Marguerite Moreno (la marquise de Marengo), Andrex (André Dubreuil), Roland Toutain (le duc Paul de Marengo), Jean Temerson (Firmin, le valet de chambre de Mme Petit-Durand), Charles Deschamps (le vicomte Adhémar des Estoufettes), Paulette Dubost (Rose, la fille du garde-chasse), Noël Roquevert (Hilaire, le garde-chasse), Claude May (Jackie Petit-Durand, la fille), Germaine Charley (Mme Léontine Petit-Durand, la mère de Jackie), Josseline Gaël (Mado), Lucien Callamand (Ricavel), Louis Florencie (Amédée Tardivot, l'homme qui veut gifler le duc), Arthur Devère (Émile), Max Rogerys), Victor Vina, Maxime Fabert, Robert Guillon, Raoul Marco, Les Trois Bernard, Les Blue-Bell's Girls
France, 1938.
Durée : 98 min
Sortie en salles (France) : 14 mai 1938
Sortie France du DVD : 17 février 2021
Format : 1,33 – Noir & Blanc
Langue : français.
Éditeur : LCJ Éditions

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.