"Monsieur Deligny, vagabond efficace" un film de Richard Copans

Le producteur, réalisateur et chef opérateur Richard Copans rend ici un vibrant hommage à la démarche éducatrice innovante de Fernand Deligny à la rencontre de la communication avec des jeunes et moins jeunes autistes à partir des années 1960.

"Monsieur Deligny, vagabond efficace" de Richard Copans © Shellac "Monsieur Deligny, vagabond efficace" de Richard Copans © Shellac
Sortie DVD : Monsieur Deligny, vagabond efficace de Richard Copans

Richard Copans, avant de devenir cofondateur des Films d’Ici qui produit le cinéma documentaire engagé le plus dynamique en France, a débuté en tant que chef opérateur (ce qu’il n’a par ailleurs pas cessé non plus d’être depuis) sur Ce gamin, là (1976, Renaud Victor) tourné dans le centre d’accueil de l’éducateur révolutionnaire Fernand Deligny. Celui-ci n’a cessé d’expérimenter de nouvelles formes de communication et d’animation pour offrir une place plus humaine d’intégration sociale aux personnes autistes. Les méthodes initiées par Freinet l’ont beaucoup inspiré lorsqu’il a commencé à créer un centre d’accueil ouvert dans les Cévennes, loin du cadre concentrationnaire et carcéral des asiles psychiatriques. La caméra et plus particulièrement la réalisation de films sont devenus pour le théoricien et praticien Fernand Deligny un outil de communication pour tous, saisissant les détails du quotidien pour en dérouler ensuite le récit inhérent. Cette démarche a ainsi abouti à la réalisation du Moindre geste (1971) dont le public premier fut l’équipe filmeuse et les personnes filmées comme outil pédagogique et de communication extrêmement fécond. Ce regard intégrateur sur l’autisme a ainsi permis d’offrir une nouvelle prise en considération de la difficulté de l’adolescence considérée du point de vue extérieur comme « délinquance » à l’époque, dans le scénario du premier long métrage de François Truffaut : Les 400 coups. Le cinéaste de la Nouvelle Vague et le pédagogue ont depuis nourri des échanges passionnés et stimulants dont la réalisation de L’Enfant sauvage par Truffaut est la conséquence directe.

Richard Copans près d’un demi-siècle plus tard, rend hommage à la pensée toujours vivante de Fernand Deligny dans un film essai où il associe des prises de vue du temps présent et des images d'archives dans un centre poursuivant la démarche de l’éducateur avec les citations de ses mots écrits, lus par les comédiens Jean-Pierre Darroussin, Mathieu Amalric et Sarah Adler. Cette mise en scène permet une appréciation subtile et efficace de la singularité de l’approche de Deligny qui a su à travers le cinéma créer des ponts incommensurables entre individus dans leurs désirs de communication et de mises en relation.

 

 

 

3760189661542-vid
Monsieur Deligny, vagabond efficace
de Richard Copans
Avec les voix de : Jean-Pierre Darroussin, Mathieu Amalric et Sarah Adler
France, 2020.
Durée : 91 min
Sortie en VoD (France) : 25 mars 2020
Sortie France du DVD : 17 mars 2021
Couleur
Langue : français.
Éditeur : Shellac

Bonus :
Aucun d’eux ne dit mot réalisé par Jacques Lin - 44 min – 2019
Livret 20 pages comprenant : un entretien avec Richard Copans, une note d’intention, un texte de Jean-Michel Frodon

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.