"Une idée folle" un film documentaire de Judith Grumbach

Au moment où l’école comme les espaces de sociabilité et de culture sont fermés ou globalement mis sous un régime de contraintes fortes pour cause de pandémie mondiale, il est pertinent de se poser la question de ce que l’on peut attendre de l’école en France. Telle est l’une des questions de ce film documentaire.

"Une idée folle" de Judith Grumbach © Les Alchimistes "Une idée folle" de Judith Grumbach © Les Alchimistes
Au sujet du DVD : Une idée folle de Judith Grumbach

Ce qui devait au départ servir à mettre en valeur la dynamique des écoles alternatives en France, est devenu sous l’impulsion de la réalisatrice Judith Grumbach un tour d’horizon, sous la forme d’un long métrage documentaire, des belles expériences d’écoles menées par des institutrices et instituteurs moteurs. La sociabilité, l’apprentissage, l’ouverture au monde avec l’objectif de trouver l’épanouissement de chacun sont devenus quelques-uns des enjeux majeurs dans ces écoles. Pour diversifier l’exemple qu’elle donne à voir avec l’enregistrement de sa caméra et les questions qu’elle pose aux enseignant-e-s et aux penseurs de la pédagogie que sont François Taddei, Jérôme Saltet et Emmanuel Davidenkoff, Judith Grumbach s’est rendue dans neuf établissements scolaires partout en France, de la maternelle au collège, comprenant des institutions publiques et privées. Si l’essentiel du documentaire se concentre sur l’école primaire, la question étant posée de l’adaptabilité de cette scolarité à l’épreuve du collège, c’est donc naturellement que le documentaire s’est questionné sur ce qui se passe dans ces établissements pour comprendre la continuité pédagogique. Il n’y a donc pas nécessairement de violence brutale de confrontation entre approches empathiques, individualisée et de groupe propre à l’école primaire et les nouveaux défis de l’enseignement dans les collèges, surtout lorsque ceux-ci sont éthiquement ouverts à cette dynamique de la pédagogie citoyenne où chaque élève est véritablement un chercheur de connaissances.

Bien entendu, ces établissements n’ont pas été choisis par hasard parce que ceux-ci ont reçu le « label » Ashoka, ONG qui promeut le changement et l’innovation sociale dans le monde et qui est ici le producteur du film documentaire. Le film vise donc à promouvoir et encourager la dynamique des ces lieux d’enseignement en France dans le désir d’essaimer dans les consciences l’exigence pour tous du devenir citoyen de nos enfants pour répondre collectivement aux défis à venir. Ce n’est donc pas du tout un panorama de la situation de l’école en France mais une réflexion sur ce que l’on pourrait espérer de mieux de cette institution actuellement en se concentrant plus particulièrement sur des initiatives positives. Toutes les difficultés restent en hors champ et la réalisatrice assume pleinement le cadre de son documentaire qui se veut inspirateur d’une dynamique d’action encourageante.

Les réflexions apportées ici et là sont globalement encourageantes et permettent d’ouvrir de véritables réflexions profondes sur ce que l’on peut attendre aujourd’hui de l’école.

 

 

m0b075lcvr5n-source
Une idée folle
de Judith Grumbach

France, 2017.
Durée : 79 min
Sortie en salles (France) : inédit
Sortie France du DVD : 5 décembre 2017
Couleur
Langue : français - Sous-titres : anglais, néerlandais.
Éditeur : Les Alchimistes

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.