Rebelles slovènes sans cause

Andrej, 17 ans, est placé dans un centre de détention suite à l'expression de violence qui laisse ses parents impuissants.

"Conséquences" (Posledice) de Darko Stante © Epicentre Films "Conséquences" (Posledice) de Darko Stante © Epicentre Films
Sortie DVD : Conséquences de Darko Stante

Tout commence avec une destination encore tro^p méconnue de la planète cinématographique : la Slovénie. Et l'enjeu de ce film se poursuit à travers son sujet : la violence de jeunes hommes dans un contexte où les adultes ont déclaré forfait. Plus de soixante ans après le thème des « Rebelles sans cause » développé par Nicholas Ray dans sa Fureur de vivre (Rebel without a cause, 1955) ou encore le désespoir du jeune Antoine Doisnel dans les 400 coups de François Truffaut, les errements violents de la jeunesse en souffrance continuent d'interroger pour des raisons distinctes d'un pays à un autre. Le réalisateur a largement puisé pour son premier long métrage dans de multiples références cinématographiques pour nourrir un récit porté par les principes du cinéma vérité et plus particulièrement du réalisme social des frères Dardenne. L'histoire suit un jeune homme dont la famille, incarné notamment par sa mère au caractère répressif fort, cesse de lui offrir un foyer. Ce sera à lui dès lors de trouver sa propre place dans une communauté de jeunes privés de liberté où seule la loi du plus fort semble être prise en considération. Pour le réalisateur qui a écrit son scénario à partir de son expérience en tant qu'animateur social auprès de jeunes, c'est le refoulement de l'homosexualité condamnée implicitement qui entraîne un mal-être chez un jeune homme condamné à ne pas être lui-même. Il est également entraîné au sein d'une manipulation affective de la part d'un jeune leader qui le conduit sur une pente toujours plus périlleuse dans un drame social dont il est dès lors difficile d'envisager des issues favorables.
Le cinéaste ne cache pas son pessimisme profond à l'égard de ces centres pour jeunes qui comme tout lieu de privation de détention ne favorise aucunement l'intégration individuelle dans le reste de la société d'un individu déstabilisé par son manque d'affection. Le film n'est pas sans maladresse dans l'illustration d'une jeunesse abandonnée où les figures maternelles deviennent problématiques qu'il s'agisse d'une mère ou d'une juge. Le film s'estime cependant comme un cri spontané de rage venant du cœur.

 

 

125104958
Conséquences
Posledice
réalisé par Darko Stante
Avec : Matej Zemljic (Andrej Podobnik), Timon Sturbej (Zele), Gasper Markun (Niko), Lovro Zafred (Luka), Lea Cok (Svetlana), Rosana Hribar (la mère, Milena Podobnik), Dejan Spasic (le père), Blaz Setnikar (Zoran, l'enseignant), Iztok Drabik Jug (Janez), Matjaz Pikalo (le directeur), Igor Matijevic (Igor), Maja Sever (la juge), Jette Ostan Vejrup (le travailleur social), Urban Kuntaric (Mitar), Dominik Vodopivec (Miki)
Slovénie, 2018.
Durée : 91 min
Sortie en salles (France) : 26 juin 2019
Sortie France du DVD : 5 novembre 2019
Format : 2,35 – Couleur
Langue : slovène - Sous-titres : français.
Éditeur : Épicentre Films
Bonus :
Entretien avec le réalisateur Darko Stante
Galerie de photos
Bio-filmographie du réalisateur Darko Stante
Bande-annonce

 

https://www.epicentrefilms.com/dvd-Consequences-Darko-Stante

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.