La séparation : l'amour autrement en famille

Romane et Philippe se séparent et emménagent dans un appartement séparé. Une nouvelle vie s'organise alors autour de leurs enfants.

"L'Amour flou" de Romane Bohringer et Philippe Rebbot © Rezo Films "L'Amour flou" de Romane Bohringer et Philippe Rebbot © Rezo Films

Sortie DVD : L'Amour flou de Romane Bohringer et Philippe Rebbot

L'invention de l'amour est de tous les instants et de toutes les périodes de la vie, même dans les séparations. Un couple séparé avec enfants peut en effet continuer à s'aimer d'une autre manière, avec toujours ce respect mutuel l'un pour l'autre. La vie amoureuse n'est pas une conception Ikea préfabriquée : elle mérite d'être pensée pour répondre aux besoins de chacun. Voici qu'en l'occurrence les acteurs Romane Bohringer et Philippe Rebbot réalisent pour la première fois un long métrage de fiction, largement inspiré de leur histoire de vie, en usant de leur propre prénom et en invitant également leurs familles respectives à venir jouer devant la caméra dans leur propre rôle. Et pourtant, il s'agit bien d'une fiction, preuve supplémentaire qu'au-delà du couple séparé deux individus peuvent continuer à s'aimer en continuant à être une famille et à accoucher ensemble d'un film. Cette frontière floue entre fiction et documentaire, Philippe Rebbot l'avait déjà bien assumée avec brio sous la géniale direction d'Isabelle Broué pour le film Lutine qui revisitait l'amour sous les traits libérés du polyamour.

L'amour flou est ici bien vivant et offre une flambée d'espérance dans tous les cœurs meurtris d'amours empêchés. L'inspiration de leur propre vie offre au couple de réalisateurs-scénaristes un récit d'une grande originalité fait de séquences tragicomiques où domine sans cesse l'humour. Romane Bohringer et Philippe Rebbot offrent qui plus est des interprétations inédites avec leurs propres ressorts comiques qui les rendent si attachants. Le film est porté par une bouillonnante énergie, celle de la vie elle-même avec toutes ses surprises et son optimisme qui ne faiblit jamais, très bien illustré par une lumière qui évoque l'été indien où l'effervescence de la passion estivale n'est pas encore éteint. En plus de proposer une vraie alternative à la construction familiale, le film avec toute la générosité qui lui est propre est un pur moment de bonheur autant qu'une mise en scène tout en sobriété et géniale efficacité. Pour finir, dans un rôle pourtant totalement périphérique, Reda Kateb, dans le rôle improbable d'un homme ne jurant que pas son chien Polo, est une véritable cerise sur le gâteau (de non mariage) de ce film vivifiant !

 

 

71hglbnemsl-sl1179
L'Amour flou
de Romane Bohringer et Philippe Rebbot
Avec : Romane Bohringer (Romane), Philippe Rebbot (Philippe), Rose Rebbot-Bohringer (Rose), Raoul Rebbot-Bohringer (Raoul), Reda Kateb (Reda), Clémentine Autain (Clémentine), Pierre Berriau (Ra), Astrid Bohringer (la mère de Romane), Lou Bohringer (la sœur de Romane), Richard Bohringer (le père de Romane), Delphine Berger Cogniard (Delphine), Vincent Berger (Nicolas le promoteur), Brigitte Catillon (la psy de Romane), Aurélia Petit (la psy de Philippe), Aurélien Chaussade (Aurélien), Riton Liebman (le redresseur de stores), Gabor Rassov (le directeur de l'école), Roland Rebbot (le père de Philippe), Nicolas Rebbot (le frère de Philippe), Olivier Rebbot (le frère de Philippe), Noémie Schmidt (Léa), Céline Sallette (la femme qui dépoussière), Michel Didym (le metteur en scène), Valérie Crouzet (la femme qui veut tout), Benoît Cohen (l'homme qui ne croit pas à la séparation)
France, 2018.
Durée : 87 min
Sortie en salles (France) : 10 octobre 2018
Sortie France du DVD : 11 février 2019
Format : 1,85 – Couleur
Langue : français - Sous-titres : français.
Éditeur : Rezo Films
Bonus :
Coulisses du tournage
Scènes coupées commentées par Romane Bohringer

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.