Une espèce en voie de disparition : le médecin de campagne

Passé 68 ans, Patrick Laine ne trouve pas de successeur pour reprendre son cabinet de médecin généraliste dans la petite commune de Saulnot dans le département de la Haute-Saône.

"Derniers jours d'un médecin de campagne" d’Olivier Ducray © Tamasa "Derniers jours d'un médecin de campagne" d’Olivier Ducray © Tamasa
Au sujet de l'éditon DVD : Derniers jours d'un médecin de campagne d’Olivier Ducray

Après la réalisation de son premier long métrage documentaire La Vie des gens (2015) qui présentait l’investissement sans compter d’une infirmière libérale auprès de ses patients, Derniers jours d’un médecin de campagne rend hommage à une profession désertée sur le marché de l’emploi malgré les offres attractives mises en place : le médecin de campagne. Le réalisateur suit sans cesse Patrick Laine qui vit sa profession comme un véritable sacerdoce et une dévotion sans limites, dans un souci rare du service public de soutien à la personne et à l’intérêt général. Ce héros hors du commun est aussi à bout de souffle et il aimerait pouvoir laisser peu à peu ses responsabilités à un successeur.

Le réalisateur le suit dans ses déplacements à domicile auprès de ses patients et l’interroge aussi bien en voiture qu’assis posément face caméra. Ce sont autant de moments pratiques et théoriques pour témoigner de son quotidien, de son investissement, de son éthique et de ses valeurs humaines face aux difficultés inhérentes au contexte social en France. La réalisation suit une forme classique héritée du reportage télévisuel pour illustrer un propos prédéfini par des images et des tournages de circonstance. Il manque ainsi une vraie volonté d’investigation de la part du réalisateur pour aller questionner aussi autour du médecin quelles sont les causes de la raréfaction de désir chez les jeunes étudiants en médecine de s’installer à la campagne en tant que médecin généraliste. Par exemple, son remplaçant que l’on voit à l’image et qui se destine plutôt à la chirurgie aurait mérité d’être davantage questionné.

Il n’en reste pas moins un chaleureux hommage à une profession incontournable qui promeut et permet ce que d’aucuns nomment le vivre ensemble sans pour autant y croire et y fonder leurs propres valeurs. C’est à ce titre que le travail du médecin de campagne est devenu un sacerdoce dans un cadre élitiste des écoles de médecine qui discriminent violemment cette profession et cette implantation géographique, comme en témoigne brillamment Thomas Lilti à travers ses films consacrés à la médecine.

 

 

51ceyyks76l-sy445-1
Derniers jours d'un médecin de campagne
d’Olivier Ducray

France, 2019.
Durée : 83 min
Sortie en salles (France) : inédit
Sortie France du DVD : 24 septembre 2019
Couleur
Langue : français.
Éditeur : Tamasa Diffusion

Bonus : « Retour sur un départ annoncé » : un an plus tard Patrick revient sur sa situation (17’)
Bande-annonce : La Vie des gens

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.