Jacques Colombat, le chaînon manquant du cinéma d'animation

Robinson, enfant, rêve en voyant les navires sur la Tamise tandis que l'humanité autour de lui n'est que violence. Devenu adulte, il fait naufrage.

"Robinson & compagnie" de Jacques Colombat © Capricci "Robinson & compagnie" de Jacques Colombat © Capricci

Sortie Blu-ray/DVD : Robinson & compagnie de Jacques Colombat

Dans l'histoire du cinéma d'animation en France, si l'on peut citer quelques films clés comme Le Roi et l'oiseau de Paul Grimault et Kirikou et la sorcière de Michel Ocelot, Robinson & compagnie, l'unique long métrage de Jacques Colombat est le chaînon manquant oublié, sorti dans une indifférence totale en 1991 mais qui conserve à l'heure actuelle la force des chefs-d'œuvre atemporels. Entre Grimault et Ocelot, il a la transition entre le réalisme poétique du premier et la poésie réaliste du second. Jacques Colombat a longtemps travaillé sous la houlette de Paul Grimault avant de réaliser ce film en 1990, qui souffrait encore du manque d'intérêt pour l'animation de la part du public en dehors des productions Disney qui écrasaient toute alternative d'animation en distribution. Il se trouve que le film de Jacques Colombat possède toute la grâce chorégraphique des personnages de Paul Grimault, avec des techniques dimensions en 2D sur cellulo très proches du Roi et l'oiseau mais avec encore plus de nuances dans la palettes de couleurs. Surtout, le récit d'un homme seul sur une île était alors un vrai défi narratif, largement relevé par une attention portée aux gestes du quotidien, l'invention permanente de Robinson qui réagit au mieux à son environnement. Le récit devient peu à peu philosophique, à l'instar de la version de Michel Tournier du récit original de Daniel Defoe. On imagine très bien l'influence que ce film a pu avoir sur Michael Dudok de Wit et sa Tortue rouge, ajoutant à la solitude de Robinson son mutisme le plus complet.
Jacques Colombat possède un univers poétique qui n'appartient qu'à lui et auquel rend un magnifique hommage cette édition Blu-ray/ DVD accompagnée de trois de ses courts métrages et d'un entretien vidéo de plus de trente minutes grâce au travail d'orfèvre de Capricci chez qui ont été également édités les précieux ouvrages de Xavier Kawa-Topor consacrés à l'histoire du cinéma d'animation.

 

 

dvdrobinson1-350x350
Robinson & compagnie
de Jacques Colombat
Avec les voix de Jacques François (Robinson), Rolando Faria (Vendredi), Gérard Hernandez (l'oiseau Dodo), Julien Guiomar (Bougainville)
France, 1990.
Durée : 66 min
Sortie en salles (France) : 6 décembre 1991
Sortie France du combo Blu-ray / DVD : 4 septembre 2018
Format : 1,33 – Couleur
Langue : français.
Éditeur : Capricci
Bonus :
3 courts métrages de Jacques Colombat avec présentations optionnelles du réalisateur :
Marcel, ta mère t’appelle (1960 – 8’09”)
La Tartelette (1967 - restauration 2018 – 6’11”)
Calaveras (1969 - restauration 2018 – 13’13”)
Entretien avec Jacques Colombat et Jean Rubak : genèse et production du film (2018 - 33’31”)

 



 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.