Entre deux mondes : l'enfer c'est ici

Un homme tente de quitter la France entraînée par une violente politique répressive à l'égard des personnes sans papiers et prend l'identité d'un écrivain qui s'est suicidé. Il est prêt à embarquer à Marseille lorsqu'il fait une rencontre inattendue dans la rue.

"Transit" de Christian Petzold © Doriane Films "Transit" de Christian Petzold © Doriane Films

Au sujet de l'édition DVD : Transit de Christian Petzold

Reconnu unanimement par la critique et le public avec ses films Barbara et Phoenix, Christian Petzold a décidé de faire un pas de côté à l'égard de ces films politiques d'époque en adaptant le livre éponyme d'Anna Seghers. Le film aurait très bien pu être tourné en costumes d'époque, mais c'est une nouvelle démarche que propose le cinéaste en réalisant le film dans le Marseille contemporain où l'État policier français traque sans relâche les personnes sans papiers. Puisque tous les films d'époque ne cesse de parler du temps présent de leur tournage, pourquoi ne pas rendre explicite l'implicite ? Notamment autour d'une Europe contemporaine traversée par ses questions de politique d'accueil des personnes étrangères, la montée en puissance des relents xénophobes putrides des partis d'extrêmes droites... impossible de ne pas rappeler le contexte sociopolitique présent ! Christian Petzold adapte cependant fidèlement le livre d'Anne Seghers sans chercher à dépeindre le temps présent : le fait de situer son récit dans le présent à Marseille suffit au spectateur pour faire les liens. Le livre comme le film répondent ainsi parfaitement à l'universalisme des sujets traversés autour de l'identité dans un monde en crise plus apte à détruire le terreau du bonheur individuel qu'à s'impliquer dans une pleine conscience des enjeux de société. Car être en « transit » ne devrait pas être un cauchemar, un enfer comme ce que vivent les sous-citoyens sans papiers en situation de non droit actuellement en France notamment. Avec un récit en voix off qui reconnecte l'histoire à la version originale littéraire, le film créé le trouble de n'apprendre qu'en toute fin seulement par quel témoin privilégié l'histoire est narrée. Le trouble est alors aussi profond que la perte d'identité qui est au centre névralgique de la plupart des films de Christian Petzold et qui trouve ici un parfait épanouissement dans l'ouvrage atemporel d'Anna Seghers.

 

 

transit
Transit
de Christian Petzold
Avec : Franz Rogowski (Georg), Paula Beer (Marie), Lilien Batman (Driss), Franz Rogowski (Georg) Godehard Giese (Richard), Maryam Zaree (Melissa), Barbara Auer (l'architecte), Sebastian Hülk (Paul), Matthias Brandt, Émilie de Preissac, Antoine Oppenheim, Louison Tresallet, Justus von Dohnányi, Alex Brendemühl, Trystan Pütter, Ronald Kukulies, Agnès Regolo, Thierry Otin, Grégoire Monsaingeon, Elisa Voisin, Brahim Elabdouni, Jean-Jérôme Esposito, Stina Soliva
Allemagne, France, 2018.
Durée : 101 min
Sortie en salles (France) : 25 avril 2018
Sortie France du DVD : 14 décembre 2018
Format : 2,39 – Couleur
Langues : français, allemand - Sous-titres : français.
Éditeur : Doriane Films
Bonus :
Au Sud de Christian Petzold - 1990, 9 min
Table ronde en présence de Christian Petzold, du journaliste Pierre Eisenreich, de la Professeure Anne Saint Sauveur, du fils d’Anna Seghers, Pierre Radványi, et de la directrice de la Maison Heinrich Heine.

 



 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.