Le détective aveugle et son chien contre les nazis

La cadavre de l'homme qui a jadis courtisé Norma Lawry, aujourd'hui mariée à un célèbre scientifique, est retrouvé dans sa chambre. Le détective Duncan « Mac » Maclain, ami de Norma, décide de mener son enquête et découvre une sombre machination.

"Les Yeux dans les ténèbres" de Fred Zinnemann © Artus Films "Les Yeux dans les ténèbres" de Fred Zinnemann © Artus Films

Sortie DVD : Les Yeux dans les ténèbres de Fred Zinnemann

Fred Zinnemann a coréalisé son premier long métrage avec Emilio Gómez Muriel au Mexique en 1936 : Les Révoltés d'Alvarado (Redes). Ce film politique sur les conditions des travailleurs mexicains n'auraient pas pu voir le jour à Hollywood et il figure ainsi les premiers pas à la réalisation de celui qui allait être reconnu pour la réalisation du Train sifflera trois fois (1952). Il a fallu entre temps plusieurs années de réalisations de courts métrages à Hollywood avant d'avoir à nouveau le droit au format long pour Fred Zinnemann. Ainsi, Les Yeux dans les ténèbres est le deuxième long métrage réalisé aux USA et s'inscrit en 1942 dans la production de propagande de l'époque. Ainsi, cette histoire de crimes met en scène de mystérieux criminels dont on tait la nationalité mais dont ne doute pas qu'ils sont des agents ennemis du peuple américain ! Le scientifique de l'histoire réalise des recherches qui ne lui permettent ni de s'occuper de sa propre fille et de sa femme. Le regard rétrospectif du spectateur contemporain imagine bien que cet homme participe à l'élaboration de l'arme nucléaire qui marquera un tournant incontournable dans la guerre, comme le dit explicitement le scientifique. C'est autour de cette intrigue trop abracabrantesque que cette histoire se développe.
Le personnage le plus intéressant est le détective aveugle tout droit issu de l'adaptation de la série de livres de Baynard Kendrick. Il ne faut pas non plus oublier les performances de son chien fidèle Friday ! Ce film précède d'ailleurs la réalisation l'année suivante d'un premier film avec autre chien populaire à Hollywood : Lassie ! Ici, le modèle de Friday le précède pour son esprit guerrier au service des hommes en armes : Rintintin. Ces éléments de curiosité animale se trouvent dans des scènes de cascades où le chien Friday est en effet impressionnant. De même Edward Arnold dans le rôle du détective aveugle incarne avec un charisme naturel son personnage. Pour apprécier le film dans sa globalité, il faudra aussi oublier les clins d'œil ouvertement racistes qui font d'un domestique noir un sous-homme inférieur audit chien. L'effort de guerre d'Hollywood ne change pas donc pas la violence discriminatoire du regard de la société américaine des années 1940.

 

 

les-yeux-dans-les-tenebres
Les Yeux dans les ténèbres
Eyes in the Night
de Fred Zinnemann
Avec : Edward Arnold (Duncan « Mac » Maclain), Ann Harding (Norma Lawry), Donna Reed (Barbara Lawry), Stephen McNally (Gabriel Hoffman), Katherine Emery (Cheli Scott), Allen Jenkins (Marty), Stanley Ridges (Hansen, majordome des Lawry), Reginald Denny (Stephen Lawry), John Emery (Paul Gerente), Rosemary DeCamp (Vera Hoffman, servante des Lawry), Erik Rolf (Boyd), Barry Nelson (M. Busch), Reginald Sheffield (Victor), Steven Geray (M. Anderson), Mantan Moreland (Alistair, majordome de « Mac ») et le chien Friday
USA, 1942.
Durée : 76 min
Sortie en salles (France) : 7 juin 1950
Sortie France du DVD : 4 décembre 2018
Format : 1,37 – Noir & Blanc
Langue : anglais - Sous-titres : français.
Éditeur : Artus Films

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.